jump to search box

La révolution du pouvoir-faire : pour une économie du bien commun au Congo / Didier Mumengi.

Availability

At the Library

Other libraries

Author/Creator:
Mumengi, Didier.
Language:
French.
Publication date:
2012
Imprint:
Paris : Harmattan, c2012.
Format:
  • Book
  • 351 p. : ill. ; 24 cm.
Bibliography:
Includes bibliographical references.
Contents:
  • Et si le Congo était le berceau des sciences ! -- Se rappeler Ishango -- Ishango pour le réveil créatif congolais -- Organiser la vie nationale comme un écosystème social -- Inventer une nouvelle tradition de l'action publique -- Transformer la société en essaim cognitif -- Créer la base scientifique et technologique de la souveraineté nationale -- Mettre les métiers et les compétences au coeur de la vie de la nation -- Le challenge de l'essaim cognitif -- Brève histoire de la construction des compétences collectives -- Assumer ce que nous sommes -- A la guerre comme à la guerre -- Recréer (quérir) des collectifs où vont naître et circuler des savoirs actifs -- Le Paradoxe congolais -- Un contrat social pour un nouvel engagement citoyen -- Défaut de regard et de conscience sur soi -- Défaut de regard et de conscience sur l'environnement international -- Défaut de regard et de conscience sur l'avenir -- Ecrire une nouvelle histoire -- Assumer le passé colonial pour libérer l'indépendance nationale -- Il nous faut un "Pacte culturel" -- Transcrire et codifier les legs ancestraux -- Bâtir une société des métiers et des compétences -- La souveraineté nationale est proportionnelle à l'intelligence nationale -- Intelligence économique : l'urgence stratégique -- L'intelligence économique libère, l'inculture asservit -- L'Economie du bien commun -- Introduction à l'Economie du bien commun -- Penser "l'économie du bien commun" -- Faire "lEcvnomie du bien commun" -- Vers un "Congrès Economique National" -- Sortir du non-sens de la croissance du PIB -- Eduquer au bien commun -- Enseigner le bien commun par un conditionnement culturel -- Pour une loi sur "l'investissement patriotique" et "la citoyenneté économique" -- Socialiser l'argent -- Les fondements de "l'économie du bien commun" -- Humaniser le système financier -- Banques citoyennes -- Initiative PPIE, l'envers du décor -- Façonner l'épargne nationale -- Un Fonds pour l'Expansion des Entreprises Citoyennes (FEEC) -- Investissements publics structurants -- Un Fonds d'Expansion des Entreprises Citoyennes, pour quelle utilité ? -- Les appuis admissibles par k Fonds -- Comment le Fonds va-t-il se constituer ? -- Bâtir un Réseau Economique de la migration internationale congolaise" (REMIC) -- La monnaie binaire -- La forme du régime politique détermine k type de régime monétaire -- La dollarisation détruit la société salariale -- De la dollarisation de facto à la dualité monétaire -- Instaurer la monnaie binaire -- Maintenir le Franc congolais au prix de la consommation citoyenne et de l'entrepreneuriat engagé -- La Révolution du pouvoir-faire -- Entrer dans la société du savoir, du savoir-faire et du savoir-être -- De la gestion de l'information au pouvoir-faire -- La gestion de l'information au coeur de "l'économie du bien commun" -- L'urgence de la citoyenneté scientifique -- Haut-commissariat de la République pour le Développement (HCRD) -- L'organisation du gstème national de la recherche par le HCRD -- Le Service du Brevet d'invention et de la Palme d'innovation -- Service de Diffusion Technologique (SDT) -- Service d'Intelligence Industrielle (S2I)
  • Service du lien entreprise-université -- Le Service R&D -- Les Archives Nationales -- Le Service du Développement International des Entreprises Congolaises (SIEC) -- Le HCRD pour n'armer l'esprit d'initiative -- HCRD pour promouvoir la culture de la prospective -- Sceller un Pacte Etat-Entreprise pour le développement national -- Conclusion.
Publisher's Summary:
"L'aptitude au développement n'est pas une posture naturelle : elle s'acquiert. C'est un combat contre l'ignorance, pour mettre l'intelligence collective, autant en interaction sociale maximisée qu'en capacité renforcée de création et de production. C'est donc une bataille du savoir, par une meilleure adaptation de l'action collective à l'organisation professionnelle des savoir-faire et des compétences. En effet, il n'y a ni pays prédestiné au développement, ni peuple condamné au sous-développement. Comment alors bâtir un environnement national propice au partage des connaissances essentielles ? Comment créer des états-majors de la pensée, des laboratoires et autres cercles d'analyse et de prospective capables de comprendre le peuple, ses motivations, ses ambitions, sa volonté, ses rêves... Comment mobiliser les forces immatérielles de la société en vue de restaurer notre pouvoir de tout faire, qui piaffe d'impatience en nous, ainsi que notre capacité propre de tout inventer et de tout produire. Ce challenge n'est possible que par la transformation de "quelque chose" de plus profond, de plus personnel, de plus subjectif. Il nécessite un long effort sur soi-même. C'est-à-dire, finalement, cette transformation de l'être, de nous-mêmes, en vue de rendre possible la transformation qualitative de notre cadre de vie. Notre capacité de tout créer, de tout construire et de tout produire, tombée aujourd'hui en syncope, réclame une révolution du pouvoir-faire. Cet ouvrage de Didier Mumengi, La révolution du pouvoir-faire, met en exergue le besoin de transformation des structures éducationnelles, formatives et culturelles, afin que la société congolaise accède à une vie nationale intellectuellement et professionnellement aussi performante qu'épanouissante."--P. [4] of cover.
Series:
Comptes rendus
Collection Comptes rendus.
Subjects:
ISBN:
9782336002255
2336002256

powered by Blacklight
© Stanford University. Stanford, California 94305. (650) 725-1064. Terms of Use | Copyright Complaints | Opt Out of Analytics
jump to top