%{search_type} search results

42,834 catalog results

RSS feed for this result
Book
327 pages ; 21 cm
  • Diversité des trajectoires -- Le poids des origines -- Ouverture au monde : voyages, lectures -- Rôle de la religion -- Des parcours sinueux -- Contre l'autoritarisme et les injustices autour de soi -- Refus des rôles prescrits -- Au collège, à l'université ou en apprentissage -- Lutter contre les inégalités -- Thèmes brûlants, générateurs de révoltes en Suisse -- Pertinence des analyses trostskistes -- Partout dans le monde: non aux politiques de domination! -- À bas l'impérialisme ! -- Procès du stalinisme -- Impact des mobilisations étudiantes en Europe -- Agir par-delà les frontières -- Aux origines de la LMR -- Prendre le temps de se mettre au clair -- Les sphères du militantisme -- Le milieu "jeunes" -- Les aléas du "travail ouvrier" -- L'implication dans les syndicats -- Défense de la cause féministe -- Braver la "grande muette" et faire échec au nucléaire -- Solidarité internationale -- "Faire partie de ceux qui savent.." -- Coût à payer: hyperactivisme, sanctions et dogmatisme -- Tout faire -- Des rythmes fous! -- Cotisations plus ou moins bien acceptées -- Omniprésence des "grandes oreilles", mesures de rétorsion et licenciements -- Non-embauches et harcèlement -- "Les autres ne comprenaient pas que nous avions raison..." -- Faire pièce aux maoïstes et aux prosoviétiques -- Configurations variables selon les villes ou cantons -- Le privé est politique... -- Intrication des loisirs et du militantisme -- Hauts et bas des rapports avec l'entourage -- Bouleversements des moeurs et libération sexuelle -- Vivre en communauté -- Avoir des enfants... ou pas ? -- Le féminisme dans tous ses états- -- Qu'en disent les femmes ? -- Des avis masculins contrastés -- Point nodal : la non-mixité -- Propos cinglants sur les rapports internes -- Moins pires que les autres ? -- Division des tâches: changements à petits pas comptés... -- Quels cadres de réflexion? -- Le rattachement à la IVe Internationale -- Apports théoriques par-delà les continents -- Une presse efficace ou illisible ? -- Attentats minoritaires versus violence révolutionnaire -- Armée, objection de conscience et pacifisme -- La fin du capitalisme, vraiment ? -- Sur la doctrine marxiste révolutionnaire -- La démocratie à l'épreuve de l'autoritarisme -- Et après, qu'est-il advenu? -- Le raté du "tournant vers l'industrie" -- Mauvaise appréciation du contexte -- Implosion du PSO -- Des traces : quelles traces ? -- Un départ souvent empreint d'amertume -- "Non, rien de rien, non, je ne regrette rien" -- Au carrefour, on va où? -- Poursuivre la route ou cultiver son jardin ? -- Tranferts d'expériences.
"1968... des années d'espoirs résulte d'une enquête menée en Suisse auprès d'ancien?ne?s membres la Ligue marxiste révolutionnaire (LMR), qui prit ensuite le nom de Parti socialiste ouvrier (PSO). Quelque cent dix personnes, femmes et hommes, issues des trois régions linguistiques du pays ont répondu de façon souvent fort détaillée aux questions qui leur étaient posées. Tout en s'appuyant sur l'abondante littérature qui, en Suisse comme à l'étranger, s'est intéressée aux mouvements sociaux des "années 1968", ce livre entend privilégier le récit des témoins. Recueillir leur parole, laisser des traces, faire oeuvre de mémoire collective: tel est l'objectif de la démarche initiale. Avec un regard parfois très critique, mais en soulignant le plus souvent tout ce que cette expérience leur a apporté, les unes et les autres s'expriment librement sur leur engagement d'alors et la façon dont il a marqué le cours ultérieur de leur existence - que ce soit sur les plans politique, social, professionnel ou privé."--Page 4 of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Book
165 pages, 1 unnumbered page ; 22 cm.
  • Sous le soleil de l'après-68 -- Dans l'attente d'un "Octobre" jamais revenu -- Engagement et intégration -- L'évanouissement progressif des certitudes -- Vers le Parti socialiste -- Une suite d'histoires ? -- "Convergences socialistes" -- "La question de l'immigration" -- Une interprétation superficielle -- La professionnalisation de la politique -- La montée en puissance du Front national -- Ruptures et solitude -- La maladie -- Le double désenchantement -- Fin de siècle -- Menaces -- Les "affaires" -- La politique sous une autre forme -- Mes questions d'Orient -- Écrire l'histoire -- Conclusion : 68, si loin, si près -- Bibliographie.
""Comment a-t-on pu atteindre un tel niveau de déliquescence, cinquante ans après, du "soleil" de 68 au crépuscule du PS ?" se demande Benjamin Stora. De cette question est né ce livre, écrit en témoin et historien. Stora appartient en effet à ce courant de l'après-68 qui, après s'être engagé dans l'extrême gauche trotskiste, est entré au Parti socialiste. Il revient sur cette histoire à travers la sienne : l'engagement révolutionnaire vécu comme une libération en arrivant d'Algérie, puis l'entrée au PS, en 1986, avec l'illusion d'y poursuivre les mêmes batailles politiques. Un drame familial l'éloignera finalement du militantisme. Benjamin Stora porte un regard lucide sur ce qu'il n'a pas toujours vu en temps et en heure : les erreurs ou les dérives de certains. Cet examen de parcours est ponctué de rencontres, avec Jospin, Cambadélis ou Mélenchon. Au-delà des souvenirs et des anecdotes surprenantes, ce livre offre une analyse éclairante sur la façon dont le Parti socialiste a d'abord "absorbé" les aspirations de 68 à changer la vie, avant de les étouffer. Pour finir lui-même à bout de souffle."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
244 pages ; 22 cm.
  • Naissance, essor et déclin du mouvement anarchiste en Afrique : 1860-1940 -- L'anarchisme : une affaire de Blancs ? -- Question raciale, question nationale et anarchisme -- L'Egypte -- L'Afrique du Sud -- Colonialisme et anticolonialisme anarchiste -- Contre la colonisation -- Contre toutes les injustices -- L'anarchisme africain est un anarchisme comme les autres -- Age d'or et défaite d'un mouvement -- Un essor mondial -- La défaite partout -- L'Histoire des vainqueurs -- Historiographie communiste et sociale-démocrate : la négation de l'Anarchie -- La fabrique de la mauvaise réputation -- Anthropologie et anarchisme : regards sur les anarchies africaines -- Affrontements entre deux visions de la société -- Les deux faces d'une même pièce -- Accompagner la domination -- Comprendre l'Autre -- Le refus de leur monde -- La "Berbérie" -- L'ouest voltaïque -- Existe-t-il un anarchisme coutumier ? -- L'ordre sans l'État -- "Société contre l'État", "anarchie ordonnée" et "anarchie équilibrée" -- La démocratie et la maîtrise de la terre -- L'anarchie contre la liberté -- Les dérives autoritaires -- La violence.
"L'anarchisme connaît un essor historique mondial à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. L'Afrique n'est pas exclue de ce développement comme en témoigne la vitalité des individus et organisations qui diffusent les idées et les pratiques antiautoritaires à travers le continent, sur fond de lutte contre le capitalisme et la domination coloniale. L'approche anthropologique présente aussi bien des attraits : de nombreuses sociétés africaines traditionnelles fonctionnent ou ont fonctionné sans hiérarchie politique. Leur étude permet d'envisager l'anarchie non pas comme une utopie mais comme un phénomène aussi imparfait que réel. Les publications universitaires et le renouveau du mouvement anarchiste des dernières décennies font de ce dernier un sujet d'actualité. Bien que méconnus, l'anarchisme comme courant politique et l'anarchie comme réalité sociale existent bel et bien en Afrique. Ce livre, l'une des rares publications existantes sur le thème en langue française, se veut une vive invitation à la recherche."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
ix, 341 pages ; 23 cm
The problems of capitalism have been studied from Karl Marx to Thomas Piketty. The latter has recently confirmed that the system of capital is deeply bound up in ever-growing inequality without challenging the continuance of that system. Against Capital in the Twenty-First Century presents a diversity of analyses and visions opposed to the idea that capital should have yet another century to govern human and non-human resources in the interest of profit and accumulation. The editors and contributors to this timely volume present alternatives to the whole liberal litany of administered economies, tax policy recommendations, and half-measures. They undermine and reject the logic of capital, and the foregone conclusion that the twenty-first century should be given over to capital just as the previous two centuries were.Providing a deep critique of capitalism, based on assessment from a wide range of cultural, social, political, and ecological thinking, Against Capital in the Twenty-First Century insists that transformative, revolutionary, and abolitionist responses to capital are even more necessary in the twenty-first century than they ever were.
(source: Nielsen Book Data)9781439913581 20180403
Green Library
Book
279 pages : illustrations ; 23 cm
Green Library
Book
269 pages : illustrations, maps, charts ; 22 cm
  • Les gauches françaises en Algérie (1900-1939) -- La formation d'un mouvement ouvrier en Algérie -- Scission et reconstruction d'un Parti socialiste en Algérie -- Les fronts parallèles : Front populaire et Congrès musulman algérien -- Les socialistes, le Front populaire et le nationalisme algérien -- Portraits du socialiste d'Algérie -- Sociologie des rangs militants et analyse des réseaux socialistes -- Des femmes et des jeunes socialistes -- Des Algériens au Parti socialiste -- Militer à gauche en Algérie : la grève, la campagne, le meeting et l'émeute -- Faire campagne, battre la ville et le bled -- Vivre en Algérie, au rythme de la proche Espagne -- Rassembler, manifester, se battre -- La colonisation comme univers de sens -- Peut-on être socialiste et colonialiste -- Les socialistes et la "question indigène" au temps du nationalisme -- Le Parti socialiste, l'autre hizb -- Une gauche française, coloniale ou algérienne ? (1940-1962) -- Entre résistance, collaboration et épuration : les socialistes d'Algérie dans la Seconde Guerre mondiale -- Face au réveil nationaliste : les socialistes et l'après-guerre en Algérie -- Être socialiste en Algérie pendant la guerre d'indépendance.
"Du début du XXe siècle à l'indépendance de l'Algérie, quelque part entre les anticolonialistes et les colonialistes, des hommes militèrent à gauche, au Parti socialiste : pour l'égalisation des conditions de vie, pour les droits des travailleurs. La plupart étaient français, mais il y eut aussi des Algériens parmi eux. Ils étaient de toutes les grèves, défilaient dans les rues et se battaient avec la droite européenne, mais ne se joignirent pas aux cortèges qui demandaient l'indépendance pour l'Algérie. Pour comprendre la société coloniale, il est essentiel de raconter leur histoire, dans un portrait qui reflète à la fois leur diversité et leur complexité."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
392 pages ; 24 cm.
SAL3 (off-campus storage)
Book
ix, 103 pages ; 22 cm.
  • Chapter 1 The Search for Radical Democracy.Chapter 2 Democratic Conflict.Chapter 3 Democracy and Anarchy.Chapter 4 The Impossible Argument to Radical Democracy.
  • (source: Nielsen Book Data)9783319769769 20180813
This book addresses the conflictual nature of radical democracy. By analyzing democratic conflict in Husby, a marginalized Stockholm city district, it exposes democracy's core division - between governors and governed - as theorized by Jacques Ranciere. Tracing the genealogy of that critique, the book interrogates a historical tradition generically adverse to every form of governance, namely anarchism. By outlining the divergent and discontinuous relationship between democracy and anarchy - within the history of anarchist thought - the author adds to democratic theory `The Impossible Argument': a compound anarchist critique of radical democracy.
(source: Nielsen Book Data)9783319769769 20180813
SAL3 (off-campus storage)
Book
282 pages ; 22 cm.
  • Fétichisations -- 1967: année exotique -- Bon baiser de Pékin (1) -- Passions et déceptions : La Chinoise à Avignon -- Un engagement maoïste à l'ombre du Vietnam -- Mao et Malraux -- La Longue Marche de la veste Mao -- Le vestiaire du maoïsme -- Le costume de l'utopie -- Le dress code de la révolution et de l'ostentation -- La supafluité vestimentaire maoïste -- Distinctions révolutionnaires -- Le Petit Livre rouge. Entre dogmatisme et psittacisme -- Un outil de propagande -- Esthétisation d'un objet iconique -- Le Petit Livre rouge, entre folklore et édition -- Le véhicule fétichisé de la pensée "Mao-Zedong" -- Prêt-à-penser et "sacrifice de l'intellect" -- Du pensum maoïste à l'érotique révolutionnaire -- Mao icône -- Une présence ubiquitaire -- Romantisme révolutionnaire et projections héroïques -- Figuration narrative et esthétique Mao pop -- Mao ou le triomphe du "commonism" -- Hystérisations -- 1971 : année dogmatique -- Bon baiser de Pékin (2) -- L'affaire Macciocchi et la "collusion idéologique des sinophobes" -- Tel Quel, le maoïsme et les avant-gardes -- Les Habits neufs du président Mao : du mépris au discrédit -- Les sectateurs maoïstes -- Le vertige sécessionniste -- La fabrique de l'excommunication -- Les établis, moines-soldats du maoïsme -- Les flagellants des usines -- Des cathos chez les maos -- Idiome maoïste et logocratie révolutionnaire -- "Prolétarisation et militarisation" -- Brutalisation de la langue et populisme discursif -- L'autoconstruction du militant en résistant -- L'anathémisation des "collabos" -- Les salonnards de la révolution -- "Super-Maos" -- Mao connection : Sartre et Cie -- Vincennes, laboratoire du maoïsme universitaire -- Le dandysme prochinois -- Déréalisations -- 1974 : année utopique -- Bon baiser de Pékin (3) -- "Alors, la Chine ?" -- La dénonciation des Ombres chinoises -- Les Chinois à Paris : "Un film raté, sale, laid et miteux" -- Éden rouge et croisière jaune -- "Vingt snobs chez Mao" -- Circuit balisé et village Potemkine -- Les sortilèges des privilèges -- Le palimpseste chinois -- Un contre-modèle -- Sous le signe de l'altérité -- Une révolution "culturelle", pacifique et esthétique -- Une nouvelle terre d'utopie -- L'aspiration anthropologique -- La leçon du voyage : miracle ou mirage -- Les maoïstes mondains -- Le "Retour de Chine" et ses réceptions -- Le creuset des' "mondanités parisiennes" -- Le Monde en question -- Epilogue : Narcose Mao -- Des modèles de répétition -- L'addition des addictions -- Du culte de la révolution à la culture de la célébrité.
"Au cours de son histoire, la France a connu des fièvres politiques parfois violentes. Mai 68 fut l'une d'entre elles. Le maoïsme en fut une autre. Entre 1966 et 1976, de Jean-Luc Godard à Roland Barthes, en passant par Sartre et Alain Peyrefitte, intellectuels, artistes, hommes politiques et même moines franciscains se prirent de fascination pour la Chine révolutionnaire. Utopie ou aveuglement ? François Hourmant montre comment le maoïsme fut la réponse proposée à la crise ouverte par Mai 68. Face à une URSS de la planification et de la bureaucratisation, la Chine représentait la promesse d'une révolution dans la révolution. Ignorant les millions de victimes des purges de Mao, une certaine élite s'émerveille du "miracle chinois". Comment expliquer les illusions et le manque de lucidité des intellectuels français ? Comment naissent et meurent les idéologies ? Une page déroutante de l'histoire française."--Page 4 of cover.
Green Library

10. Arbeiter-Feuilleton [2018 - ]

Book
volumes ; 23 cm.
  • Band 1. 1909-1911.
SAL3 (off-campus storage)
Book
ix, 219 pages ; 23 cm
  • The Risorgimento and the origins of anarchist violence
  • Malfattori : government repression and anarchist violence
  • Bombings, insurrections, and cosmopolitanism : Paolo Lega and Sante Caserio
  • Crispi and the "exceptional laws"
  • Anarchist assassins : Acciarito, Angiolillo, and Lucheni
  • Fatti di Maggio and Gaetano Bresci
  • U.S. investigation and death of the giustiziere
  • Conclusion : terrorists or giustizieri?
"Assassins against the Old Order delves into the history of Italian anarchist violence and sets out to understand the causes and general conditions that led to it. Despite a proliferation of new studies on anarchism, anarchist violence and its main school of thought--"propaganda of the deed"-- remain generally understudied and misunderstood. Misconceptions about anarchism in general, and anarchist violence in particular, have dominated public discourses and popular culture from its inception. Anarchists were quickly and conveniently branded as a "demonic menace to society" - a view that was reinforced by the period's pseudo-scientific criminologist theories as well as sensationalist accounts of the fin-de-siècle political assassinations which were framed as part of a presumed terrorist anarchist conspiracy to overthrow the established order. This book provides a cutting-edge synthesis of the intellectual origins, milieu and nature of Italian anarchist violence as well as a fascinating portrait of its major players"-- Provided by publisher.
Green Library
Book
152 pages : illustrations ; 21 cm.
  • Anarchisme -- Une théorie antiautoritaire -- Anarchisme philosophique et politique -- L'anarchisme politique -- Le trilemme anarchiste -- Autorité -- Autorité politique : une définition -- Autorité légitime, "seulement" légale et de facto -- Autorité et actes illocutoires -- Autorité parfaite, imparfaite et nulle -- Indépendance vis-à-vis du contenu -- Raisons préemptives -- Autorité légitime -- Justifier l'autorité : le problème de sujétion -- Problème de sujétion et problème de justification -- Le droit de soumettre sa volonté à celle d'autrui -- Justifier l'autorité : l'autorité comme service -- L'obligation de soumettre sa volonté à celle d'autrui -- Thèse de la dépendance et indépendance vis-à-vis du contenu -- Raison préemptive et expertise -- Autorité et rationalité -- Une autorité parcellaire ? -- Désobéir -- Avoir ou non une autorité : quelle différence ? -- Justifier l'autorité : les conditions procédurales -- Pourquoi vouloir une procédure ? -- Se passer de procédures -- Le choix de la procédure -- Résistance, consentement et opérationnalité -- CAS et procédures : un résumé -- Conclusion. Vers un anarchisme a posteriori ? -- L'autorité de l'État -- La conception "mufti-niveaux" de l'autorité -- La condition de particularité -- La légitimité des États actuels -- Vers un anarchisme a posteriori ?
"Autorité et anarchisme sont-ils compatibles ? L'autorité politique est communément perçue comme constituant une entrave à l'autonomie et la liberté des individus. Pourtant, la plupart des théories politiques contemporaines tiennent pour acquise la légitimité de certaines autorités, en particulier celle de l'État. Seul l'anarchisme rejette de manière radicale cette idée. En prenant au sérieux les arguments anarchistes, ce livre développe une analyse approfondie du concept d'autorité. L'auteur montre, contre l'anarchisme, que l'autorité peut parfois être justifiée, mais, avec lui, qu'elle doit l'être sans sacrifier à l'obéissance aveugle. Il en propose ainsi une justification exigeante, car respectueuse de l'autonomie individuelle. Elle invite à évaluer sans complaisance nos institutions politiques."--Page 4 of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Book
547 pages : illustrations ; 21 cm
SAL3 (off-campus storage)
Book
267 pages ; 22 cm.
  • Einleitung / Detlef Garz, Ulrike Nagel, Anja Wildhagen
  • Leben in der Konsensdiktatur : eine Fallstudie zur Biographie von Gabi Friedrich / Ulrike Nagel und Gerhard Riemann
  • Maja Springer und der Weg aus dem goldenen Käfig des elterlichen SED-Nomenklatura-Milieus / Fritz Schütze
  • Beschädigte Biografie und das Ringen um Anerkennung als Opfer : das Portrait des Republikflüchtlings Martin Lucht / Anja Wildhagen
  • Das Verbindende der gemeinsamen Nation? : Porträtkapitel Heinz Gehrmann / Carsten Detka
  • 1966 : Wilhelm Mann trifft aus China kommend in Ostberlin ein : eine Studie darüber, 'wie die Geschichte nach einem Menschen greift' / Detlef Garz
  • Warum nicht Heidelberg? : einige kritische Anmerkungen zur vorangehenden Studie von Detlef Garz / Charles Coutelle
  • "Ob ich nun über das Grab meiner Eltern ihnen böse sein soll, weil sie 1950 mit mir von Berlin-Wedding nach Berlin-Pankow gezogen sind?" : über den Fall einer ehemaligen systemtreuen DDR-Lehrerin / Manuel Franzmann
  • "Wissen Sie, wir sind Stallhasen" : eine rekonstruktive Biographieanalyse der Pianistin Krause : zu einer sozialisationstheoretischen Perspektive auf die Deutsche Demokratische Republik (DDR) / Boris Zizek
  • Kurzbiographien.
SAL3 (off-campus storage)
Book
xxxv, 348 pages ; 24 cm
Green Library
Book
xii, 200 pages : illustrations ; 25 cm
  • 1. Centre-left parties and the European Union 2. Labour, the PS, and SPD: organising for multi-level governance 3. The European policies of the Labour Party, the PS, and the SPD 4. Principals, agents, and the delegation of power inside political parties 5. Cheerleaders or players? Centre-left parties on the ground and the EU 6. Lions or toothless tigers? The parties in central office and the EU 7. Winners or losers? The parties in public office and the EU 8. Centre-left parties and the European Union: what next? References Index -- .
  • (source: Nielsen Book Data)9781526120335 20180416
Does European integration contribute to, or even accelerate, the erosion of intra-party democracy? This book analyses the impact of European Union (EU) membership on power dynamics, focusing on the British Labour Party, the French Socialist Party (PS), and the German Social Democratic Party (SPD). Utilising a principal-agent framework, it investigates who within the parties determines EU policies and selects EU specialists. Drawing on original interviews with EU experts from Labour, the PS, the SPD and the Party of European Socialists (PES), as well as an e-mail questionnaire, this book reveals that European policy has remained in the hands of the party leadership. The study also suggests that the party grassroots are interested in the EU, but that interest rarely translates into influence. As regards the selection of EU specialists, this book highlights that the parties' processes are highly political, often informal, and in some cases, undemocratic.
(source: Nielsen Book Data)9781526120359 20180416
Green Library
Book
ix, 458 pages ; 23 cm
Green Library
Book
139 pages ; 22 cm
Green Library
Book
xxvii, 380 pages : illustrations ; 21 cm
Green Library
Book
xxvi, 207 pages : illustrations ; 24 cm
  • CONTENTS Acknowledgements Introduction 1. Cold War, Hot Commodities: Gendering Consumer Culture Post-WWII 2. Spheres of Influence: Building Credibility and Theory in Woman Against Myth, 1948 3. Voice and Visibility: Building Black Feminism in the Postwar Communist Party United States 4. "Articulate and Organized": Peace Petitions, Working-Class Motherhood, and Transnational Witnessing 5. "Long Range Propositions": Justifying Activism and Building Commitment 6. "The 100-Hour Work Week": The Housewife Ethos and Changes to the CPUSA Conclusion Bibliography About the Author.
  • (source: Nielsen Book Data)9781498549813 20180226
This book tells the story of a group of women affiliated with the United States Communist Party (CPUSA) who used a variety of rhetorical resources to build credibility and transform the party into a vibrant dwelling place for feminist discourse and activism during a conservative period. It evidences Communist women's significant and creative resistance to Cold War society and its visions of appropriate, "normal" womanhood alongside their pleas for class and race consciousness in a country that took for granted the white, middle-class aspirations of citizens. Drawing on Marxist theory, transnational coalitions, and Cold War culture, Communist women's rhetorical strategies were incredibly powerful, and this book provides insight into how they catalyzed changes in a rigid political movement by establishing a platform for their radical ideals.
(source: Nielsen Book Data)9781498549813 20180226
Green Library