Search results

RSS feed for this result

481,972 results

SAL3 (off-campus storage)
Journal/Periodical
v. : ill. ; 30 cm.
SAL3 (off-campus storage)

3. Benelux newsletter [ - 2019]

Journal/Periodical
volumes : color illustrations ; 30 cm
Green Library
Journal/Periodical
v. : ill. ; 21-28 cm.
Green Library
SAL3 (off-campus storage)
SAL1&2 (on-campus shelving)
SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage)

9. Rapport d'activites [ - 2019]

Journal/Periodical
volumes
Green Library
Journal/Periodical
volumes ; 30 cm
SAL3 (off-campus storage)
Education Library (Cubberley)
Journal/Periodical
v. : ill. ; 28-30 cm.
SAL3 (off-campus storage)
Journal/Periodical
v. : ill. ; 29 cm.
SAL3 (off-campus storage)
Book
282 pages ; 21 cm
  • Prologue : L'Europe n'est pas une belle idée "en soi" -- Pour en finir avec la propagande : ce que l'Europe n'est pas -- L'Europe contre les peuples n'est pas une nouveauté -- Le mensonge européen sur la nation -- L'Europe n'est pas la paix... -- L'Europe n'est pas européenne, c'est une création de guerre froide -- L'Europe n'est pas la paix, c'est la guerre froide à perpétuité -- Big is not beauel : l'Europe n'est pas un surcroît de puissance -- Le "couple franco-allemand" n'est qu'une fable -- L'euro n'est pas une monnaie européenne -- L'euro n'est pas une monnaie : c'est un carcan idéologique -- L'euro n'est pas viable: l'exemple grec -- Ce que l'Europe est en réalité -- Les drôles de Pères de l'Église européenne -- L'Union européenne, ou le coup d'État permanent -- L'Union européenne, ou la fin de la démocratie -- L'Union européenne, ou comment réinventer l'oligarchie -- Le "parlement européen": une imposture -- La Commission, ou Ubu chez Kafka -- Au paradis des lobbys -- En attendant Godot... et l'Europe sociale -- Une des fabriques du terrorisme -- Hiérarchie des peuples et cécité géostratégique -- Pourquoi et comment en sortir -- Cliquet et carcan -- L'impossible réforme de l'euro -- En sortir au plus vite -- Sortir de l'euro, pour quoi faire? -- Vessies et lanternes -- Sortir pour repartir de l'avant : un nouveau programme du CNR -- Redonner du sens au politique -- Reprendre le contrôle de nos lois -- Sortir de l'UE pour bâtir une autre Europe -- Et si l'Union européenne était déjà morte ?
"Dans les médias dominants, le débat sur la construction européenne se réduit le plus souvent à des lieux communs ou à des anathèmes: "L'Europe, c'est la paix et la prospérité pour tous, parce qu'ensemble on est plus fort." "Quitter l'Union européenne serait une catastrophe économique, entraînerait le repli sur soi et le triomphe du nationalisme"... Mais qu'en est-il vraiment ? L'Europe est-elle une "belle idée en soi" ? La "construction européenne" a-t-elle, comme on le proclame depuis tant d'années, rapproché les peuples d'Europe et garanti la paix ? Le fonctionnement de l'Union est-il démocratique? Ses institutions sont-elles réformables? C'est à toutes ces questions qu'Olivier Delorme répond en trente (et un) chapitres courts, argumentés et accessibles à tous, même lorsqu'il s'agit d'économie et de monnaie (deux domaines bien trop sérieux pour les abandonner aux idéologues de l'économie libérale). Pour lui, il est temps de rompre avec 60 ans de mensonges et d'enfumage ! Car le "déficit démocratique" que concèdent certains europhiles n'est pas le résultat d'une dérive du projet initial, mais bien celui de l'idéologie qui le sous-tend depuis l'origine, une idéologie qui vise à saper jour après jour l'État social et la démocratie que les combats des générations passées nous ont légués. Comme tous les empires, l'Union européenne s'effondrera un jour. Mais faut-il attendre ce naufrage ? Ou redonner des perspectives d'avenir à notre pays ne suppose-t-il pas d'en sortir au plus vite ? Alors qu'approchent des scrutins majeurs, chaque citoyen doit être conscient que la "question européenne" détermine aujourd'hui la plupart des choix politiques."--Page 4 of cover.
Green Library

15. L'abdication [2017]

Book
401 pages ; 23 cm
""Après moi, il n'y aura plus de grand Président" avait prophétisé François Mitterrand. Peut-être en effet la prose du réel devait-elle succéder à la poésie des lendemains qui chantent. Mais l'abandon du romantisme révolutionnaire ne nous condamnait pas inexorablement à celui de la volonté politique. Comment en est-on arrivé là ? Pour la première fois, ce n'est pas François Hollande qui distille ses confidences ni un ministre démissionné ses commentaires ou un journaliste ses observations, mais un conseiller de premier plan, dont le bureau, "la chambre d'Eugénie", jouxtait celui du président de la République, qui nous fait voyager au coeur de la machine de l'État. Il ne se contente pas de raconter mille et une "choses vues", scènes et dialogues vécus. Il analyse, avec une profondeur historique éclairante, les tendances lourdes comme les traits de caractère qui ont conduit notre monarque républicain à l'abdication. Une abdication qu'il a annoncée aux Français le 1er décembre 2016 mais dont on découvrira ici qu'il y avait consenti dès le premier jour de son mandat. À travers ce témoignage prennent vie non seulement un Président demeuré pour beaucoup "une énigme, entourée d'un mystère, cachée dans un secret", mais aussi les figures qui veulent refonder une politique progressiste dans notre pays : qu'ont dit et fait Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Emmanuel Macron et les autres lors des grands rendez-vous du quinquennat qui s'achève ? Un livre politique de haute tenue."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
140 pages ; 22 cm.
"Elle m'a brusquement quitté un jeudi soir. Je ne m'y attendais pas. Autour de moi, tout s'est écroulé, les murs, le ciel et mes pensées. Et puis il y a eu ce coup de fil de ma mère. En sanglots, elle m'explique qu'Adolphe, un vieux chat asthmatique, a disparu au beau milieu du bois de Boulogne. Et alors ? Elle me supplie de l'aider à le retrouver. En temps normal, j'aurais refusé. Mais je n'en avais pas la force ; c'est ainsi que l'aventure a commencé..."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
255 pages : illustrations (chiefly color), color maps ; 22 x 28 cm
  • Les premiers temps d'échange -- Les premiers outils du monde -- L'art rupestre -- Les premières routes du Nil -- Chasse égyptienne aux éléphants d'Afrique -- L'Afrique romaine -- Carthage, une ville africaine -- Les siècles d'or IXe-XVIe siècle -- Échanges et pouvoir des origines au XIXe siècle -- Les systèmes d'échanges : les monnaies -- Les perles -- Les routes de l'or africain au moyen âge -- L'or africain : analyse et gîtes aurifères -- L'ivoire afro-portugais : un nouveau langage -- Les textiles -- Échanges dans l'océan indien : l'Afrique de l'est du VIIIe au XVe siècle -- Les poteaux funéraires -- La circulation des masques -- Commerce et islam dans l'ouest africain -- Quelques moments le long des routes du métal au Nigeria -- Koumbi Saleh, un site-carrefour au coeur du sahel -- Circulation des plantes et des matériaux -- Les temps modernes et Contemporains -- Les esclaves d'Afrique et les diasporas, XVe-XVIIe siècle -- Les cultures africaines à l'épreuve de la traite -- Atlantique, XVIIe-XIXe siècle -- Le vodou d'Haïti -- Les routes de la chrétienté -- De la ville créole à la ville coloniale, XVIIIe-XXe siècle -- La révolution des routes, XIXe-XXe siècles -- Le travail dans les colonies portugaises -- Johannesburg aujourd'hui -- L'art populaire -- Mamy Wata -- De la route des objets à la nation des artistes.
"Du Ve millénaire avant notre ère à aujourd'hui, le continent africain n'a jamais vécu dans l'isolement. De multiples routes fluviales, terrestres et maritimes ont contribué aux échanges commerciaux, religieux ou encore esthétiques, et ce, bien avant l'arrivée des premiers navires portugais au XVe siècle. Sculptures, pièces d'orfèvrerie ou d'ivoire, peintures, photographies présentées clans cette exposition inscrivent l'Afrique dans l'Histoire du monde et dressent le portrait d'un continent aux multiples voies d'échanges. Au coeur de cette Afrique ouverte et perméable, les artistes africains contemporains sont désormais membres à part entière de la " Nation des artistes " du monde. Véritable lieu de confluence, l'Afrique retrouve dans l'histoire collective sa place légitime !"--Page 4 of cover.
Green Library
Book
150 pages : color maps, color charts ; 21 cm.
  • Invasion ou migration : le proche et le lointain -- Désirs et peurs -- Néocolonialisme culturel ? Étudier à l'étranger -- Réfugiés climatiques ? -- Des enfants ou des migrants ? -- Les mots contre les chiffres.
"Des migrants fuyant la misère, les persécutions ou le changement climatique : telle est l'image qu'on nous renvoie sans cesse. Mais les migrants sont aussi, de plus en plus, des personnes compétentes et diplômées... L'homme migre depuis son apparition sur Terre - et ça lui a réussi. Le désir de changer de pays n'a jamais été aussi répandu qu'aujourd'hui. Contrairement aux idées reçues, les murs et les barrières que dressent les nations ne bloquent pas les migrants, mais les sélectionnent. Un nouvel équilibre mondial des compétences se met irrésistiblement en place. À rebours des fantasmes occidentaux contemporains sur l' "invasion" des migrants, Hervé Le Bras nous invite à poser sur les migrations un regard neuf, impartial et salutaire."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
216 pages ; 24 cm
  • Le cadre physique -- La position géographique du pays -- Le climat -- Les ressources édaphiques -- Les sols dior -- Dégradations d'ordre physique -- Dégradation d'ordre chimique -- Les autres sols : pédologie -- Les ressources végétales -- La steppe -- La savane arborée -- La végétation subguinéenne -- Les mangroves - les bolongs - les bambousaies -- L'anacardier -- Les ressources en eau -- Les eaux en surface -- Le fleuve Sénégal -- Le fleuve Gambie -- Le Sine et le Saloum -- Le lac de Guiers -- Les marigots -- Les eaux pluviales -- Les nappes phréatiques -- Le Cadre humain -- Les Ouolofs -- Les Halpularen -- Les Sérères -- Les Diolas -- Les Mandingues -- Les Soninkés-ou Sarakolés -- Les autres minorités -- Le cadre social -- Le cadre culturel -- Le cadre économique -- Le cadre institutionnel et politique -- Les orientations, politiques, objectifs et stratégies -- L'encadrement administratif colonial -- L'encadrement traditionnel -- Les notables, les conseillers coutumiers -- Les chefs coutumiers -- L'encadrement religieux -- Le cadre juridique -- Le cadre pédagogique, scientifique et technique -- Les facteurs de production -- Les instants agricoles -- Les semences sélectionnées -- Les fongicides -- Les engrais minéraux -- L'équipement pour la culture attelée -- Les semoirs attelés -- Les houes attelées -- Les charrues -- Les charrettes -- Les paires de boeufs dressés -- Les productions -- Les produits de cueillette -- Le tabac (annexe 1) -- La gomme (annexe 2) -- Le sisal (annexe 3) -- La cire (annexe 4) -- Le caoutchouc (annexe 5) -- Les palmistes (annexe 6) -- L'huile de palme (annexe 7) -- Le gonakier (tanin) (annexe 8) -- Le sésame (annexe 9) -- Les productions horticoles -- Les productions fruitières (annexe 10) -- Les cultures maraîchères (annexe 11) -- Les cultures céréalières et légumineuses, les tubercules -- Le mil et le sorgho (annexe 12) -- Le riz (annexe 13) -- Le maïs (annexe 14) -- Le fonio -- Le haricot niébé (annexe 15) -- Le béref -- Les tubercules -- Le manioc (annexe 16) -- La patate -- Les tubercules divers -- Les cultures industrielles -- L'arachide d'huilerie (annexe 17) -- L'arachide de bouche -- Le coton (annexe 20) -- La commercialisation -- Le commerce extérieur -- La traite -- L'économie de traite -- Les perspectives de solutions aux problèmes soulevés par le rapport R. Portères.
"L'agriculture sénégalaise, à la fin du 19eme siècle, repose essentiellement sur des produits de cueillette. L'introduction de l'arachide au Sénégal au début du 20ème siècle révolutionne le paysage agricole. La France décide alors de faire du Sénégal une colonie arachidière. Grâce à une bonne gestion du secteur et un encadrement technique et administratif adéquat des populations, le Sénégal est devenu la troisième puissance arachidière du monde après les États-Unis et l'Inde. Cependant, la monoculture minière et extensive de l'arachide aboutit à un déficit vivrier chronique, une dégradation des sols, une dépendance vis-à-vis des importations de riz en provenance de l'Indochine (Cambodge surtout) et de la Thaïlande. Pour remédier à cette malédiction arachidière, le rapport de la mission Roland Portères de 1952, qualifié de Bible par le gouverneur du Sénégal, recommande des mesures d'aménagement du territoire, de restauration des sols, de promotion de l'agriculture intégrée sérère."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
234 pages ; 21 cm
""J'ai passionnément aimé Constantinople, la littérature et Artémis Démétrios. À leur contact, j'ai momentanément oublié la guerre, la boue de Champagne, d'où j'ai rapporté une blessure et des hantises. Il est possible qu'elles m'aient rendu heureux. Mais au moment d'entreprendre le récit de ma vie, je dois le dire : rien ni personne n'est parvenu à supplanter mon cher opium, mon amant noir. Lui seul nie connaît, lui seul sait m'apaiser, atténuer la dureté de ma condition d'homme. A Péra, dans le Rif, et plus tard dans Paris occupé, il m'a suivi. Il ne m'a jamais abandonné.""--Page 4 of cover.
Green Library