Search results

RSS feed for this result

6,328 results

Book
301 pages ; 22 cm
SAL3 (off-campus storage)
Book
407 pages ; 26 cm
SAL3 (off-campus storage)
Book
198 pages : illustrations ; 21 cm
Green Library
Book
46 p. ; 21 x 30 cm.
In 2015 the Lithuanian government launched an ambitious Social Model reform agenda aimed at balancing flexibility of the labour market and security provided through the system of social protection. We simulate alternative scenarios for reforming the unemployment benefit and cash social assistance systems in Lithuania. We first analyse a reform of the social insurance unemployment benefit along the lines currently proposed by the Lithuanian authorities within the new "Social Model". The social assistance reforms were left outside of the Social Model. However, social assistance, as currently designed, has strong negative effects on the work incentives of the recipients. We construct and consider several reform scenarios: extending the current system of in-work payments; establishing earnings disregards; and modifying the equivalence scale for family. We look at the effects of reforms on financial incentives to search and accept a vacancy as measured by the share of additional income that is taxed away through direct taxes, social insurance contributions or through benefit withdrawal when increasing labour supply (effective marginal tax rate). We also investigate the impact of reforms on poverty, income distribution as well as their first-order financial costs. We use microsimulation techniques applied to a representative sample of Lithuanian households. Our simulations are carried out using EUROMOD –a static tax-benefit microsimulation model developed for the European Union. The model uses micro-data from the 2012 Lithuanian component of the European Union-Survey of Income and Living Conditions (SILC). This Working Paper relates to the 2016 OECD Economic Survey of Lithuania (www.oecd.org/eco/surveys/economic-survey-lithuania.htm).
Book
188 pages : illustrations, portraits ; 19 cm
"Jeudi 10 décembre 1942 Est-il normal, en mes meilleures années, de voir cette seule ruelle, ces quelques cours encloses, étouffées ? Je voudrais crier au temps d'attendre, de cesser de courir. Je voudrais rattraper mon année passée et la garder pour plus tard, jusqu'à la nouvelle vie. Je n'éprouve pas le moindre désespoir. Aujourd'hui j'ai quinze ans et je vis confiant en l'avenir. Je vois devant moi du soleil, du soleil, du soleil..."--Page 4 of cover.
"Jeudi 10 décembre 1942 Est-il normal, en mes meilleures années, de voir cette seule ruelle, ces quelques cours encloses, étouffées ? Je voudrais crier au temps d'attendre, de cesser de courir. Je voudrais rattraper mon année passée et la garder pour plus tard, jusqu'à la nouvelle vie. Je n'éprouve pas le moindre désespoir. Aujourd'hui j'ai quinze ans et je vis confiant en l'avenir. Je vois devant moi du soleil, du soleil, du soleil..."--Page 4 of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Book
63 pages : color illustrations ; 21 cm
Green Library

7. Geṭo Ṿilnah [2016]

Book
299 pages : facsimiles, illustrations, portraits ; 23 cm
Green Library
Book
47 p. ; 21 x 30 cm.
Although Lithuania’s growth has been impressive, inequality is high, the risk of poverty is one of the highest of European countries, and life expectancy is comparatively low and strongly dependent on socio-economic background. The low job satisfaction reduces well-being and feeds high emigration. Labour market, social and health policies can all contribute to improve both well-being and growth. Priorities include providing more and better jobs for all, especially for the low-skilled, by making work pay while keeping the labour costs under control. More accessible and adequate income support combined with more ambitious job-search support and training programmes would better-integrate out-of-work individuals into the labour market. Strengthening equity, effectiveness and sustainability of health policies is also instrumental to inclusiveness. This Working Paper relates to the 2016 OECD Economic Survey of Lithuania (www.oecd.org/eco/surveys/economic-survey-lithuania.htm)
Book
332 pages ; 24 cm.
Green Library
Book
129 pages ; 23 cm
Green Library
Book
399 pages ; 24 cm
SAL3 (off-campus storage)
Book
394 pages : illustrations ; 24 cm
  • shaʻar rishon. Liṭa
  • shaʻar sheni. ʼErets Yiśraʼel.
Green Library

13. Lietuva pries LTSR [2016 - ]

Book
volumes : illustrations ; 21 cm
  • D. 1 1940-1945
SAL3 (off-campus storage)
Book
292 pages ; 25 cm
SAL3 (off-campus storage)

15. Lietuvos istorija [2016]

Book
711 pages : illustrations ; 22 cm
Green Library
Book
276 pages ; 25 cm
SAL3 (off-campus storage)
Book
270 pages : illustrations ; 24 cm
SAL3 (off-campus storage)
Book
171 pages ; 21 cm.
Green Library
Book
292 pages : illustrations, maps, facsimiles ; 23 cm.
  • La famille de ma mère en Lituanie -- La famille Epelbaumas à Widzy au début du XXe siècle, et les premiers départs vers la France -- La Première Guerre mondiale (1914-1918) : de Widzy à Wilkomir/Ukmergé -- À Ukmergé -- La naissance de mon oncle Samuel (1922) et de ma mère Héné/Annette (1924) -- Les nouveaux départs vers la France -- À Paris durant l'entre deux guerres -- En famille à Paris -- La guerre et l'Occupation à Paris septembre 1939-juin 1942 -- La Drôle de guerre, septembre 1939-mai 1940 -- L'invasion et l'occupation allemande, les mesures antisémites, mai-octobre 1940 -- Les deux premières grandes rafles parisiennes -- La première arrestation familiale : Samuel, le frère de ma mère, mai-août 1941 -- Un exemple familial de la spoliation subie par les Juifs -- Le refuge de mes grands-oncles en zone libre. Gersz et son épouse à Bélâbre (Indre) -- L'étau se resserre -- La première déportation familiale : Samuel, le frère de ma mère, convoi n° 3 du 22 juin 1942 -- La rafle dite "du Vél' d'Hiv'" : l'arrestation de ma grand-tante Ida et de ses sept enfants 16 juillet 1942 -- Au camp de Pithiviers 19 juillet-22 août 1942 -- Le transfert au camp de Drancy de ma grand-tante avec ses enfants et leur déportation au camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz 22-26 août 1942 -- Entre-temps : les vaines démarches de mon grand-oncle Itchké -- L'arrestation des parents de ma mère et leur déportation au camp d'Auschwitz 14-16 septembre 1942 -- Ma mère en grand danger : son refuge avec mon arrière- grand-mère auprès de ses cousins -- Départ de ma mère pour Nice fin 1942-début 1943 -- Le séjour de ma mère à Nice en zone italienne -- L'assignation à résidence de ma mère à Saint-Martin-Vésubie, avec des membres de la famille avril 1943 -- Entre-temps en France : l'arrestation et la déportation de mon grand-oncle Gersz/Henri Fin février-6 mars 1943 -- Les vaines démarches de ma grand-tante Guittel/Georgette -- La fuite précipitée des Juifs de Saint-Martin-Vésubie dont ma mère par la montagne vers l'Italie 8-10 septembre 1943 -- En Italie : les Allemands à Valdieri. L'arrestation de plus de 350 Juifs. Nouvelles fuites dans la montagne -- Le départ du petit groupe de femmes pour Rome -- Le courage exceptionnel de ma mère : ses deux allers-retours bien hasardeux Rome-Entracque-Rome -- Une attestation (ultérieure) du refuge dans la montagne pour mon grand-oncle Itchké -- À Rome, la vie s'organise -- Pendant ce temps à Paris : l'arrestation et la déportation de mon arrière-grand-mère Chana/Hanna Epelbaumas 17 août-2 septembre 1943 -- La réquisition de l'appartement de mon grand-oncle Itchké rue Saint-Julien-le-Pauvre -- L'arrestation et la déportation des parents Tovarowski 18-20 novembre 1943 -- L'arrestation et la déportation du fils, Isaac Tovarowski 22 décembre 1943-20 janvier 1944 -- L'arrestation et l'incarcération d'une de ses soeurs, Henriette Tovarowski-Clisci 9 mai-4 juillet 1944 -- La déportation des trois soeurs Tovarowski, 31 juillet 1944 -- Ma mère dans Rome libérée -- En France, la Libération -- La fin de la guerre, 8 mai 1945. Le retour de ma mère à Paris -- La famille de mon père à Pinsk (Biélorussie actuelle) -- Pinsk, la ville natale de mon père -- La famille German
  • L'anéantissement de la famille restée à Pinsk, été 1941-automne 1942 -- Mes parents, mon frère et moi -- Mon père à Paris, 1937 -- Son refuge à Orange, 1943-mai 1945 -- Son retour à Paris, mai 1945 -- Le mariage de mes parents, 3 juillet 1947 -- Leur double demande de naturalisation -- Ma naissance en 1949 et la naissance de mon frère, Alain, deux ans plus tard -- Le décès de notre père en 1962. La fin lapidaire des "souvenirs" de ma mère -- Épilogue Le temps de la mémoire -- Cahier autographe de Héné/Annette Epelbaumas rédigé de 1990 à 1995 pour son petit-fils, Laurent.
"De sa vie, Annette German disparue en 2009 laissa à son petit-fils un cahier de souvenirs. S'appuyant sur ce document, Évelyne, la fille d'Annette, entreprit un long travail de mémoire sur les traces de celle qu'on appelait affectueusement "Mamie Blue". À travers le témoignage d'Annette et les documents trouvés dans plusieurs fonds d'archives se dessine l'histoire d'une famille juive lituanienne dévastée par la Shoah. Plongé dans la tourmente, le lecteur découvre le destin d'une femme au courage hors du commun qui, de refuge en cachette, traversa l'Europe pour échapper à la mort. Un émouvant hommage rendu à une mère discrète et aimante, à une femme remarquable."--Page 4 of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Book
xvi, 310 pages : 1 map ; 24 cm
  • Introduction
  • Jewish settlement on the estates
  • Jews and Jewish communities in the urban economy
  • The economic institutions of the estates
  • Jews as estate leaseholders : the rise and fall of the Ickowicz brothers
  • Arendarze : Jewish lessees of monopoly rights
  • Jews and trade in the estate economy.
It has often been claimed that Jews have a penchant for capitalism and capitalist economic activity. With this book, Adam Teller challenges that assumption. Examining how Jews achieved their extraordinary success within the late feudal economy of the eighteenth-century Polish-Lithuanian Commonwealth, he shows that economic success did not necessarily come through any innate entrepreneurial skills, but through identifying and exploiting economic niches in the pre-modern economy-in particular, the monopoly on the sale of grain alcohol.Jewish economic activity was a key factor in the development of the Polish-Lithuanian Commonwealth, and it greatly enhanced the incomes, and thereby the social and political status, of the noble magnates, including the powerful Radziwill family. In turn, with the magnate's backing, Jews were able to leverage their own economic success into high status in estate society. Over time, relations within Jewish society began to change, putting less value on learning and pedigree and more on wealth and connections with the estate owners. This groundbreaking book exemplifies how the study of Jewish economic history can shed light on a crucial mechanism of Jewish social integration. In the Polish-Lithuanian setting, Jews were simultaneously a despised religious minority and key economic players, with a consequent standing that few could afford to ignore.
(source: Nielsen Book Data)9780804798440 20161024
Green Library

Looking for different results?

Modify your search: Search all fields

Search elsewhere: Search WorldCat Search library website