%{search_type} search results

1,906 catalog results

RSS feed for this result
Book
xv, 316 pages : maps (some color) ; 22 cm
Green Library
Book
159 pages : illustrations ; 23 cm
  • Sommaire -- Préface -- Avant-Propos -- Karl-Heinz Lambertz -- Federica Mogherini -- Martin Schulz -- Introduction -- Bruxelles-Europe en chiffres -- Et si jamais il n'y avait plus d'Europe... -- De la région à l'Europe -- Bruxelles, une mariée de l'Europe à dévoiler -- Témoignages en capitale -- Ceux qui font l'Europe de Bruxelles ! -- Les "intégrés" -- Daniel Guéguen -- Dorota Bawolek -- Paal Frisvold -- Leo Exter -- Marcello Faraggi -- Najib Ghallale -- Yuriy Rudyuk -- Les "brusseleirs" (ou bruxellophiles) -- Marc Filipson -- Jimmy Jamar -- Jean Boghossian -- Philippe van Innis -- Gilles Ledure -- Frédéric Nicolay -- Jero en Roppe -- Jean-Jacques D eleeuw -- Marc Van Der Haegen -- Marie Warnant -- B ouzouk -- Zach Hester -- Les "euro-centrés" -- Luigi Sementilli -- Paul Dujardin -- Antonio Lépez-Istfiriz White -- Marie-Laure Roggemans -- Alain Hutchinson -- Carmen Mazijn -- Peter Kramer -- Tony Venables -- Roby Spiegel -- Philippe Cayla -- Les pragmatiques -- Basile Coronakis -- Patrick Bontinck -- Georges Dassis -- Sebastiano Putoto -- Frédéric Chosson -- Pietro De Matteis -- Mohammed Saghir Mechbal -- Olivier Carrette -- Bàlint Gyévai -- Daniela Vincenti -- Elisabeth Werner -- Marco Schmitt -- Jean Quatremer -- Conclusion : Européenne et capitale sans en avoir l'air ?
"Le choc du Brexit a créé un traumatisme dans "l'ordre européen". Bruxelles, capitale de l'Europe, est largement touchée par ce trouble dans ses rouages économiques, culturels et sociaux. À travers de nombreux témoignages vibrants et décapants de personnalités du monde institutionnel, économique et culturel, Delphine Bourgeois analyse la signification du sentiment d'euro-citoyen qui émerge autour de ce divorce à l'anglaise. Les enjeux de cette revendication euro-citoyenne sont d'autant plus importants face à la montée des nationalismes et des populismes en Europe. L'Euro-citoyenneté existe et s'anime au delà des intérêts d'affaires."--Page 4 of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Book
xxi, 324 pages : illustrations ; 26 cm.
Erudite Eyes explores the network of the Antwerp cartographer Abraham Ortelius (1527-1598), a veritable trading zone of art and erudition. Populated by such luminaries as Pieter Bruegel, Joris Hoefnagel, Justus Lipsius and Benedictus Arias Montanus, among others, this vibrant antiquarian culture yielded new knowledge about local antiquities and distant civilizations, and offered a framework for articulating art and artistic practice. These fruitful exchanges, undertaken in a spirit of friendship and collaboration, are all the more astonishing when seen against the backdrop of the ongoing wars. Based on a close reading of early modern letters, alba amicorum, printed books, manuscripts and artworks, this book situates Netherlandish art and culture between Bruegel and Rubens in a European perspective.
(source: Nielsen Book Data)9789004341678 20170911
Art & Architecture Library (Bowes)
Book
381 pages ; 24 cm.
  • Variations sur un mariage et deux meurtres (IXe-XIe siècle) -- Les deux premiers Baudouin et l'affaire de Saint-Vaast -- Les Annales de Saint-Vaast et de Saint-Bertin : une information directe et circonstanciée -- Flodoard de Reims et les trois premiers comtes de Flandre -- Arnoul de Flandre et le meurtre de Guillaume Longue Épée -- Richer de Reims, une relecture épique de l'oeuvre de Flodoard -- Raoul Glaber ou le détournement du récit de Flodoard -- Les Flamands et leurs comtes dans la construction identitaire normande -- Dudon de Saint-Quentin, à l'origine d'un récit fondateur -- Guillaume de Jumièges, une lecture plus monastique -- Guillaume de Poitiers, biographe de Guillaume le Conquérant -- Des comtes puissants au prisme d'une histoire instrumentalisée par les princes -- L'hommage indispensable et marchandé d'un vassal puissant -- La protohistoire flamande : des grandes nécropoles à la première instrumentalisation par les comtes -- L'historiographie flamande : circulation et relais -- En Champagne et en Bourgogne, au détour des chroniques universelles -- Suger, Louis VI et la vengeance du meurtre de Charles le Bon -- Dans l'empire Plantagenêt, au service d'un même prince, lectures angevines et normandes -- Dans les chroniques angevines, un souvenir effacé -- En Normandie : réception de la matière flamande et attention au devenir du comté -- La Flandre vaincue dans l'historiographie triomphante du XIIIe siècle -- Bouvines, prémices et lendemains -- Premiers échos et ébauche d'un récit officiel -- Aux frontières de la Flandre -- Dans le vieux domaine capétien : Rigord et Guillaume le Breton -- Les régions nouvellement conquises, entre repli et intégration -- Moines, chanoines, frères : incubation et mise en réseau du discours historique -- De Laon à Auxerre, les chanoines de Prémontré -- Les cisterciens : Hélinand de Froidmont et Aubri de Trois-Fontaines -- De la domination subie à la rupture du serment vassalique (1244-1297/1300) -- La querelle des Dampierre et des Avesnes (1244-1278) -- Gui de Dampierre et Philippe le Bel: mise en place d'un conflit majeur -- Les progrès d'une histoire commune -- Les dominicains et la fondation du comté de Flandre -- Des anciennes possessions des Plantagenêt à l'apanage dAlphonse de Poitiers -- Sur les marches du domaine royal : le ménestrel de Reims et Geoffroi de Courlon -- A Saint-Denis, d'une Flandre sans passé â la réflexion sur la question flamande -- De Courtrai à Roosebeke -- De Courtrai au début du conflit franco-anglais : l'omniprésence de la question flamande -- Progrès de l'histoire du royaume, perception "en creux" de la question flamande -- Dans la partie septentrionale du royaume, deux générations sous le choc de Courtrai (1302-1340) -- quand l'événement suscite l'écriture de l'histoire -- Un intérêt entretenu par la victoire de Cassel -- Au-delà de la production parisienne et dionysienne -- Un dominicain méridional entre mission diplomatique et écriture de l'histoire -- A Saint-Martin de Tournai, un ferme partisan du roi et de la paix -- Le conflit franco-anglais : un nouveau contexte -- De nouveau à Saint-Denis, 4 la veille de Poitiers -- Quelques textes isolés composés après Poitiers
  • Lecture officielle de l'histoire immédiate : la Chronique des règnes de Jean II et Charles V -- Autres textes de la fin du XIV siècle : un vif intérêt pour la question flamande -- Sur les chantiers de la rénovation de l'histoire -- Histoires "développées", entre histoire universelle, histoire du royaume et histoire du pays natal -- Michel Pintoin, la Chronique de France et la Chronique du règne de Charles VI -- Aymeri de Peyrac et la Chronique des rois de France, des comtes de Toulouse et des abbés de Moissac -- La Chronographia regum Francorum -- L'historiographie normande -- Froissart et le "bestournement" du monde -- Les abrégés et la littérature historico-polémique -- L'histoire promue par les cours princières : les exemples bretons et fuxéens -- Sous la dynastie Montfort, la naissance de l'historiographie bretonne -- Dans la principauté de Foix -- Les rénovateurs de l'histoire de France -- Construction et déconstruction d'une histoire canonique de la France -- De l'histoire parfaite à la veille de la Révolution -- Dans la seconde moitié du XVIe siècle, les fruits de la nouvelle érudition -- Des "artisans de gloire" à la remise en cause pré-révolutionnaire -- Les Histoires de France de Michelet et de Lavisse -- La Flandre et les Flamands "enseignés" : les manuels scolaires (1830-1914).
"Quel rôle jouèrent les Flamands dans la naissance de la "nation France" ? Que savait de Bouvines, Courtrai, Cassel ou Roosebeke, marqueurs mémoriels de cinq siècles d'histoire entre le comté de Flandre et le royaume de France, le clerc breton ou le noble provençal ? Que disait-on en Normandie ou en Auvergne, de la Flandre, des Flamands, de leur identité mais aussi de leur appartenance au royaume ? Les Français ou tout au moins leurs élites partageaient-ils avec le roi et avec ceux qui gravitaient à l'ombre de son pouvoir une perception commune de cette "question flamande" qui, des Carolingiens aux Valois, fut récurrente et souvent brûlante ? Le récit que l'on poursuit ici est moins celui des événements tels qu'ils se sont déroulés, que celui de la construction "imaginée" du passé qu'offrent les chroniques médiévales et, à leur suite à partir du XVIe siècle, une grande variété de textes dont l'ambition fut de raconter à un public appelé peu à peu à former une nation une "histoire de France par la mémoire"."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
xiv, 284 pages, 4 unnumbered pages of plates : illustrations (some color) ; 24 cm
  • The polyphony of civic time in fifteenth-century Leuven
  • The altarpiece of the Holy Sacrament: making time in Leuven's St. Peter's church
  • Music, time, and devotion: emotional narratives at the cathedral of Cambrai
  • The advent of the lamb: unfolding history and liturgy in fifteenth-century Ghent
  • Calendars and chronology: temporal devotion in fifteenth-century Leuven
  • Time for the fasciculus temporum: time, text, and vision in early print culture.
The Low Countries were at the heart of innovation in Europe in the fifteenth century. Throughout this period, the flourishing cultures of the Low Countries were also wrestling with time itself. The Fullness of Time explores that struggle, and the changing conceptions of temporality that it represented and embodied showing how they continue to influence historical narratives about the emergence of modernity today. The Fullness of Time asks how the passage of time in the Low Countries was ordered by the rhythms of human action, from the musical life of a cathedral to the measurement of time by clocks and calendars, the work habits of a guildsman to the devotional practices of the laity and religious orders. Through a series of transdisciplinary case studies, it explores the multiple ways that objects, texts and music might themselves be said to engage with, imply, and unsettle time, shaping and forming the lives of the inhabitants of the fifteenth-century Low Countries. Champion reframes the ways historians have traditionally told the history of time, allowing us for the first time to understand the rich and varied interplay of temporalities in the period.
(source: Nielsen Book Data)9780226514796 20171211
Green Library
Book
238 pages : illustrations (some color), color maps ; 30 cm
Green Library
Book
xiv, 315 pages : illustrations, maps ; 24 cm.
In the late fourteenth and the fifteenth centuries, the Dukes of Valois-Burgundy created a composite monarchy in the Netherlands, an area that had been dominated for centuries by several regional dynasties. In this way they laid the foundation for the modern states of the Netherlands, Belgium, and Luxemburg. The rise of the House of Burgundy can be read as the success story of a dynasty that in little over a century managed to assemble a great number of principalities, thus creating a new state. The Burgundian takeover, however, resulted in a modernization of administration, jurisdiction, and finances. The process of unification and the character of the union are the central topics of Magnanimous Dukes and Rising States. Robert Stein mirrors continuity and modernisation in Burgundian times with the bankruptcy of the former dynasties and the decline of feudal government. The powerful towns played an important background role; it was only with their support that a unification of the Netherlands was possible, but this support was not unselfish. This study is about the development of power relations and institutions in the field of tension between ruler and subject, between centralisation and particularism.
(source: Nielsen Book Data)9780198757108 20170530
Green Library
Book
386 pages : illustrations ; 24 cm.
Green Library
Book
125 pages : illustrations ; 21 cm
"Au cours des années 1930, Rex traverse, telle une étoile filante, le ciel politique de Belgique. Ce mouvement catholique et nationaliste belge dirigé par Léon Degrelle sombre durant la Seconde Guerre mondiale dans la collaboration. Xavier de Grunne, alpiniste et ami du Roi Albert Ier, est un des principaux dirigeants rexistes. Il est aux côtés de Léon Degrelle lors des diverses campagnes électorales. Au début de l'occupation, il entre dans la Résistance, fonde la Phalange et meurt en déportation. D'autres rexistes combattent dans la Résistance. Le Mouvement National Royaliste (Nationale Koninklijke Beweging), une des organisations de résistance du pays, est fondée par des rexistes."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
ix, 259 pages : illustrations, map ; 24 cm
The notion of "guilds" in civic society might conjure images of craft guilds, the organisations of butchers, bakers or brewers set up to regulate working practises. In the towns of medieval Flanders, however, a plethora of guilds existed which had little or nothing to do with the organisation of labour, including chambers of rhetoric, urban jousters and archery and crossbow guilds. This is the first full-length study of the archery and crossbow guilds, encompassing not only the great urban centres of Ghent, Bruges and Lille but also numerous smaller towns, whose participation in guild culture was nonetheless significant. It examines guild membership, structure and organisation, revealing the diversity of guild brothers - and sisters - and bringing to life the elaborate social occasions when princes and plumbers would dine together. The most spectacular of these were the elaborate regional shooting competitions, whose entrances alone included play wagons, light shows and even an elephant! It also considers their social and cultural activities, and their important role in strengthening and rebuilding regional networks. Overall, it provides a new perspective on the strength of community within Flemish towns and the values that underlay medieval urban ideology. Laura Crombie gained her PhD from the university of Glasgow; she is currently a Research Associate in the Centre for Medieval Studies, University of York.
(source: Nielsen Book Data)9781783271047 20160808
Green Library
Book
240 pages ; 24 cm.
Green Library
Book
303 pages : illustrations (some color) ; 24 cm
"Bruxelles est non seulement la capitale décisionnelle de l'Europe où convergent d'innombrables manifestations, mais aussi un lieu où de nombreux révolutionnaires ont résidé (comme Marx) et sont passés (comme Lénine). La ville porte aujourd'hui les traces des cultures subversives qui s'y sont succédées : des communards et des opposants exilés aux anarchistes, des socialistes utopistes du XIXe siècle aux artistes actuels..."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
175 pages : illustrations (some color) ; 22 cm.
  • Août 14 : une ville en ébullition -- L'arrivée des Allemands -- Une ville sous contrôle ? -- L'occupant dans la ville -- Bruxelles a faim -- Une économie à l'arrêt -- Vivre et survivre -- Pour la patrie -- Novembre 1918 -- Le retour des héros -- La guerre en héritage.
"Bruxelles, août 1914. La ville bascule dans la guerre. Scènes de panique, élans patriotiques, afflux de réfugiés, autant d'images qui s'imposent dans une capitale pourtant épargnée par les combats. Très vite, l'occupant s'installe et parade dans la ville. Bruxelles sera pendant les quatre années suivantes la plus grande ville occupée d'Europe. À travers des photographies inédites, des cartes postales circulant sous l'occupation ou encore la presse illustrée de l'époque, Bruno Benvindo et Chantal Kesteloot retracent l'histoire visuelle de ce Bruxelles qui connaît la faim et le chômage, mais où la vie quotidienne reprend également ses droits. Quant aux troupes allemandes, elles s'efforcent de créer dans la capitale belge une "petite patrie", avec ses théâtres, ses cinémas, ses cafés. Mais Bruxelles occupée, ce sont aussi des patriotes et des activistes qui se disputent l'espace public, des locataires qui ne parviennent plus à s'acquitter de leur loyer ou des ouvriers déportés en Allemagne. Comment l'image traduit-elle ces enjeux ? En novembre 1918, la capitale est libérée. L'heure est à la commémoration, mais aussi à la crise du logement, aux difficiles retrouvailles ou à l'impossible deuil. Si la paix est revenue, la guerre n'est pas encore achevée."--Page 4 of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Book
224 pages, 8 unnumbered pages of plates : illustrations (some color) ; 24 cm
  • Un jeune homme pressé (1906-1939) -- Le testament de Godefroid de Bouillon -- Les quatre as -- Rencontres au Vingtième Siècle -- L'impatient -- L'allée du Roi -- Les amitiés dangereuses -- Premiers faux pas -- Duel -- La chute -- Un collaborateur zélé (1940-1945) -- L'homme qui mourut deux fois -- Le revenant -- Opération Barbarossa -- Le fils d'Hitler -- Le fantôme espagnol (1945-1994) -- L'art d'accommoder les restes -- La question juive.
"Un tribun et un séducteur, un guerrier et un opportuniste, un menteur et un conteur, Degrelle est tout cela à la fois. Cette première biographie complète explique comment un jeune catholique, doué pour l'écriture comme pour la parole, finit dans la peau du dernier grand chef nazi. Arnaud de la Croix a mené une enquête approfondie sur l'attirance précoce de Léon Degrelle pour la poésie et son intérêt, dès l'adolescence, pour l'autoritarisme (D'Annunzio, Mussolini) comme pour le nationalisme (Maurras), et sur sa véritable fascination pour le Führer jusqu'à son exil en Espagne. Il met également au jour nombre de détails inédits, fait la part des choses et décrit avec précision les relations de Degrelle avec des personnages hors du commun comme Monseigneur Picard, Hergé, l'abbé Wallez, le cardinal Van Roey, le roi Léopold III, Paul Van Zeeland ou Paul-Henri Spaak. Mais aussi Goebbels, Himmler et Hitler."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
viii, 243 pages : 7 illustrations (some color) ; 25 cm.
  • Acknowledgements
  • List of illustrations
  • Introduction
  • The revelation of the past
  • Memories and the continuation of the diaspora
  • Migration and memory
  • Transmigration and its multiple ties
  • Diasporic imagination and patriotic discourse
  • Exile memories and their changing meanings
  • Imagining the diaspora
  • The formation of diaspora narratives
  • In defense of the diaspora
  • 'Exile theology' and confessional identity
  • Making sense of exile
  • Punishing the wicked : chastising the elect
  • Exile and persecution as the marks of God's true children
  • Exile as God's command
  • At home in the diaspora
  • Recapturing the patria
  • Memory and the anticipation of the future
  • 'Hot' and 'cold' memory
  • Keeping the past alive
  • Exile and the reclaiming of the homeland
  • 'Memoria magistra vita'
  • Remapping the Netherlands
  • Strangers, burghers, patriots
  • Re-imagining Southern Netherlandish identity in the exile towns
  • The social and political position of southern migrants in the Dutch Republic
  • Leiden and Haarlem as exile towns
  • Haarlem and the memory of the London martyrs
  • Remembering flemish radicalism
  • Rich or poor immigrants?
  • Memory as 'a salutary warning'
  • Managing counter-memory
  • Disseminating inclusive exile identities
  • Inscribing migrant memories into the local memory canon
  • Fragmentary discourses
  • The reinvention of family history
  • Family memories and the change of generations
  • Family memories between the diaspora and host societies
  • Reinventing family history
  • The geographical re-imagination of the family past
  • Permeable memories
  • Ancient landmarks ofthe fathers : maintaining old networks
  • In pursuit of a fleeing horseman
  • At home, here and abroad
  • Maintaining ties
  • The stranger churches and the of Diasporic Networks
  • Southern institutions in the Dutch Republic
  • Godly wanderers : exile memories and new cultures of religious exclusivism
  • Pilgrims behind the fiery column
  • Puritanism and the fashioning of transnational identities
  • London : cultivating the model church
  • Frankfurt : trans-confessional pietism and diasporic networks
  • Building the New Jerusalem : Frankfurt and the 'holy experiment'
  • 'The trying fires of persecution'
  • Conclusion : permeable memories
  • Bibliography
  • List of archival sources
  • List of printed sources
  • Secondary literature
  • Index.
The Dutch Revolt (ca. 1572-1648) led to the displacement of tens of thousands of people. In Exile Memories and the Dutch Revolt, Johannes Muller shows how migrants and their descendants in the Dutch Republic, England and Germany cultivated their Netherlandish heritage for more than 200 years. Memories of war and persecution shaped new religious and political identities that combined images of suffering and heroism and served as foundational narratives of newcomers. Exposing the underlying narrative structures of early modern exile memories, this volume shows how stories about the Dutch Revolt allowed migrants to participate in their host societies rather than producing a closed and exclusive diaspora. While narratives of religious persecution attracted non-migrants as well, exile networks were able to connect newcomers and established residents.
(source: Nielsen Book Data)9789004311664 20160718
Green Library

16. La Gaule Belgique [2016]

Book
137 pages : illustrations (some color), color maps, plans ; 31 cm
  • Introduction -- La Belgique de César -- Les données naturelles -- Les peuples antérieurs à César -- Histoire et administration -- La conquête -- Des Gaules à la Belgique -- Une province sans histoire (Ier-IIe s.) -- Les agglomérations -- Les chefs-lieux -- Les agglomérations rurales -- Les thermes, un marqueur de la romanité -- Le monde rural -- L'occupation des campagnes -- Les structures de l'occupation -- Les productions agricoles -- Artisanat -- Le sel -- La pierre -- Le fer -- Le textile -- La terre -- Consommer -- Dieux et hommes -- Le panthéon -- La Belgique et son apport à l'architecture religieuse -- Les cultes -- Les religions orientales -- Le monde des morts -- Le monde des morts dans celui des vivants -- Le monde de la crémation -- L'antiquité tardive -- La crise du IIIe siècle -- Le Bas-Empire -- Les agglomérations de l'Antiquité tardive -- Les campagnes -- La religion -- Le temps de l'inhumation -- Conclusions -- Romanisation? -- L'héritage -- L'archéologie -- La Gaule Belgique dans le monde et l'histoire.
"Guidé par l'ambition, suivant le destin de Rome de diriger le monde, César conquiert par un enchaînement d'événements la totalité de la Gaule. Le Nord sera intégré à l'Empire et constituera la province de Gaule Belgique. Ce territoire comprend le Nord et l'Est de la France, la Belgique, le Grand-Duché du Luxembourg et la partie occidentale de l'Allemagne actuelle. L'objectif de cet ouvrage est d'effacer les frontières pour appréhender dans sa totalité la réalité antique durant laquelle les nombreux peuples autochtones vivant sur place, emportés dans une histoire globale, ont dû se forger de nouvelles identités sur les fondements de la terre et de la culture de leurs ancêtres. Pas à pas, cet ouvrage explore ce territoire et cette société, de la conquête romaine jusqu'à l'aube du Moyen Âge. Depuis les premières découvertes de la Renaissance jusqu'aux fouilles les plus récentes, il présente l'histoire événementielle et les aspects de la vie quotidienne : les agglomérations, les activités économiques et religieuses. Au préalable sont présentés l'environnement, essentiel à la compréhension des hommes du passé, ainsi que le substrat indigène. Certains sites ou découvertes sont encore inédits et une documentation originale a été créée. L'ouvrage s'appuie sur un volet cartographique original et une série de plans, des photographies d'objets et de sites, ainsi que des restitutions de monuments, notamment des illustrations de maquettes, des archéo-sites ou des aquarelles."--Page 4 of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Book
liii, 444 pages : illustrations, maps ; 23 cm.
  • Editor's Foreword Jon Woronoff Preface Acronyms and Abbreviations Maps Chronology Introduction THE DICTIONARY Appendixes A Heads of State since 1806 B Prime Ministers since 1945 C Governments since 1945 D Provinces and Capitals Bibliography About the Author.
  • (source: Nielsen Book Data)9781442255920 20160619
This third edition of Historical Dictionary of the Netherlands contains a chronology, an introduction, appendixes, and an extensive bibliography. The dictionary section has over 900 cross-referenced entries on important personalities, politics, economy, foreign relations, religion, and culture. This book is an excellent access point for students, researchers, and anyone wanting to know more about the Netherlands.
(source: Nielsen Book Data)9781442255920 20160619
Green Library
Book
190 pages : illustrations ; 21 cm
  • Investigation dans les milieux socioculturels, antiracistes, politiques et scientifiques belges -- Une recherche associative -- Les critères de sélection de nos répondants -- Le positionnement mainstream des institutions -- Les catégories des personnes rencontrées -- Limites de l'étude et perspectives de recherche -- Des résultats qui interpellent -- Témoignages des "professionnels" afro-descendants -- Les "professionnels" euro-descendants et l'afro-phobie en Belgique -- Les "professionnels" euro-descendants et l'histoire coloniale belge -- Les "professionnels" euro-descendants et les diasporas africaines de Belgique -- Des institutions exemplaires en matière de diversité ? -- Du racisme dans les organisations antiracistes ? ! -- observations et brève analyse -- L'afrisme" et le racisme paradoxal : essai de définition d'un nouveau paradigme lexical -- Afrisme : un racisme spécifique envers les Africains et afro-descendants -- Négréquence : les conséquences du racisme sur les Africains et afro-descendants -- "Triple lutte antiraciste" pour désigner les différentes sources du racisme -- Afrilience : les stratégies afro-descendantes d'autodéfense face au racisme -- Les douze manoeuvres du "racisme paradoxal" -- L'Apartheid ou "développement parallèle" -- L'inintérêt -- La délégitimation -- La périphérisation raciale -- La hiérarchisation raciale et la tutélarisation -- Le whitewashing at work -- Le whitesplaining -- La dévalorisation économique -- Les conflits d'intérêts -- La disqualification -- L'évaluation -- La sélection raciale -- Les conséquences du racisme paradoxal -- Les (très) heureuses exeptions -- Les stratégies pour contrer le racisme paradoxal -- L'étiquette de victime -- Dix stratégies -- interprétations et propositions affirmatives Analogies post-coloniales -- Des stéréotypes en héritage -- Tous les belges auraient un peu d'Afrique dans le sang -- L'héritage post-colonial : un patrimoine idéologique -- Polémiques familiales et nationales autour d'une idéologie coloniale contestée -- Héritiers involontaire de six siècles d'humiliation des Africains : Peut-on en sortir indemne ? -- Expier le passé familial et national par le militantisme -- Manuel du bourlinguer antiraciste -- Etat de la littérature en Belgique francophone -- Histoire, évolution et caractéristiques de la présence subsaharienne et congolaise en Belgique -- Le passé colonial belge et ses diverses représentations -- L'afro-phobie et le racisme structurel dans la société belge actuelle -- Les jeunes -- Difficultés rencontrées par les associations belgo-africaines -- Luttes collectives pour la reconnaissance -- L'associatif féminin subsaharien -- Participation politique et Eglises de réveil -- Ouvrages collectifs -- Racisme anti-blanc / "blanchitude" -- Métissage -- Genre et sexualité durant la période coloniale -- Reconnaissance et valorisation des figures des diasporas africaines de Belgique -- Contextualisations socio-historiques -- Aspects démographiques des Congolais de Belgique -- Bribes d'histoire de l'immigration congolaise en Belgique -- Métissage : histoire, perception, identité -- Les Os d'Ishango, stars de l'archéologie coloniale
  • De la "blanchite" et de l'afro-phobie -- "Privilège Blanc" et intersectionnalité -- Kit de survie en milieu raciste -- Liste des stéréotypes sur les afro-descendants -- Le racisme est un délit -- Quelques bonnes adresses (liste non-exhaustive) -- Tests -- Pistes d'actions et recommandations -- Pistes symboliques -- Pistes concrètes.
"Depuis le XIVe siècle, le racisme envers les "Noirs" se caractérise davantage par le mépris que par la phobie. Les stéréotypes infantilisants à leur égard en sont une illustration éloquente. Aujourd'hui, le silence médiatique, politique, académique et associatif assourdissant qui entoure rafio-phobie" s'inscrit donc dans une tradition de déni de reconnaissance, de marginalisation ou d'invisibilisation" des "Noirs". Il convient dès lors de se demander : Qui parle pour les "Noirs" ? Pourquoi l'"afro-phobie" est-elle une forme de racisme méconnue, jugée inoffensive, voire méprisée ? Par quels processus les voix des diasporas africaines sont-elles rendues inaudibles ? Afin de répondre à ces interrogations, les auteurs ont rencontré 85 acteurs de la lutte antiraciste et leur ont soumis un questionnaire. L'analyse des résultats révèle une situation paradoxale : les antiracistes ont de très faibles connaissances sur l'histoire coloniale, ainsi que sur les réalités et les conséquences du racisme que subissent les Afro-descendants. Une méconnaissance qui interpelle compte tenu de la légitimité institutionnelle donnée à ces antiracistes "blancs" sur ces thèmes. A la fois recherche de terrain et réflexion anti-paternaliste, ce livre est un outil indispensable qui passionnera à la fois les spécialistes et tous les citoyens soucieux de comprendre les racines du racisme."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
163 pages : illustrations, maps, charts ; 22 cm
  • Recherches nouvelles sur l'immigration italienne en Belgique -- Quelques aspects socio-spatiaux de la présence italienne en Belgique au tournant des années 2010 -- Les débits de boissons, restaurants et commerces alimentaires des Italiens à Bruxelles avant la Première Guerre mondiale -- Aux origines des convictions laïques et anticléricales dans l'immigration italienne en -- L'associazionismo italiano e il caso di Bruxelles -- Des champs aux "pays noirs". L'importation des cultures rurales italiennes dans les bassins industriels de Belgique -- Le comportement électoral des Italiens de Belgique : une spécificité ? -- La rappresentazione al cinema dell'emigrazione italiana in Belgio -- Premiers résultats d'une enquête sur la perception des années Berlusconi par les jeunes Italiens de Belgique -- Les Italiens à Molenbeek (1947-1980). De la présence à la transparence -- Premiers résultats d'une recherche socio-linguistique sur les dialectes de la Campanie en région liégeoise -- L'intégration linguistique de la première génération d'immigrés italiens en Belgique -- Une intégration vraiment "sans problèmes" ? -- Conclusion : Pour une approche transdisciplinaire de l'expérience migratoire et post-migratoire italienne en Belgique.
"On pense tout savoir sur l'immigration italienne en Belgique : la mine, Marcinelle, les baraques... Mais au-delà de ces clichés, la réalité historique et sociale des Italiens arrivés pour diverses raisons en Belgique (et de leurs descendants) comprend encore bien des inconnues. Par exemple, on n'a pas étudié jusqu'à présent l'immigration italienne arrivée à partir des années 1960 et 1970 avec ses motivations particulières et ses ancrages spécifiques. On ne s'est pas encore penché sérieusement sur les particularités du comportement linguistique, culturel, social et politique de la population d'origine italienne prétendument totalement intégrée et donc devenue inintéressante. De nombreux jeunes chercheurs consacrent pourtant leurs travaux à approcher ces questions. Ce livre se propose de leur donner la parole pour exposer les recherches qu'ils viennent de terminer ou qui sont en cours. Une occasion de découvrir bien des aspects ignorés d'une immigration que tout le monde croit connaitre."--Page 4 of cover.
Green Library
Book
449 pages : illustrations (some color), maps ; 24 cm.
In 1716, as a result of the War of the Spanish Succession, Emperor Charles VI assumed power in the Southern Netherlands. This book is the first to trace the difficult early years of Austrian rule in these war-torn territories. A new government apparatus had to be established, a modus vivendi reached with the highly combative estates, and the public finances reconstructed. On top of which, the new prince had to win the hearts and minds of his subjects in order to legitimize his rule. The absence of Governor-General Eugene of Savoy and the hesitant attitude of his representative, the Marquis of Prie, did not aid in overcoming these challenges, which were further complicated by Dutch and English interference and the distance between Brussels and the court in Vienna. This volume carefully analyzes the intricate interplay of all these factors, thus illustrating the many problems accompanying Early Modern regime changes.
(source: Nielsen Book Data)9789042932425 20170109
Green Library