jump to search box

1789 en Périgord : la Révolution et les chemins de la liberté / Guy Mandon.

Availability

At the Library

Other libraries

Author/Creator:
Mandon, Guy, 1946-
Language:
French.
Publication date:
2012
Imprint:
[Bordeaux] : Sud-Ouest, c2012.
Format:
  • Book
  • 412 p. : maps ; 24 cm.
Bibliography:
Includes bibliographical references (p. 389-393) and index.
Contents:
  • Préface / Jean-Pierre Poussou -- Introduction -- Première partie L'apprentissage de la politique et la formation d'une opinion publique (mai 1788-mars 1789) -- La crise de l'Ancien Régime en Périgord -- Les effets du "despotisme ministériel" à Périgueux : l'affaire du grand bailliage -- Le sens des édits de mai pour le Périgord -- La chanson du grand bailliage -- Le révélateur d'une société de Périgueux sclérosée et divisée ? -- Quand les "nobles citoyens" veulent être des citoyens nobles -- La division des élites périgourdines -- Bilan -- Sarlat et Bergerac : la rancoeur des bourgeoisies -- La remise en cause de la légitimité des droits seigneuriaux : l'affaire Virideau -- L'approvisionnement en question et le temps du pain cher -- Des états particuliers aux États généraux : l'affirmation de la noblesse -- Le premier projet: la légitimité du Périgord passe par la reconquête de ses états provinciaux -- Messieurs les Barons pour le Périgord -- La victoire archivistique: le Périgord fondé à siéger aux États généraux (fin octobre 1788) -- Le Sarladais en action (13 novembre-19 décembre 1788) : une version du modèle dauphinois ? -- Sarlat, 13 novembre: l'ouverture -- Bergerac, 24 novembre: des états provinciaux aux États généraux -- Sarlat, 5 décembre: doublement et vote par tête -- Bergerac, 19 décembre : la noblesse sur la réserve -- Des états provinciaux conseillers naturels du roi -- Les caractéristiques d'un processus de construction de l'opinion publique -- Les hommes de 1788 -- Premiers pas d'acteurs de la Révolution en Périgord -- À Périgueux : sur le modèle breton, un véritable affrontement (décembre 1788) -- Bertin et Périgueux: une précipitation mesurée -- La division aristocrates-patriotes apparaît en Périgord après le 11 décembre -- 15 décembre: la noblesse divisée et la formation du parti aristocrate -- La réaction du Tiers État et la réunion du 18 décembre -- La crise politique de l'hiver 1789 et la préparation des États généraux (décembre 1788-mars 1789) -- Périgueux au centre d'une mobilisation inutile -- L'adhésion forcée de Sarlat et Bergerac -- Périgueux capitale du Périgord patriote -- Janvier-février 1789: l'approfondissement de l'affrontement politique -- Noblesse parisienne, noblesse provinciale : deux stratégies opposées ? -- La rébellion des ultras -- Les coups de sang de la noblesse -- La riposte très modérée du Tiers -- Pierre Éléonor Pipaud des Granges, la fraternité maçonnique -- Jacques de Maleville, homme de la régénération -- La mise en place du calendrier électoral et l'action des lieutenants de sénéchaussée -- Les longues plaintes de Gontier de Biran -- La question du nombre -- Mars 1789: les assemblées des campagnes et leurs doléances: parler et entendre -- Qui s'assemble ne se ressemble pas toujours ! -- Un contentieux électoral évocateur -- Des assemblées caractéristiques de divers types de sociétés paroissiales -- La participation -- Les assemblées "fermées" : la transition avec les assemblées d'Ancien Régime -- La nouveauté de mars 1789: les assemblées "ouvertes" -- Images de la société villageoise -- Des assemblées résultant d'un écrémage? -- Les élus
  • Catalogues ? Listes de récriminations ? Traités ? Plaidoiries ? La grande diversité des cahiers de doléances -- Le préalable: des cahiers sous influence? -- Les cahiers catalogues -- Mémoires et réquisitoires: la diversité de l'intervention des notables -- Les cahiers populaires -- Bilan : les réunions de doléances, une étape dans le processus révolutionnaire -- La semaine agitée des sénéchaussées : 9-15 mars -- Des réunions souvent tumultueuses -- Les députés au travail -- Le contenu des cahiers: campagnes contre villes ? -- Les cahiers de Bergerac et Sarlat : une revanche sur les déboires récents -- Le cahier de Sarlat -- L'acquis des cahiers -- Les débats des états à la sénéchaussée principale: des ordres éclatés (16-25 mars 1789) ? -- Le déroulement des travaux -- Le cadre: fastes anciens et inconfort des députés -- Les fastes autour du sénéchal -- Des députés dans l'inconfort? -- L'expression des conflits en cours: des assemblées très agitées -- Le coup de force des ultras de la noblesse -- La rupture du premier ordre -- L'énigme de l'assemblé du Tiers État? -- La réunion du clergé: "une assemblée furieusement troublée" -- Le calendrier d'un affrontement -- Bas contre haut clergé? -- L'assemblée au travail: élection et cahier, et poursuite du conflit -- La question du cahier du clergé -- Un ordre modéré et des députés conservateurs ? -- La noblesse: l'échec des "parisiens" -- Un cahier en forme d'ultimatum -- Une élection provincialiste -- Un bien pâle Tiers État -- Le cahier du Tiers État -- Des élus très institutionnels -- Des députés plus âgés et plus institutionnels ? -- Des hommes mûrs -- Les curés -- Les nobles -- Le Tiers État -- Conclusion -- Deuxième partie L'éclatement du Périgord révolutionnaire et l'aggravation de la tension villes-campagnes (avril-décembre 1789) -- Les troubles frumentaires et les réalités de l'économie du Périgord (avril-juin 1789) -- Turbulences frumentaires: une crise d'abord politique? -- Les faits et la rumeur -- Violences contenues et rumeurs à Bergerac -- La municipalité de Périgueux prise la main dans le sac -- Quand les autorités s'affrontent autour du marché du blé -- Les boulangers au centre du débat -- Une spéculation tous azimuts -- La maréchaussée, agent d'économie morale? -- Le poids des mutations de l'économie -- Une lente croissance du produit agricole -- Produit décimal et croissance économique -- Le développement des cultures commerciales -- La métairie, élément essentiel de l'agriculture du Périgord -- La crise de 1789: deux années de pain cher -- La Grande Peur et la révolution municipale dans la sénéchaussée de Périgueux : le conseil des communes -- La Grande Peur et l'avènement du conseil des communes -- Montignac -- Le 23 juillet: la révolution municipale à Périgueux -- La Grande Peur: 29, 30 et 31 juillet 1789 -- Le 29 juillet: la peur au nord et les incertitudes du conseil des communes -- À l'échelle de la province les 30 et 31 juillet -- Le Périgord inégalement touché -- La peur, accélérateur de la division politique -- De la peur à l'organisation patriotique d'un village -- Quelle interprétation politique? La question du complot aristocratique
  • La peur, "marqueur politique" -- Le conseil des communes de Périgueux, une capitale révolutionnaire pour le Périgord -- Les réalités du conseil permanent des communes du Périgord -- Le déploiement institutionnel à double détente -- L'appel à la fédération -- Le tournant de l'acte d'union -- La poursuite de la révolution municipale -- La conquête du pouvoir par le conseil à Périgueux en août -- Le succès de la construction d'un consensus politique : l'acte d'union du 23 août -- La reddition municipale -- Géopolitique d'une sénéchaussée en révolution à l'automne 1789 : des chemins de liberté semés d'embûches -- Le visage politique de la sénéchaussée de Périgueux : un agrégat de villages -- La sécession de septembre et l'isolement de la sénéchaussée -- L'organisation de la sénéchaussée à l'automne : villages agités et arbitrages du conseil -- La montée en puissance de la maréchaussée et les troubles frumentaires -- Le retour de la question frumentaire -- L'arbitrage des conflits à partir de septembre -- L'élargissement de l'influence du conseil dans les campagnes et son recul à Périgueux -- Les incertitudes des relais urbains -- Mussidan -- Ribérac -- Périgueux : le conseil dans l'impasse -- Le temps des déceptions face aux premières réformes de l'Assemblée. Les aristocraties sont partout ! -- Imbroglio et exaspération autour de la nouvelle fiscalité -- Les réformes de 1789 -- De la frustration à la tension -- Les tensions suscitées par la réforme du territoire -- La mobilisation autour des députés pour le Périgord -- Les villes du Périgord contre l'aristocratie... des députés et des chefs-lieux -- Le point critique: la question des droits seigneuriaux -- Le cas de Sainte-Alvère et la complexité du jeu des acteurs -- Plus grave et dominant l'ensemble : la paralysie des pouvoirs -- La présence obsédante de la maréchaussée -- Le Sud du département : la confédération des villes contre les campagnes et l'attaque des châteaux -- L'évolution du cadre politique en Bergeracois et en Sarladais : une rénovation conservatrice -- La confédération sarladaise contre les troubles des campagnes -- La crise du tournant de l'année 1790 et le mouvement antiseigneurial en Sarladais -- L'affaire du château de La Faurie -- L'imbroglio judiciaire -- Sarlat et les brigands -- L'attaque des châteaux de Cugnac et de Boisse -- Des événements en écho dans le reste du Périgord -- Troisième partie Deux peuples révolutionnaires : mais et écharpes -- Le carnaval de la liberté: 24 janv.-15 février -- Une chronique de deux semaines d'action paysanne : un carnaval de la liberté -- Deux semaines de troubles aux enjeux fortement évolutifs -- Sur la vallée de la Dordogne: des "bandes" contre les rentes et l'attaque contre les notables -- La révolution des mais -- La dimension sociale du mouvement -- Au nord de la Vézère, la marche pacifique des communautés -- La Chandeleur du paréage -- Le cas Sainte-Alvère -- Le conseil des communes et le mouvement -- Une répression "à chaud"? -- La condamnation à mort de Laval -- Tracassou et Chapgier de Lapeyrouse: une arrestation en force -- Les arrestations de Jardel et Jaunissou
  • La tentative de reprise en main des autorités et l'exploitation politique du mouvement -- La chambre des vacations de Bordeaux et l'arrêt du 20 février -- Les témoignages des curés du Sarladais : la généralisation des plantations des mais et ses limites -- Les villes et les mais : une manifestation rurale rejetée par les villes -- Des petites villes très hostiles au mouvement -- L'Assemblée nationale et le mouvement paysan : le rôle du Périgord et la question du complot aristocratique -- L'offensive de Foucauld : l'écho d'une nouvelle Grande Peur pour un nouveau 4 août 7 -- Le projet de loi du 8 février -- Rétablir l'ordre -- La riposte patriote: la lettre du conseil des communes -- La deuxième offensive à droite et l'affaire Dudon -- Les élections municipales : la revanche des conservateurs? -- Suffrage censitaire et exclusion -- Un système électoral qui exclut modérément mais frappe davantage les villes -- Le cens : un mode de fixation du corps électoral qui rate sa cible ? -- Un scrutin empreint de solennité et de formalisme qui n'exclut pas les troubles -- Le déroulement des scrutins -- La participation électorale -- Des élections parfois très troublées -- Montignac: aristocrates et petit peuple contre les bourgeois du comité -- Le mélange des élections et du mouvement paysan : le cas de Montrem -- Le parti populaire conduit par une veuve : le cas de Thénac (14-28 février 1790) -- La garde nationale, refuge du parti populaire -- Le succès des conservateurs et la défaite du conseil des communes à Périgueux -- La victoire des conservateurs et d'abord des curés -- Périgueux: une cuisante défaite pour le conseil des communes -- Le rôle des deux protagonistes -- Un déroulement très conflictuel -- Les résultats des élections: retour à la tradition -- La Dordogne en mars 1790 : nouveau département, nouvelles perspectives -- La loi de mars 1790: une sortie très incertaine de l'Ancien Régime -- La rente, une question non résolue -- Un état de la situation: la lettre d'un notable de Saint-Avit-Sénieur, Delpit -- La chasse aux mauvais payeurs -- Quels redevables ? -- L'approfondissement des conflits ruraux au Sud : la question des mais -- Au centre d'un nouveau débat politique -- L'arbre révolutionnaire -- La criminalisation du mai -- Peut-on à cette aune esquisser un état de la communauté rurale un an après les doléances ? -- Le nouveau département et les aléas de la nouvelle organisation administrative -- La nouvelle organisation administrative : un réseau structurant ? -- Les conséquences politiques de la recherche d'une légitimation idéologique -- La résistance des patriotes urbains contre les campagnes -- Les anciens privilégiés face au monde rural : des marqueurs politiques -- L'aristocratie et le monde des "brigands" -- Les mémoires et la reconstruction des faits -- L'extrême diversité de la situation des curés -- Les patriotes divisés -- La question de l'autonomie communale : l'exemple de Saint-Louis-en-l'Isle.
Publisher's Summary:
"Devenu le département de la Dordogne le 24 février 1790, le Périgord reconquit entre l'été 1788 et le printemps 1790 les frontières de son histoire. Ces deux années furent aussi un temps du pain cher qui aiguisa les impatiences. Si les nobles agirent les premiers, les paysans entrèrent, avec les assemblées des doléances, dans une histoire de la Révolution aux multiples visages. Au nord, dès la prise de la Bastille, le Conseil des communes, à Périgueux, chercha à constituer, sous la houlette de Pierre-Éléonor Pipaud des Granges, un réseau de communes capables de prendre en main leur destin. Au sud, au contraire, les villes édifièrent, en particulier sous l'inspiration de Maleville, une confédération destinée à protéger les acquis de l'été 1789 d'une agitation paysanne désordonnée, sans parvenir à empêcher le grand mouvement d'émancipation rurale qui parcourut le Sarladais en janvier 1790. Les villages sont les personnages principaux de cette histoire. Conduits par leurs gardes nationales, ils tentèrent de briser les liens dans lesquels les enserrait le réseau des "mille châteaux" et d'ouvrir ainsi les chemins de la liberté.
Series:
Référence
Collection "Référence" (Editions Sud Ouest)
Subjects:
ISBN:
9782817701639
2817701631

powered by Blacklight
© Stanford University. Stanford, California 94305. (650) 725-1064. Terms of Use | Copyright Complaints | Opt Out of Analytics
jump to top