Search results

RSS feed for this result

6,192 results

Book
154 pages : illustrations (some color), portraits ; 21 cm
Exhibition of the photographic collection of Joaquim Paiva of Brazil photographers. This is the second volume published on the collection, the first being in 2014. The collection came to the museum in 2006. Photographers include: Claudia Jaguaribe, Maureen Bisilliat, José Dinz, Fernanda Magalhães, Claudio Edinger, Evandro Teixeira, Luiz Braga, Manuel da Costa, Mario Cravo Neto, Annemarie Heinrich, Pierre Verger, Tiago Santana. Numerous black and white and color plates of the photographs.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
372 pages ; 23 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
xxiii, 183 pages.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
424 p. ; 21 cm.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
321 pages ; 23 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
570 pages : illustrations ; 24 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
237 pages : illustrations (some color) ; 23 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
226 pages ; 22 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
439 pages ; 23 cm.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
270 pages : illustrations ; 23 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
292 p. : ill. ; 28 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
222 pages.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
164 pages ; 21 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
219 pages : color illustrations ; 29 cm.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
425 pages : illustrations, maps, charts, plans ; 24 cm
  • Préambule, Matthieu Dussauge, Conservateur du Patrimoine, conservateur du musée départemental Victor Schoelcher et chef du projet "Route de l'esclave. Traces-mémoires en Guadeloupe", Conseil départemental de la Guadeloupe -- Programme des communications du colloque -- Discours sur le bilan de la Route de l'esclave, Ali Moussa Iye, Chef de la Section histoire et mémoire pour le dialogue et Coordonnateur du projet La Route de l'esclave (UNESCO/France) -- Esclavage et réconciliation : les historiens de la Caraïbe ont-ils échoué ?, Dominique Rogers, maître de conférences, Université des Antilles -- Mémoire - oubli - commémoration, Ary Broussillon, sociologue -- Réconcilier histoire et mémoire du droit de l'esclavage colonial français (en particulier du Code Noir), par le retour aux sources, Jean-François Niort, Maître de conférences habilité à diriger les recherches en Histoire du droit, Université des Antilles, Faculté des Sciences juridiques et économiques de la Guadeloupe -- Sources orales, matérielles (monuments) et reconstitution historique de l'esclavage et du marronnage (Surinam, Guyane et Antilles françaises) : enjeux mémoriels et historiques, Jean Moomou, docteur en histoire et civilisations (EHESS), maître de conférences en histoire des mondes moderne et contemporain, DPLSH de Saint-Claude (Université des Antilles), groupe de recherche AIHP-GEODE, membre associé au CIRESC et au GRENAL, terrain d'étude les sociétés marronnes de la Guyane hollandaise en Guyane française -- Sources de l'histoire et de la mémoire de l'esclavage aux Archives départementales de la Guadeloupe, Anne Lebel, Directrice des Archives départementales de la Guadeloupe -- L'apport de l'archéologie à la connaissance de l'histoire de l'esclavage, l'exemple de la Guadeloupe, Tristan Yvon, Archéologue à la direction des affaires culturelles de Guadeloupe, membre de 1'UMR 8096 - Archéologie des Amériques -- Indigoterie de l'Anse à la Barque, un lieu de mémoire de l'esclavage : Comment le mettre architecturalement en valeur, pour qui et avec quel message ?, Hélène de KERGARIOU, architecte et urbaniste en chef de l'Etat, chef du service monuments historiques, architectures et musées, direction des affaires culturelles de Guadeloupe et Tristan YVON, archéologue, service de l'archéologie, direction des affaires culturelles de Guadeloupe -- Les cimetières d'esclaves en Guadeloupe, Thomas Romon (INRAP, UMR 5199), Jérôme Rouquet (INRAP, UMR 5199), Patrice Courtaud (UMR 5199, CNRS) -- Le quartier des esclaves des habitations Barbotteau-Rodrigues (La Piéta) à Port-Louis (Guadeloupe) : dominées de la fouille archéologique préventive et questions patrimoniales, Nathalie Serrand, Institut national de recherches archéologiques préventives, Guadeloupe / UMR Archéozoologie, Archéobotanique 7209 CNRS, MNHN -- Le Comité National pour la Mémoire et l'Histoire de l'Esclavage : palimpseste de la mémoire et nouvelles orientations citoyennes, Myriam Cottias, Présidente du Comité National pour la Mémoire & l'Histoire de l'Esclavage (CNMHE) -- Les Anneaux de la Mémoire entre la Loire, l'Afrique et les Caraïbes, Yvon Chotard, Président des Anneaux de la Mémoire et Patricia Beauchamp Afadé, Coordinatrice des Anneaux de la Mémoire -- La route des abolitions de l'esclavage, Philippe Pichot, Coordonnateur de la Route des abolitions (France)
  • Abolition et abolitionnistes de l'esclavage. Analyse critique et perspective patrimoniale, Nelly Schmidt, Directrice de recherche au CNRS, Université Paris IV-Sorbonne, Comité scientifique international "La Route de l'esclave : Résistance, Liberté, Héritage", UNESCO -- Esclavage et première colonisation dans le paysage parisien d'aujourd'hui, Marcel Dorigny, Historien, maître de conférences (Université Paris 8) -- Le Musée International de l'Esclavage (IMS) à Liverpool: Entre engagement et politique culturelle de l'émotion, Fabienne Viala, Professeure à l'Université de Warwick, Directrice du Yesu Persaud Centre for Caribbean Studies (Grande-Bretagne) -- Slavery, Slave Trade, and Remembrance: Toward a Global Museum, Harvey Bakari, Colonial Williamsburg Foundation, Manager of African American Initiatives -- Participacion comunitaria en gestién de sitio de memoria de la esclavitud en Zaria-Peri, (Itinerario de los esclavizados de la antigua Provincia de Zaria), Luis Rocca Torres, Director Museo Afroperuano de Zaria -- Authorie, vs Authenticity: Reconciling Caribbean history and memory in the Slave Route context, Alissandra?Cummins, Director of the Barbados Museum & Historical Society -- Routes d'hommes et de femmes soumis à l'esclavage et de leurs descendants au Brésil : lieux de mémoire et éducation des relations ethniques et raciales, Petronilha Beatriz Gonçalves e Silva, Professeur à l'Université Fédérale de Sào Carlos (Brésil) -- A-experiência Chitici Tours e Rota da Liberdade - Colombia e Brasil ? Agências de Viagens e Sitios Memoriales, Solange Barbosa, coordonnatrice de la Route de la Liberté (Brésil) -- Les témoins matériels et immatériels des pistes caravanières au Congo Brazzaville, Samuel Kidiba, Directeur général du patrimoine et des archives, Chargé de cours des civilisations africaines à la Faculté des lettres et des sciences humaines l'Université Marien Ngouabi de Brazzaville -- Le projet "La Route de l'esclave. Traces-mémoires en Guadeloupe", Matthieu Dussauge, Conservateur du Patrimoine, conservateur du musée départemental Victor Schoelcher et chef du projet "Route de l'esclave. Traces-mémoires en Guadeloupe", Conseil départemental de la Guadeloupe ; dans le cadre du programme "Route de l'esclave" de l'UNESCO, exerce aussi le rôle de Président du Conseil consultatif pour la création du réseau international des gestionnaires de sites de mémoire de l'esclavage -- La mémoire non-dite, l'histoire racontée en Guadeloupe (1948-2014 Diana Rey-Hulman, Ethnolinguiste-CNRS, Guadeloupe-Afrique -- The UNESCO "Slave Route Project" : Moving Ahead - The St. Kitts - Nevis Experience, Michael S. Blake-Esdaille, Senior education officer, UNESCO National commission of Saint Kitts -- El Caribe insular y los Sitios de Memoria del Proyecto UNESCO "La Ruta del Esclavo: resistencia, libertad y patrimonio", Dr. Jestis Guanche Pérez, Miembro del Comité Cientifico Internacional del Proyecto UNESCO La Ruta del Esclavo : resistencia, libertad y patrimonio -- Bilan des activités de la Route de l'esclave en Haïti, Laënnec Hurbon, Sociologue-CNRS, Président du comité national haïtien de la Route de l'esclave -- L'histoire racontée au Musée Ogier-Fombrun : Mise en valeur de l'histoire d'Haïti et sa contribution au inonde, Mireille Fombrun, Conservatrice au Musée Ogier-Fombrun (Haïti)
  • La contribution de la Direction des affaires culturelles à la transmission des savoirs à travers l'action culturelle et les actions d'éducation artistique et culturelle, Elie Toussaint, Conseiller éducation artistique et culturelle et action culturelle à la Direction des Affaires Culturelles de Guadeloupe -- Enseigner le patrimoine de l'esclavage par la pédagogie de projets, Christelle Popotte, professeure d'histoire et de géographie au collège Jules Michelet de Pointe-à-Pitre, et Karine Sitcharn, professeure d'histoire-géographie, lycée jardin d'Essai, les Abymes (Guadeloupe) -- "Que vous ont-ils fait pour que vous les laissiez dans un tel état de dénuement", Jean-Luc Romana, membre fondateur de l'association Lanmou ba yo -- Le village international du ka, des tambours et arts du sud : du mémoriel a l'économique, Jacqueline Jacqueray, Présidente du Comité International des Peuples Noirs, Guadeloupe -- La construction de sites mémoriels avec les noms des esclaves, en France Hexagonale, en Guadeloupe et en Afrique : l'expérience du CM98, Emmanuel Gordien, Vice-Président du Comité marche du 23 mai 1998.
""Briser le silence sur la traite négrière et l'esclavage", telle fut l'ambition affichée par l'UNESCO lorsque le programme "La route de l'esclave" fut officiellement lancé à Ouidha (Bénin) en 1994. Vingt ans après, il est nécessaire de faire le bilan des nombreuses initiatives internationales qui ont jalonné l'histoire de ce formidable projet. Connaître, montrer et faire connaître les lieux témoins de cette tragédie font partie des objectifs principaux de "La route de l'esclave". Le partage d'expériences entre les acteurs internationaux et la diffusion de celles-ci auprès du grand public sont des enjeux majeurs du succès de ce programme. À l'occasion des 20 ans de "La route de l'esclave", le Conseil départemental de la Guadeloupe a pris l'initiative d'organiser un colloque international qui s'est tenu au Gosier du 10 au 13 décembre 2014. Réalisé en collaboration avec l'UNESCO et la Direction des Affaires Culturelles de la Guadeloupe (ministère de la Culture et de la Communication), cet événement a rassemblé des historiens, des spécialistes du patrimoine et des gestionnaires de sites et lieux de mémoire liés à l'histoire de l'esclavage originaires de la Caraïbe, d'Amérique du Nord, d'Amérique du Sud, et d'Europe. En tout, près de quarante intervenants étaient rassemblés. Le public est venu nombreux et a largement pris part aux débats qui ont rythmé les différentes sessions. La confrontation de projets à une échelle internationale autour d'une thématique commune, celle de la mise en valeur des sites de mémoire de l'esclavage, a été particulièrement appréciée et perçue comme une problématique nouvelle et un trait original du colloque. De nombreuses voix se sont fait entendre pendant et après le colloque pour que les interventions puissent faire l'objet d'une publication. Les actes du colloque qui sont proposés dans cet ouvrage ont l'ambition de répondre à cette demande."--Page 4 of cover.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
293 pages : illustrations (some color) ; 23 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
383 pages : illustrations, maps ; 24 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
190 pages ; 21 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
144 pages ; 16 cm.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Book
219 pages : illustrations ; 23 cm
SAL1&2 (on-campus shelving)