jump to search box

1975 : année sans pareille à Madagascar / André Saura.

Availability

At the Library

Other libraries

Author/Creator:
Saura, André, 1938-
Language:
French.
Publication date:
2012
Imprint:
Paris : Harmattan, c2012.
Format:
  • Book
  • 277 p. ; 24 cm.
Bibliography:
Includes bibliographical references (p. 269-271) and index.
Contents:
  • L'histoire en marche -- Le chant du cygne pour le régime Tsiranana -- Soldats en politique -- Le coup d'état permanent -- La défaite du général Ramanantsoa -- L'unité nationale en danger -- Un homme seul -- Le destin brisé du colonel Ratsimandrava -- "Empêchement" : une thérapie institutionnelle en urgence -- Exécutants... exécuteurs...et "Omerta" -- La force tranquille du général Andriamahazo -- La démocratie bafouée par le Directoire militaire -- Justice militaire "spéciale" et coulisses du pouvoir -- L'île de l'utopie -- Ratsiraka à la barre -- Les nouvelles institutions transitoires de la République -- Salves de nationalisations et batteries de promesses -- Et vogue "La Révolution" ! -- Le "Petit livre rouge"... ou la boussole du régime -- "Tous azimuts" : la marque du grand timonier est hissée -- Le grand leurre républicain -- L'autocratie constitutionnalisée -- Référendum-Plébiscite": le suffrage universel abusé -- Le naufrage d'un peuple.
Publisher's Summary:
"Le 25 janvier 1975, le général Ramanantsoa décidait de dissoudre le gouvernement qu'il avait formé le 27 mai 1972 après que le président de la République malgache, Philibert Tsiranana, lui a remis les pleins pouvoirs pour diriger le pays. En fait, Gabriel Ramanantsoa mettait ainsi un terme à une expérience gouvernementale toute de dissensions militaro-politiques et de difficultés sociales en tous genres. Le 5 février 1975, tirant encore davantage les leçons de son échec, il remettait solennellement ses pouvoirs constitutionnels au colonel Richard Ratsimandrava, commandant de la gendarmerie nationale qui, six jours plus tard, le 11 février 1975 à 20h, était assassiné sur l'itinéraire urbain menant à son domicile à Tananarive. Le directoire militaire créé dans la nuit du drame et présidé par le général Gilles Andriamahazo, n'aura eu d'autre activité que de préparer la prise du pouvoir par le capitaine de frégate Didier Ratsiraka, d'abord en qualité de président du Conseil Suprême de la Révolution le 15 juin 1975, puis en se faisant élire président de la République démocratique de Madagascar par un référendum-plébiscite le 30 décembre 1975. Dès lors, la Grande Île devait rapidement s'enfoncer dans les grands fonds de l'illusion révolutionnaire "socialiste" conduite par un pouvoir personnel et autoritaire jusqu'en 1992."--P. [4] of cover.
Series:
Etudes africaines
Études africaines (Harmattan (Firm))
Subjects:
ISBN:
9782296993594
2296993591

powered by Blacklight
© Stanford University. Stanford, California 94305. (650) 725-1064. Terms of Use | Copyright Complaints | Opt Out of Analytics
jump to top