jump to search box

L'Est-Cameroun de 1905 à 1960 : de la "mise en valeur" à la marginalisation / Lucie Zouya Mimbang ; préface de Michel Hau.

Availability

At the Library

Other libraries

Author/Creator:
Zouya Mimbang, Lucie.
Language:
French.
Publication date:
2013
Imprint:
Paris : Harmattan, c2013.
Format:
  • Book
  • 413 p. : ill., maps ; 24 cm.
Bibliography:
Includes bibliographical references (p. [377]-386) and index.
Contents:
  • La terre, les hommes -- Un environnement difficile pour l'Homme -- Le cadre naturel -- Les obstacles à l'implantation humaine -- Un relief cloisonné par des cours d'eau -- Les données climatiques: une forte pluviométrie -- La densité du réseau hydrographique -- Une forêt difficile à pénétrer -- Un milieu propice à de redoutables endémies -- La richesse de la faune -- Les possibilités du sol et du sous-sol -- La mobilité des hommes -- Les groupes ethniques et leur répartition -- Le groupe de familles oubanguiennes -- Le groupe Bantu -- Les Pygmées Baka -- Des terres anciennement occupées -- Des vagues successives dans le peuplement mouvementé de la région et les alliances -- Les hypothèses de l'origine d'après la mythologie -- Les origines historiques d'après les populations de l'Est-Cameroun elles-mêmes -- Les hypothèses migratoires des différents groupes sociaux -- Le groupe Maka-Kozimé -- Le groupe G baya Mkako -- L'organisation sociopolitique et économique traditionnelle -- La structure lignagère des groupes Maka Kozimé -- L'organisation sociale traditionnelle des Gbaya-Mkako -- Les aspects socioreligieux de ces structures -- Les Maka-Kozimé -- Les Gbaya-Mkako -- Les rapports socioéconomiques qui en découlent: les relations entre les villages -- Un mode de production traditionnel -- Les caractéristiques économiques de la région -- La propriété communautaire et la propriété privée -- L'artisanat et le mobilier traditionnel -- Une économie de chasse, de pêche et de cueillette -- La métallurgie du fer -- Une économie agraire de subsistance -- Deux moyens de production : la fonte et le fer -- Les caractéristiques des échanges précoloniaux dans l'Est-Cameroun -- Les échanges intérieurs -- Les échanges entre groupes éloignés. -- Les échanges extérieurs -- Les circuits de ces échanges -- À l'aube de la colonisation européenne, une région convoitée -- Une organisation politique en mouvement: les grandes invasions et l'émergence de structures sociales hiérarchisées -- Les invasions venues du Nord : la chefferie de Mbartoua -- La nature des invasions -- La chefferie de Mbartoua: aspects socioreligieux -- Les aspects socio-économiques -- Les invasions venues du Sud: la chefferie Omvang de Nguélémendouka -- La nature des invasions -- Les aspects socioreligieux de la chefferie de Nguélémendouka : la magie de la chasse et la magie de la guerre -- Les aspects socio-économiques: la capture des esclaves, les alliances matrimoniales, les échanges -- Les aires d'extension des chefferies -- L'impact des chefferies sur la vie sociale et économique de la région -- Une progressive ouverture aux échanges -- Les timides débuts d'une économie d'accumulation -- Le rôle des "big men", le rôle des femmes -- Une insécurité ambiante et l'hostilité entre les groupes sociaux -- Le temps des conquêtes européennes Et le remodelage des structures socioéconomiques dans l'Est-Cameroun -- La pénétration européenne dans l'Est-Cameroun -- L'idéologie coloniale et la justification d'une exploitation : l'extraction des ressources naturelles -- Les premiers contacts entre les Européens et les populations de l'Est-Cameroun -- Les explorateurs français
  • Les explorateurs allemands dans la région -- Les raisons de ces expéditions -- Le sort tragique du Docteur Plehn, premier explorateur allemand de la région -- Les Allemands à l'assaut de la région -- Un étau qui se resserre: l'implantation du régime colonial à l'Est-Cameroun -- Le régime des compagnies concessionnaires -- Les résistances des populations locales à l'occupation coloniale allemande -- L'organisation administrative -- La mise en valeur -- La cueillette du caoutchouc sylvestre -- Le caoutchouc sylvestre, première ressource commerciale de la région -- Les techniques d'exploitation -- Le commerce de l'ivoire -- Les autres modes de mise en valeur -- La création de pistes -- Le contrôle des populations -- La question de la main-d'oeuvre et du recrutement des travailleurs -- De la chefferie traditionnelle à la chefferie administrative -- Les réactions des populations locales à la coercition -- Les assises de la conquête coloniale allemande à l'Est-Cameroun -- La Première Guerre Mondiale et ses conséquences dans la région -- Bilan de l'entreprise coloniale allemande dans la région -- L'échec des compagnies concessionnaires -- La décomposition des structures traditionnelles et l'effondrement démographique de la région -- La période de l'entre-deux-guerres -- Du condominium franco-britannique au partage du Cameroun -- Les difficultés de fonctionnement -- Le partage du Cameroun -- La réorganisation des structures administratives et sociales par les Français -- Le cadre juridique du Cameroun et ses implications dans l'Est du territoire -- La mise en place de l'administration française -- Le découpage administratif de la région -- La hiérarchie administrative au Cameroun sous Mandat français de 1916 à 1945 -- Les attributions des responsables administratifs -- Le chef de circonscription (région) -- Le chefs de subdivision -- Les conditions d'exercice du métier d'administrateur colonial -- La création de nouvelles chefferies dans les villages -- Le statut des chefs indigènes -- Nomination et destitution des chefs de village -- Le rôle des chefi -- Le contrôle exercé sur les chefs administratifs -- Les différents impôts -- La "mise en valeur" et l'exploitation économique de la région -- La traite du caoutchouc sylvestre -- La réorganisation de l'activité par les Français et les forces en présence -- L'impact économique et social de la cueillette du caoutchoucdans la région -- La révolte Gbaya -- L'exploitation minière à l'Est-Cameroun -- La période de prospection -- Les premières recherches non méthodiques -- La création du Service des mines -- La réglementation minière -- Les débuts de l'activité minière -- L'organisation et l'administration du Service des mines -- Les prospections géologiques -- Les découvertes réalisées par le Service des mines -- Les activités des sociétés et particuliers -- L'exploitation du rutile -- La localisation du minerai -- Des techniques d'exploitation artisanales -- Le développement de la production -- Le diamant -- L'exploitation de l'or -- Le district aurifère de l'Est-Cameroun -- La qualité de l'or exploité à l'Est-Cameroun -- Deux types d'exploitants d'or dans la région
  • Les techniques d'exploitation -- La pénurie de main-d'oeuvre -- La production des chantiers aurifères dans la région -- La commercialisation de l'or -- Bilan et impact social de l'exploitation minière dans la région -- Le lien avec les autres régions minières du pays -- Les cultures de rente dans la région -- Le développement des cultures de rente dans la région -- La politique d'expansion des cultures de rente au Cameroun -- Les populations et les cultures de rente à l'Est-Cameroun -- Les restrictions imposées aux autochtones pour la création de nouvelles plantations -- Le développement des plantations européennes dans la région -- Les colons européens, du commerce à l'agriculture de rente -- Le travail obligatoire dans les plantations coloniales -- Les structures destinées au développement de la caféiculture dans la région -- Les commissions agricoles -- Les coopératives et les sociétés de prévoyance -- Les développements coloniaux dans les secteurs socioéducatifs -- L'action sanitaire dans l'Est-Cameroun -- Un fléau épidémique dans la région : la maladie du sommeil -- L'assistance médicale dans la région -- Les oeuvres médicales allemandes et françaises -- Le personnel médical -- Le matériel médical -- Les postes médicaux -- La lutte contre la maladie du sommeil -- La création d'un secteur de prophylaxie -- L'hypnoserie d'Ayos -- Les résultats de la lutte contre la maladie du sommeil -- Les autres endémies -- La variole -- La lèpre -- Les oeuvres missionnaires dans la région -- Les missions protestantes à l'Est-Cameroun -- Nkol-Mvolan, centre de la Mission Presbytérienne de l'Est-Cameroun -- L'action des catéchistes -- La mission adventiste du Septième jour: sa progression du Centre vers l'Est-Cameroun -- La mission catholique dans l'Est-Cameroun -- La fondation de la mission catholique de Doumé -- Les investissements missionnaires à Doumé -- La main-d'oeuvre dans les missions -- Le sixa et la main d'oeuvre féminine dans les missions catholiques -- Les frictions liées à l'expansion des missions catholiques dans l'Est-Cameroun -- Le bilan d'un demi-siècle de colonisation et la réaction des populations locales à la politique de "mise en valeur" de la région -- Un investissement faible pour un développement limité -- Les voies de communication -- Les pressions de la chambre de commerce -- Une société figée? -- Les redéploiements socioéconomiques après 1945 -- Les possibilités de l'après-guerre -- Les nouvelles orientations de la politique coloniale dans le territoire et leurs implications dans la région -- Les réformes de l'après-guerre -- Les résistances des colons européens -- L'action des mouvements syndicaux dans la région -- Deux principaux moteurs de développement -- L'enseignement -- La période de transition -- La création des établissements scolaires à l'Est-Cameroun -- L'engouement des jeunes pour la scolarisation et l'apparition d'une élite locale -- L'expansion des cultures de rente dans la région -- La levée des obstacles à la création de plantations par les autochtones -- La production de café et de cacao dans les exploitations paysannes -- La pratique des cultures de rente par les populations locales
  • Les mesures de soutien à la production agricole -- Les postes de paysannat -- De l'économie d'autosubsistance à une économie d'enclaves -- Le lourd héritage du travail forcé -- L'économie de prédation et ses avatars -- La perpétuation de la tendance au repli sur soi: l'exit option -- Les effets de l'histoire sur la vie d'aujourd'hui dans la région : la naissance d'une "économie de débrouillardise" -- La paupérisation de la région -- Les produits de chasse comme alternative à la rareté matérielle dans l'Est-Cameroun -- Les facteurs qui favorisent la chasse et la commercialisation du gibier dans la région -- Un contexte socioéconomique difficile -- La présence de sociétés d'exploitation forestière dans la région -- La situation frontalière de la région -- Les commanditaires de l'activité -- Les petits opérateurs -- Les chasseurs saisonniers -- Les grands opérateurs.
Publisher's Summary:
"La colonisation n'a pas connu le même rythme et la même intensité dans toutes les régions de l'Afrique. La partie orientale du Cameroun, plus isolée et moins densément peuplée, a été particulièrement déstructurée lorsqu'elle a été prise dans l'engrenage du système d'exploitation capitaliste européen. La "mise en valeur" effectuée par les occupants allemands puis français a enclenché un processus d'appauvrissement et de dépeuplement. Livré pendant un demi-siècle à une exploitation brutale et anarchique, l'Est-Cameroun apparaissait, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, comme une région déshéritée, meurtrie par les travaux forcés et dépeuplée par les épidémies. Le mode de production instauré dans la région, notamment l'extraction des produits du sol, a laissé des stigmates jusqu'à nos jours, maintenant les populations dans une économie qui est, soit tournée vers les cultures de rente, soit fondée sur de la "débrouillardise"."--P. [4] of cover.
Series:
Études africaines, 1274-9710
Études africaines (Harmattan (Firm))
Subjects:
ISBN:
9782343016955
234301695X

powered by Blacklight
© Stanford University. Stanford, California 94305. (650) 725-1064. Terms of Use | Copyright Complaints | Opt Out of Analytics
jump to top