Search results

6,979 results

View results as:
Number of results to display per page
Book
250 p. ; 25 cm.
  • Introduction
  • The "Anonymus Aurelianensis III"
  • The commentator's text of the Analytica priora
  • The "Anonymus Aurelianensis III" and the ancient tradition
  • The edition and notes
  • Conspectus siglorum
  • Anonymus Aurelianensis III in Aristotelis analytica priora.
"This is the first critical edition of the earliest known Latin commentary on Aristotle's Prior Analytics, the Anonymus Aurelianensis III. In addition to the critical text, Christina Thomsen Thörnqvist's edition contains a comparative analysis of the anonymous commentary and the extant Greek commentaries as well as a full comparison between Boethius' translation and the translation used by the commentator. The edition provides a solid foundation for further study on the earliest medieval exegesis on the Prior Analytics and is an essential resource for any scholar who wants to learn more about the development of logic in general and the medieval reception of Aristotelian syllogistic in particular."-- Provided by publisher.
  • Introduction
  • The "Anonymus Aurelianensis III"
  • The commentator's text of the Analytica priora
  • The "Anonymus Aurelianensis III" and the ancient tradition
  • The edition and notes
  • Conspectus siglorum
  • Anonymus Aurelianensis III in Aristotelis analytica priora.
"This is the first critical edition of the earliest known Latin commentary on Aristotle's Prior Analytics, the Anonymus Aurelianensis III. In addition to the critical text, Christina Thomsen Thörnqvist's edition contains a comparative analysis of the anonymous commentary and the extant Greek commentaries as well as a full comparison between Boethius' translation and the translation used by the commentator. The edition provides a solid foundation for further study on the earliest medieval exegesis on the Prior Analytics and is an essential resource for any scholar who wants to learn more about the development of logic in general and the medieval reception of Aristotelian syllogistic in particular."-- Provided by publisher.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
B440 .A97 2014 Unknown
Book
169 pages ; 24 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
GV21 .D52 2015 Unavailable On order Request
Book
ix, 93 pages : illustrations ; 24 cm.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Status of items at SAL1&2 (on-campus shelving)
SAL1&2 (on-campus shelving) Status
Stacks Request
QB85 .P47 2015 Unknown
Book
lxxv, 228 p. ; 22 cm.
  • Discours I : Sur le meurtre d'Ératosthène -- Discours XII : Contre Ératosthène -- Discours XXIV : Pour l'invalide -- Discours XXXII : Contre Diogiton.
  • Introduction -- Remarques liminaires -- Lysias logographe, politicien et sophiste -- Un éventail représentatif -- L'image posthume de Lysias : l'Éroticos (Discours sur l'Amour) du Phèdre -- Lysias en son temps -- Cadre général -- Chronologie -- Vie de Lysias -- L'oeuvre conservée de Lysias -- La tradition manuscrite des discours I, XII, XXIV et XXXII -- Lysias et la rhétorique -- Questions d'argumentation -- Les parties du discours -- La réception antique et tardo-antique de Lysias -- Aristote (2' moitié du IV' s. av. J.-C.) -- Démétrios (Ps.-Démétrios de Phalère), Ir-I" s. av. J.-C -- Cicéron (106-43 av. J.-C.) -- Denys d'Halicarnasse (post 60 av. J.-C.-post 8 av. J.-C.) -- Lysias et l'atticisme (suite) : Caecilius de Calè-Actè (époque d'Auguste), Favorinus -- Aelius Théon (le s. ap. J.-C 9) -- Quintilien (c. 35-c. 95 ap. J.-C.) -- Hermogène. ap. J.-C.) -- Cassius Longin (post 200/ante 213 - 272/273 ap. J.-C.) -- La fortune de Lysias en Occident : quelques jalons -- Lysias recruté par la Contre-Réforme -- Lysias promu au rang des classiques -- L'Abbé Auger (1734-1792) -- Lysias enrôlé contre la Terreur -- Joseph Reinach (1894) : Lysias ou le pathétique indirect -- Félix Dürrbach (1899) -- Charles Darwin Adams (1905) -- Art et techniques de la plaidoirie aujourd'hui (1995) -- La Conférence nationale Lysias -- Discours i. sur le meurtre d'Ératosthène -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Discours XII. Contre Eratosthène -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Discours XXIV. Pour l'invalide -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Discours XXXII. Contre dioçiton -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Bibliographie sélective.
""Limpidité, naturel, émotion, grâce". Voilà par quels termes, en 1899, l'helléniste Félix Dürrbach caractérisait le style de Lysias. Quelques années plus tard, aux États-Unis, Charles Darwin Adams voyait dans le pragmatisme et la simplicité de l'orateur un modèle pour une éloquence adaptée au Nouveau Monde. Sont proposés ici, avec le texte grec, une traduction nouvelle et un commentaire intégral de quatre parmi les meilleurs discours du plus attique, certains ont dit du plus français, des orateurs antiques."--P. [4] of cover.
  • Discours I : Sur le meurtre d'Ératosthène -- Discours XII : Contre Ératosthène -- Discours XXIV : Pour l'invalide -- Discours XXXII : Contre Diogiton.
  • Introduction -- Remarques liminaires -- Lysias logographe, politicien et sophiste -- Un éventail représentatif -- L'image posthume de Lysias : l'Éroticos (Discours sur l'Amour) du Phèdre -- Lysias en son temps -- Cadre général -- Chronologie -- Vie de Lysias -- L'oeuvre conservée de Lysias -- La tradition manuscrite des discours I, XII, XXIV et XXXII -- Lysias et la rhétorique -- Questions d'argumentation -- Les parties du discours -- La réception antique et tardo-antique de Lysias -- Aristote (2' moitié du IV' s. av. J.-C.) -- Démétrios (Ps.-Démétrios de Phalère), Ir-I" s. av. J.-C -- Cicéron (106-43 av. J.-C.) -- Denys d'Halicarnasse (post 60 av. J.-C.-post 8 av. J.-C.) -- Lysias et l'atticisme (suite) : Caecilius de Calè-Actè (époque d'Auguste), Favorinus -- Aelius Théon (le s. ap. J.-C 9) -- Quintilien (c. 35-c. 95 ap. J.-C.) -- Hermogène. ap. J.-C.) -- Cassius Longin (post 200/ante 213 - 272/273 ap. J.-C.) -- La fortune de Lysias en Occident : quelques jalons -- Lysias recruté par la Contre-Réforme -- Lysias promu au rang des classiques -- L'Abbé Auger (1734-1792) -- Lysias enrôlé contre la Terreur -- Joseph Reinach (1894) : Lysias ou le pathétique indirect -- Félix Dürrbach (1899) -- Charles Darwin Adams (1905) -- Art et techniques de la plaidoirie aujourd'hui (1995) -- La Conférence nationale Lysias -- Discours i. sur le meurtre d'Ératosthène -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Discours XII. Contre Eratosthène -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Discours XXIV. Pour l'invalide -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Discours XXXII. Contre dioçiton -- Notice -- Texte et traduction -- Commentaire -- Bibliographie sélective.
""Limpidité, naturel, émotion, grâce". Voilà par quels termes, en 1899, l'helléniste Félix Dürrbach caractérisait le style de Lysias. Quelques années plus tard, aux États-Unis, Charles Darwin Adams voyait dans le pragmatisme et la simplicité de l'orateur un modèle pour une éloquence adaptée au Nouveau Monde. Sont proposés ici, avec le texte grec, une traduction nouvelle et un commentaire intégral de quatre parmi les meilleurs discours du plus attique, certains ont dit du plus français, des orateurs antiques."--P. [4] of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
In process Request
PA4242 .F8 C45 2015 Available
Book
1 online resource : illustrations (black and white)
  • Acknowledgements -- General Abbreviations -- Abbreviations for Grammatical Categories -- Ancient Authors and Works, with Editions Used -- Epigraphic and Papyrological Publications -- Symbols -- 1. Introduction -- 2. Proto-Indo-European, Greek, and Primitive Languages: The Last 150 Years -- 3. Approaches to Proto-Indo-European Relative Clauses -- 4. What is a Relative Clause? -- 5. Definiteness and Related Concepts -- 6. Varieties of Greek Relative Clause -- 7. Matters of Case -- 8. Forays into Early Greek Relative Clauses in Non-epic Genres -- 9. Postnominal and Inherently Maximalizing Relative Clauses in Homer -- 10. How Does Homer Choose between Inherently Maximalizing Constructions? -- 11. How Does Homer Choose between omicron, eta, tauomicron, and omicronsigmaf, eta, omicron? -- 12. Homeric Relative Clauses in Direct Speech and Narrative -- 13. Cretan Inscriptions to 400 BC -- 14. Against Four Syntactic Relics and For One -- 15. Conclusions -- References -- Glossary of Technical Terms.
  • (source: Nielsen Book Data)
Early Greek Relative Clauses contributes to an old debate currently enjoying a revival: should we expect languages spoken a few thousand years ago, such as Proto-Indo-European, to be less well-equipped than modern languages when it comes to subordinate clauses? Early Greek relative clauses provide a test case for this problem. Early Greek uses several kinds of relative clause, but all these are usually thought to come from one, or at most two, prehistoric types. In a new look at the evidence, this book finds that a rich variety of relative clause types has been in place for a considerable time. The reconstruction of prehistoric linguistic stages requires detailed work on the individual languages descending from them. A substantial part of the book is therefore devoted to a new look at the relative clause systems found in a wide variety of early Greek texts. It emerges that the same basic system is in use across all these texts. Different kinds of relative clause predominate in different kinds of text, however, because relative clause syntax and semantics interact with the needs of different kinds of text. Considering material as diverse as the Homeric poems, laws inscribed in stone on the island of Crete, and the philosophical prose of Heraclitus, the discussion remains clear and straightforward as Probert considers the uses and histories of different relative clause types.
(source: Nielsen Book Data)
  • Acknowledgements -- General Abbreviations -- Abbreviations for Grammatical Categories -- Ancient Authors and Works, with Editions Used -- Epigraphic and Papyrological Publications -- Symbols -- 1. Introduction -- 2. Proto-Indo-European, Greek, and Primitive Languages: The Last 150 Years -- 3. Approaches to Proto-Indo-European Relative Clauses -- 4. What is a Relative Clause? -- 5. Definiteness and Related Concepts -- 6. Varieties of Greek Relative Clause -- 7. Matters of Case -- 8. Forays into Early Greek Relative Clauses in Non-epic Genres -- 9. Postnominal and Inherently Maximalizing Relative Clauses in Homer -- 10. How Does Homer Choose between Inherently Maximalizing Constructions? -- 11. How Does Homer Choose between omicron, eta, tauomicron, and omicronsigmaf, eta, omicron? -- 12. Homeric Relative Clauses in Direct Speech and Narrative -- 13. Cretan Inscriptions to 400 BC -- 14. Against Four Syntactic Relics and For One -- 15. Conclusions -- References -- Glossary of Technical Terms.
  • (source: Nielsen Book Data)
Early Greek Relative Clauses contributes to an old debate currently enjoying a revival: should we expect languages spoken a few thousand years ago, such as Proto-Indo-European, to be less well-equipped than modern languages when it comes to subordinate clauses? Early Greek relative clauses provide a test case for this problem. Early Greek uses several kinds of relative clause, but all these are usually thought to come from one, or at most two, prehistoric types. In a new look at the evidence, this book finds that a rich variety of relative clause types has been in place for a considerable time. The reconstruction of prehistoric linguistic stages requires detailed work on the individual languages descending from them. A substantial part of the book is therefore devoted to a new look at the relative clause systems found in a wide variety of early Greek texts. It emerges that the same basic system is in use across all these texts. Different kinds of relative clause predominate in different kinds of text, however, because relative clause syntax and semantics interact with the needs of different kinds of text. Considering material as diverse as the Homeric poems, laws inscribed in stone on the island of Crete, and the philosophical prose of Heraclitus, the discussion remains clear and straightforward as Probert considers the uses and histories of different relative clause types.
(source: Nielsen Book Data)
Book
490 p.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
BS1235 .P76 2015 Unknown
Book
386 p. ; 25 cm.
  • Corpus -- Présentation du corpus -- N°1 Argos -- N° 2-3 Trézène -- N° 4 Salamine -- N° 5-6-7 Erétrie -- N° 8 Thessalonique -- N° 9-10 Amphipolis -- N° 11 Théra -- N° 12-13-14-15 Minoa d'Amorgos -- N°16-17 Délos -- N° 18 Ténos -- N° 19 Andros -- N° 20 Patmos -- N° 21 Samos -- N° 22 Erésos -- N° 23 Milet -- N° 24-25-26 Priène -- N° 27 Ephèse -- N° 28 Erythrées -- N° 29 Magnésie du Sipyle -- N° 30 Sestos -- N° 31-32 Confédération ilienne -- N° 33 Xanthos -- N° 34 Pergè -- N° 35 Thémisonion (Phrygie) -- N° 36 Thyatire -- N° 37 Apamée -- N° 38 Istros -- N° 39 Odessos -- N° 40 Géla (Sicile) -- Caractéristiques de l'époque hellénistique -- Finances du gymnasiarque -- Importance d'Hermès et d'Hèraklès au gymnase -- Tâches du gymnasiarque -- Réflexions sur les décrets gymnasiarchiques -- Eléments d'évolution de la gymnasiarchie à la basse période hellénistique -- Procédures civiques pour honorer les gymnasiarques.
"Olivier Curry étudie la charge de la gymnasiarchie à l'époque hellénistique (IV-Ier siècle av. J.-C.). Comme son nom l'indique, cette fonction était liée à l'administration et à la direction d'un gymnase. Remplie annuellement par des milliers de citoyens anonymes, elle a laissé des témoignages presque exclusivement épigraphiques sous forme de décrets honorant les gymnasiarques les plus généreux et les plus méritants. La gravure dans un matériau durable était destinée à leur accorder pérennité et publicité. Pour l'époque hellénistique, une cinquantaine de ces textes ont été retrouvés. Ils sont commodément rassemblés ici, traduits et commentés. A leur suite, une partie générale analyse ce phénomène. On observe une évolution de la gymnasiarchie comme charge qui, de magistrature, tend de plus en plus à devenir une liturgie. Cette évolution souligne, une fois de plus, la vitalité des institutions hellénistiques que, jusqu'à récemment, on avait tendance à regarder avec condescendance face à la "grande" époque grecque qu'est le r siècle av. J.-C."--P. [4] of cover.
  • Corpus -- Présentation du corpus -- N°1 Argos -- N° 2-3 Trézène -- N° 4 Salamine -- N° 5-6-7 Erétrie -- N° 8 Thessalonique -- N° 9-10 Amphipolis -- N° 11 Théra -- N° 12-13-14-15 Minoa d'Amorgos -- N°16-17 Délos -- N° 18 Ténos -- N° 19 Andros -- N° 20 Patmos -- N° 21 Samos -- N° 22 Erésos -- N° 23 Milet -- N° 24-25-26 Priène -- N° 27 Ephèse -- N° 28 Erythrées -- N° 29 Magnésie du Sipyle -- N° 30 Sestos -- N° 31-32 Confédération ilienne -- N° 33 Xanthos -- N° 34 Pergè -- N° 35 Thémisonion (Phrygie) -- N° 36 Thyatire -- N° 37 Apamée -- N° 38 Istros -- N° 39 Odessos -- N° 40 Géla (Sicile) -- Caractéristiques de l'époque hellénistique -- Finances du gymnasiarque -- Importance d'Hermès et d'Hèraklès au gymnase -- Tâches du gymnasiarque -- Réflexions sur les décrets gymnasiarchiques -- Eléments d'évolution de la gymnasiarchie à la basse période hellénistique -- Procédures civiques pour honorer les gymnasiarques.
"Olivier Curry étudie la charge de la gymnasiarchie à l'époque hellénistique (IV-Ier siècle av. J.-C.). Comme son nom l'indique, cette fonction était liée à l'administration et à la direction d'un gymnase. Remplie annuellement par des milliers de citoyens anonymes, elle a laissé des témoignages presque exclusivement épigraphiques sous forme de décrets honorant les gymnasiarques les plus généreux et les plus méritants. La gravure dans un matériau durable était destinée à leur accorder pérennité et publicité. Pour l'époque hellénistique, une cinquantaine de ces textes ont été retrouvés. Ils sont commodément rassemblés ici, traduits et commentés. A leur suite, une partie générale analyse ce phénomène. On observe une évolution de la gymnasiarchie comme charge qui, de magistrature, tend de plus en plus à devenir une liturgie. Cette évolution souligne, une fois de plus, la vitalité des institutions hellénistiques que, jusqu'à récemment, on avait tendance à regarder avec condescendance face à la "grande" époque grecque qu'est le r siècle av. J.-C."--P. [4] of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
In process Request
GV403 .C87 2015 Available
Book
xvi, 322 pages : illustrations ; 24 cm.
  • Chapter I: Tragedy in the Hellenistic Age - General Observations Chapter II: Tragedians and the tragedies Chapter III: Hellenistic Tragedy with Biblical Themes Chapter IV: The Staging of Hellenistic Tragedies Appendix: Hellenistic Theatres Bibliography.
  • (source: Nielsen Book Data)
Ancient Greek tragedy is ubiquitously studied and researched, but is generally considered to have ended, as it began, in the fifth century BC. However, plays continued to be written and staged in the Greek world for centuries, enjoying a period of unprecedented popularity and changing significantly from the better known Classical drama. Hellenistic drama also heavily influenced the birth of Roman tragedy and the development of other theatrical forms and literature (including comedies, mime and Greek romance). Hellenistic Tragedy: Texts, Translations and a Critical Survey offers a comprehensive picture of tragedy and the satyr play from the fourth century BCE. The surviving fragments of this dramatic genre are presented, alongside English translations and critical analysis, as well as a survey of the main writers involved and an exploration of the genre's formation, later influence and staging. Key features of the plays are analysed through extant texts and other evidence, including plots based on contemporary political themes, mythical subjects and Biblical themes, and features of metre and language. Practical elements of Hellenistic performance are also discussed, including those which have become the hallmarks of ancient theatre: actors' costumes of long robes, kothurnoi and high onkos-masks, the theatre building and the closed stage on the logeion. Piecing together a synthetic picture of Hellenistic tragedy and the satyr play, the volume also examines the key points of departure from earlier drama, including the mass audience, the mutual influence of Greek and Eastern traditions and the changes inside the genre which prove Hellenistic drama was an important stage in the development of the European theatre.
(source: Nielsen Book Data)
  • Chapter I: Tragedy in the Hellenistic Age - General Observations Chapter II: Tragedians and the tragedies Chapter III: Hellenistic Tragedy with Biblical Themes Chapter IV: The Staging of Hellenistic Tragedies Appendix: Hellenistic Theatres Bibliography.
  • (source: Nielsen Book Data)
Ancient Greek tragedy is ubiquitously studied and researched, but is generally considered to have ended, as it began, in the fifth century BC. However, plays continued to be written and staged in the Greek world for centuries, enjoying a period of unprecedented popularity and changing significantly from the better known Classical drama. Hellenistic drama also heavily influenced the birth of Roman tragedy and the development of other theatrical forms and literature (including comedies, mime and Greek romance). Hellenistic Tragedy: Texts, Translations and a Critical Survey offers a comprehensive picture of tragedy and the satyr play from the fourth century BCE. The surviving fragments of this dramatic genre are presented, alongside English translations and critical analysis, as well as a survey of the main writers involved and an exploration of the genre's formation, later influence and staging. Key features of the plays are analysed through extant texts and other evidence, including plots based on contemporary political themes, mythical subjects and Biblical themes, and features of metre and language. Practical elements of Hellenistic performance are also discussed, including those which have become the hallmarks of ancient theatre: actors' costumes of long robes, kothurnoi and high onkos-masks, the theatre building and the closed stage on the logeion. Piecing together a synthetic picture of Hellenistic tragedy and the satyr play, the volume also examines the key points of departure from earlier drama, including the mass audience, the mutual influence of Greek and Eastern traditions and the changes inside the genre which prove Hellenistic drama was an important stage in the development of the European theatre.
(source: Nielsen Book Data)
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3131 .K59813 2015 Unknown
Book
xxxvi, 307 pages : map ; 24 cm
  • Introduction I Origin and Development of Greek Medicine 1. Aspects of the art of medicine 2. Intellectual context 3. Hippocrates and the 'Hippocratic' Corpus II Principles and Methods 1. Grouping and approaching the 'Hippocratic' works 2. Reading and interpreting the 'Hippocratic' works The 'Hippocratic' Works Conclusion Diversity, Authorship and Tradition Glossary Bibliography Index of Authors and Texts General Index.
  • (source: Nielsen Book Data)
The Hippocratic Corpus comprises some sixty medical works of varying length, style and content. Collectively, this is the largest surviving body of early Greek prose. As such, it is an invaluable resource for scholars and students not only of ancient medicine but also of Greek life in general. Hippocrates lived in the age of Socrates and most of the treatises seem to originate in the classical period. There is, however, no consensus on Hippocratic attribution. The 'Hippocratic' Corpus examines the works individually under the broad headings: * content - each work is summarised for the reader * comment - the substance and style of each work is discussed * context is provided not just in relation to the corpus as a whole but also to the work's wider relevance. Whereas the scholar or student approaching, say, Euripides or Herodotus has a wealth of books available to provide introduction and orientation, no such study has existed for the Hippocratic Corpus. As The 'Hippocratic' Corpus has a substantial introduction, and as each work is summarised for the reader, it facilitates use and exploration of an important body of evidence by all interested in Greek medicine and society. Elizabeth Craik is Honorary Professor at University of St Andrews and Visiting Professor at University of Newcastle, UK.
(source: Nielsen Book Data)
  • Introduction I Origin and Development of Greek Medicine 1. Aspects of the art of medicine 2. Intellectual context 3. Hippocrates and the 'Hippocratic' Corpus II Principles and Methods 1. Grouping and approaching the 'Hippocratic' works 2. Reading and interpreting the 'Hippocratic' works The 'Hippocratic' Works Conclusion Diversity, Authorship and Tradition Glossary Bibliography Index of Authors and Texts General Index.
  • (source: Nielsen Book Data)
The Hippocratic Corpus comprises some sixty medical works of varying length, style and content. Collectively, this is the largest surviving body of early Greek prose. As such, it is an invaluable resource for scholars and students not only of ancient medicine but also of Greek life in general. Hippocrates lived in the age of Socrates and most of the treatises seem to originate in the classical period. There is, however, no consensus on Hippocratic attribution. The 'Hippocratic' Corpus examines the works individually under the broad headings: * content - each work is summarised for the reader * comment - the substance and style of each work is discussed * context is provided not just in relation to the corpus as a whole but also to the work's wider relevance. Whereas the scholar or student approaching, say, Euripides or Herodotus has a wealth of books available to provide introduction and orientation, no such study has existed for the Hippocratic Corpus. As The 'Hippocratic' Corpus has a substantial introduction, and as each work is summarised for the reader, it facilitates use and exploration of an important body of evidence by all interested in Greek medicine and society. Elizabeth Craik is Honorary Professor at University of St Andrews and Visiting Professor at University of Newcastle, UK.
(source: Nielsen Book Data)
SAL1&2 (on-campus shelving)
Status of items at SAL1&2 (on-campus shelving)
SAL1&2 (on-campus shelving) Status
Stacks Request
R126 .H54 2015 Unknown
Book
xvii, 293 pages : map ; 21 cm
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3416 .A5 Z3 2015 Unavailable In process Request
Book
x, 246 pages ; 25 cm.
In this commentary Glenny examines the literary features and the Greek text of Micah found in Vaticanus to determine how it would have been understood by early Greek readers who were unfamiliar with the Hebrew.
(source: Nielsen Book Data)
In this commentary Glenny examines the literary features and the Greek text of Micah found in Vaticanus to determine how it would have been understood by early Greek readers who were unfamiliar with the Hebrew.
(source: Nielsen Book Data)
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
In process Request
BS1614 .G7 S45 2015 Available
Book
310 p. ; 24 cm.
  • Y Lire en grec -- Lire le grec -- L'alphabet grec -- Esprits et accents -- Euphonie -- Érasmienne ou "à l'antique" -- Le verbe Eilat. L'article -- Être ou ne pas être -- L'être -- Les noms -- Les adjectifs -- Formes -- Emplois -- Degrés -- De quelques petits mots indispensables -- Le verbe à l'indicatif (1) : l'action inachevée -- Verbes "contractes" -- Le verbe à l'indicatif (2) : l'action dans le futur -- Et le futur d'"être"? -- Le verbe à l'indicatif (3) : l'aoriste -- Le verbe à l'indicatif (4) : le parfait -- Le participe -- Formes -- Fonctions -- L'infinitif -- Formes -- Fonctions -- La proposition complétive à l'infinitif ou à l'indicatif -- La proposition infinitive -- La proposition introduite par otti -- Le pronom -- Pronoms personnels -- Pronoms-adjectifs démonstratifs -- Pronoms-adjectifs possessifs -- Le subjonctif -- La proposition relative -- L'optatif -- Hypothèses, suppositions -- Injonction, obligation et nécessité, possibilité -- L'injonction -- Obligation et nécessité -- La possibilité -- L'interrogation -- L'interrogation directe -- L'interrogation indirecte -- Cause, conséquence, comparaison -- Cause -- Conséquence -- Comparaison -- Les verbes "en" -- Lire en latin -- Lire le latin -- L'alphabet latin -- Pas d'accents graphiques, mais un accent tonique -- Le verbe sum. L'absence d'article -- Être ou ne pas être -- Ce être -- Pouvoir (être) -- Les noms -- Adjectifs -- Formes -- Emplois -- Degrés -- De quelques petits mots indispensables -- Le verbe à l'indicatif (1) : l'action inachevée -- Le verbe à l'indicatif (2) : l'action dans le futur -- Le verbe à l'indicatif (3) : le parfait actif -- Le verbe à l'indicatif (4) : le parfait passif -- Le participe -- Formes -- Fonctions -- L'infinitif et le gérondif -- Formes de l'infinitif -- Fonctions de l'infinitif -- Le gérondif... et l'adjectif verbal -- La proposition complétive à l'infinitif ou à l'indicatif -- La proposition infinitive -- La proposition introduite par quod -- Le pronom -- Pronoms personnels -- Pronoms-adjectifs démonstratifs -- Pronoms-adjectifs possessifs -- Le subjonctif -- La proposition relative -- Hypothèses, suppositions -- Injonction, obligation et nécessité, possibilité -- L'injonction -- Obligation et nécessité -- La possibilité -- L'interrogation -- L'interrogation directe -- L'interrogation indirecte -- Cause, conséquence, comparaison -- Cause -- Conséquence -- Comparaison.
"N'est-il pas imprudent de gloser sur la Métaphysique d'Aristote ou de commenter l'Éthique d'Abélard, en s'en remettant aux seules traductions, a priori toujours sujettes à caution ? Ceux qui préfèrent penser, et parler, en connaissance de cause, trouveront ici une initiation à la lecture directe des philosophes qui, durant des siècles pensèrent et/ou écrivirent en grec ou en latin. Il s'agit, en effet, de donner au lecteur contemporain les moyens de porter un regard critique sur telle ou telle interprétation, en examinant par lui-même la teneur du texte original. On trouvera dans ce livre une grammaire non conventionnelle, adaptée à la découverte progressive des mots, et des formes d'expression, récurrents dans le langage philosophique ancien, et accompagnée d'exemples et d'exercices, ainsi qu'un florilège bilingue, de Pythagore à Leibniz, suivi d'un glossaire."--P. [4] of cover.
  • Y Lire en grec -- Lire le grec -- L'alphabet grec -- Esprits et accents -- Euphonie -- Érasmienne ou "à l'antique" -- Le verbe Eilat. L'article -- Être ou ne pas être -- L'être -- Les noms -- Les adjectifs -- Formes -- Emplois -- Degrés -- De quelques petits mots indispensables -- Le verbe à l'indicatif (1) : l'action inachevée -- Verbes "contractes" -- Le verbe à l'indicatif (2) : l'action dans le futur -- Et le futur d'"être"? -- Le verbe à l'indicatif (3) : l'aoriste -- Le verbe à l'indicatif (4) : le parfait -- Le participe -- Formes -- Fonctions -- L'infinitif -- Formes -- Fonctions -- La proposition complétive à l'infinitif ou à l'indicatif -- La proposition infinitive -- La proposition introduite par otti -- Le pronom -- Pronoms personnels -- Pronoms-adjectifs démonstratifs -- Pronoms-adjectifs possessifs -- Le subjonctif -- La proposition relative -- L'optatif -- Hypothèses, suppositions -- Injonction, obligation et nécessité, possibilité -- L'injonction -- Obligation et nécessité -- La possibilité -- L'interrogation -- L'interrogation directe -- L'interrogation indirecte -- Cause, conséquence, comparaison -- Cause -- Conséquence -- Comparaison -- Les verbes "en" -- Lire en latin -- Lire le latin -- L'alphabet latin -- Pas d'accents graphiques, mais un accent tonique -- Le verbe sum. L'absence d'article -- Être ou ne pas être -- Ce être -- Pouvoir (être) -- Les noms -- Adjectifs -- Formes -- Emplois -- Degrés -- De quelques petits mots indispensables -- Le verbe à l'indicatif (1) : l'action inachevée -- Le verbe à l'indicatif (2) : l'action dans le futur -- Le verbe à l'indicatif (3) : le parfait actif -- Le verbe à l'indicatif (4) : le parfait passif -- Le participe -- Formes -- Fonctions -- L'infinitif et le gérondif -- Formes de l'infinitif -- Fonctions de l'infinitif -- Le gérondif... et l'adjectif verbal -- La proposition complétive à l'infinitif ou à l'indicatif -- La proposition infinitive -- La proposition introduite par quod -- Le pronom -- Pronoms personnels -- Pronoms-adjectifs démonstratifs -- Pronoms-adjectifs possessifs -- Le subjonctif -- La proposition relative -- Hypothèses, suppositions -- Injonction, obligation et nécessité, possibilité -- L'injonction -- Obligation et nécessité -- La possibilité -- L'interrogation -- L'interrogation directe -- L'interrogation indirecte -- Cause, conséquence, comparaison -- Cause -- Conséquence -- Comparaison.
"N'est-il pas imprudent de gloser sur la Métaphysique d'Aristote ou de commenter l'Éthique d'Abélard, en s'en remettant aux seules traductions, a priori toujours sujettes à caution ? Ceux qui préfèrent penser, et parler, en connaissance de cause, trouveront ici une initiation à la lecture directe des philosophes qui, durant des siècles pensèrent et/ou écrivirent en grec ou en latin. Il s'agit, en effet, de donner au lecteur contemporain les moyens de porter un regard critique sur telle ou telle interprétation, en examinant par lui-même la teneur du texte original. On trouvera dans ce livre une grammaire non conventionnelle, adaptée à la découverte progressive des mots, et des formes d'expression, récurrents dans le langage philosophique ancien, et accompagnée d'exemples et d'exercices, ainsi qu'un florilège bilingue, de Pythagore à Leibniz, suivi d'un glossaire."--P. [4] of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
In process Request
PA184.3 .F66 2015 Available

13. Praecepta tonica [2015]

Book
xlix, 218 pages ; 24 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA625 .P55 2015 Unknown
Book
296 pages ; 23 cm.
  • Vorwort
  • Vorbemerkung
  • Alkimenes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Aristagoras
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Fragmenta
  • ... (Mammakythos) 'Der Stumpfsinnige'
  • Arkesilaos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Fragmenta
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Chionides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Hērōes) 'Die Heroen'
  • ... (Persai ē Assyrioi) 'Die Perser bzw. die Assyrer'
  • ... (Ptōchoi) 'Die Bettler'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • [Diop]eithes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Ekphantides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Peirai) 'Die Proben'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Euphronios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Euxenides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Hegemon von Thasos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmentum
  • ... (Philinna) 'Philinna'
  • Ion von Chios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kallias
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ...(Aigyptios) 'Der Ägypter'
  • ... (Atalantai) 'Die Atalanten' bzw. 'Atalante und ihre Begleiterinnen'
  • ... (Batrachoi) 'Die Frösche'
  • ... (Ent]era sidēra) 'Die eisernen [Eingeweid] e'
  • ... (Kyklōpes) 'Die Kyklopen'
  • ... (Pedētai) 'Die Gefesselten'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • ... (Scholazontes) 'Die Müßiggänger'
  • ... (Hyp]era sidēra) 'Die eisernen [Mörserkeul]en'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Kallistratos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kantharos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Aēdones) 'Die Nachtigallen'
  • ... (Mēdeia) 'Medea'
  • ... (Myrmēkes) 'Die Ameisen'
  • ... (Symmachiai) 'Die Allianzen'
  • ... (Tēreus) 'Tereus'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Literatur
  • Indices.
  • Vorwort
  • Vorbemerkung
  • Alkimenes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Aristagoras
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Fragmenta
  • ... (Mammakythos) 'Der Stumpfsinnige'
  • Arkesilaos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Fragmenta
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Chionides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Hērōes) 'Die Heroen'
  • ... (Persai ē Assyrioi) 'Die Perser bzw. die Assyrer'
  • ... (Ptōchoi) 'Die Bettler'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • [Diop]eithes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Ekphantides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Peirai) 'Die Proben'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Euphronios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Euxenides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Hegemon von Thasos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmentum
  • ... (Philinna) 'Philinna'
  • Ion von Chios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kallias
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ...(Aigyptios) 'Der Ägypter'
  • ... (Atalantai) 'Die Atalanten' bzw. 'Atalante und ihre Begleiterinnen'
  • ... (Batrachoi) 'Die Frösche'
  • ... (Ent]era sidēra) 'Die eisernen [Eingeweid] e'
  • ... (Kyklōpes) 'Die Kyklopen'
  • ... (Pedētai) 'Die Gefesselten'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • ... (Scholazontes) 'Die Müßiggänger'
  • ... (Hyp]era sidēra) 'Die eisernen [Mörserkeul]en'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Kallistratos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kantharos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Aēdones) 'Die Nachtigallen'
  • ... (Mēdeia) 'Medea'
  • ... (Myrmēkes) 'Die Ameisen'
  • ... (Symmachiai) 'Die Allianzen'
  • ... (Tēreus) 'Tereus'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Literatur
  • Indices.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
Stacks Request
PA3161 .B35 2014 Available
Book
lxxvi, 298 pages : illustration ; 26 cm.
The 'Sacrum Armamentarium' by Andronikos Kamateros is one of the most important and voluminous remaining Byzantine 'inedita' from the 12th century. Written for Emperor Manuel Komnenos (1143-1180), this writing is a 'stockpile' of theological texts to be used in refuting the theological argumentations of the opponents of the Orthodox Church. The 'Sacrum Armamentarium' consists of two distinct parts: the first one dedicated to the Latin Church and the second one dedicated to the Armenian Church. Each part contains a dialogue between the emperor and the representatives sent from Rome and Armenia, claimed to be 'verbatim' transcriptions of real discussions, and an anthological section. This volume presents the first critical edition of the anti-Latin part only; the topics under discussion in this part cover two of the points of disagreement between Catholicism and Orthodoxy: the primacy of the Roman Church and the procession of the Holy Spirit, the 'Filioque'.
The 'Sacrum Armamentarium' by Andronikos Kamateros is one of the most important and voluminous remaining Byzantine 'inedita' from the 12th century. Written for Emperor Manuel Komnenos (1143-1180), this writing is a 'stockpile' of theological texts to be used in refuting the theological argumentations of the opponents of the Orthodox Church. The 'Sacrum Armamentarium' consists of two distinct parts: the first one dedicated to the Latin Church and the second one dedicated to the Armenian Church. Each part contains a dialogue between the emperor and the representatives sent from Rome and Armenia, claimed to be 'verbatim' transcriptions of real discussions, and an anthological section. This volume presents the first critical edition of the anti-Latin part only; the topics under discussion in this part cover two of the points of disagreement between Catholicism and Orthodoxy: the primacy of the Roman Church and the procession of the Holy Spirit, the 'Filioque'.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
BR60 .C53 V.75 Unknown
Book
4 volumes ; 25 cm
  • Bd. 1. Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • bd. 2. Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • bd. 3. Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • bd. 4. Register.
  • Band 1
  • Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • Einleitung
  • Die Wichtigsten Ergebnisse
  • Aristarch (Zenodot und Aristophanes Byzantius)
  • Aristarchs Termini
  • Die D-Scholien
  • Demetrios Ixion
  • Die Paradosis
  • Methodik und Wissenschaftsgeschichte
  • Das Register
  • Der Homertext und die Gelehrten
  • Einige Ergebnisse und Überlegungen
  • Interpunktion
  • Zetemata (Zoilos, Aristoteles)
  • Zenodot
  • Aristophanes Byzantius
  • Demetrios Ixion
  • Aristonikos (Ak)
  • Didymos (Di)
  • Nikanor (Ni)
  • Herodian (Hd)
  • Die D-Scholien (...)
  • Der Codex Venetus A
  • Kurznoten (At)
  • Aristarchs Randzeichen
  • Collector (Coll)
  • Exegetische Scholien (Codex Townleianus T)
  • Anlage und Gestalt der Sammlung
  • Literatur
  • Zeichen und Abkürzungen
  • Handschriften der Odyssee
  • Handschriften der Ilias
  • Dank
  • Ausgabe und Kommentar A (1) - H (7)
  • Band 2
  • Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • Band 3
  • Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • Band 4
  • Register
  • Zum Register (Blatt 1-6)
  • Namen und Begriffe (7-251)
  • sermo Homericus (252-1886)
  • sermo grammaticus (1887-3036).
  • Bd. 1. Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • bd. 2. Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • bd. 3. Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • bd. 4. Register.
  • Band 1
  • Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • Einleitung
  • Die Wichtigsten Ergebnisse
  • Aristarch (Zenodot und Aristophanes Byzantius)
  • Aristarchs Termini
  • Die D-Scholien
  • Demetrios Ixion
  • Die Paradosis
  • Methodik und Wissenschaftsgeschichte
  • Das Register
  • Der Homertext und die Gelehrten
  • Einige Ergebnisse und Überlegungen
  • Interpunktion
  • Zetemata (Zoilos, Aristoteles)
  • Zenodot
  • Aristophanes Byzantius
  • Demetrios Ixion
  • Aristonikos (Ak)
  • Didymos (Di)
  • Nikanor (Ni)
  • Herodian (Hd)
  • Die D-Scholien (...)
  • Der Codex Venetus A
  • Kurznoten (At)
  • Aristarchs Randzeichen
  • Collector (Coll)
  • Exegetische Scholien (Codex Townleianus T)
  • Anlage und Gestalt der Sammlung
  • Literatur
  • Zeichen und Abkürzungen
  • Handschriften der Odyssee
  • Handschriften der Ilias
  • Dank
  • Ausgabe und Kommentar A (1) - H (7)
  • Band 2
  • Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • Band 3
  • Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • Band 4
  • Register
  • Zum Register (Blatt 1-6)
  • Namen und Begriffe (7-251)
  • sermo Homericus (252-1886)
  • sermo grammaticus (1887-3036).
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
Stacks
Request
PA4035 .T45 2014 BD.1 Available
PA4035 .T45 2014 BD.2 Available
PA4035 .T45 2014 BD.3 Available
PA4035 .T45 2014 BD.4 Available
Book
538 pages ; 23 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3161 .O78 2014 Unknown
Book
2 v. ; 24 cm.
  • t. 1. Introduction et traduction -- t. 2. Commentaire.
  • La physique, livre VI -- Introduction au livre vi de la physique d'Aristote -- Au coeur de la question de l'être -- Aristote rompt avec ses prédécesseurs. -- L'élaboration de la notion d'acte chez Aristote -- En réponse à Zénon -- Via l'usage novateur du verbe conjugué -- Les commentateurs de Physique VI et de Métaphysique e 6, 1048b18-35, de part et d'autre -- Une métaphysique sans Physique VI -- Un livre VI sans perspective métaphysique -- Pour une lecture intégrale de Physique VI suivant son fil narratif -- Synopsis du livre VI -- Présentation des trois problématiques traversant le livre VI -- Les apories de Zénon d'Elee sur le mouvement -- Aristote témoin -- Les apories de Zénon sur le mouvement sont présentées par Aristote à l'intérieur de Physique VI -- Les apories aujourd'hui -- Le corpus de Zénon recréé par Hermann Diels et son impact -- Interprétation des apories sans référence à Aristote : par exemple, l'interprétation de l'expression Katà TÙ kov -- Lire Aristote pour lire Zénon -- Formalisation des règles pratiquées par les commentateurs -- Questions soulevées par les commentateurs concernant l'ensemble des quatre apories sur le mouvement -- Les quatre apories sur le mouvement forment un tout ordonné -- Les apories sont fondées sur deux prémisses -- Les deux prémisses contradictoires touchent successivement la grandeur, le temps et le mouvement -- Les adversaires réels de Zénon -- La réponse d'Aristote aux apories de Zénon -- L'histoire de l'atomisme antique -- Critique aristotélicienne de l'atomisme de Leucippe et de Démocrite -- Réponses des atomistes post-aristotéliciens Epicure et Diodore -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois -- Le mouvement de l'indivisible -- Isomorphisme des grandeurs indivisibles et le mouvement saccadé -- Théorie des deux niveaux et le mouvement accidentel -- Isomorphisme et théorie de l'atome à deux niveaux : deux solutions concurrentes chez Epicure ? -- La théorie des minima et la différence de taille -- La reprise de l'isomorphisme sous l'influence de Diodore ? -- Diodore Cronos -- Bilan -- La métaphysiques aristotélicienne -- Une problématique posée sans la perspective de Physique VI -- Une interprétation marquée par l'absence d'héritage exégétique et par l'approche de la philosophie analytique -- Un test des temps de conjugaison comme outil de classification des verbes -- Les diverses propositions de modification de la classification aristotélicienne -- Le désir de classer tous les verbes -- Les deux problèmes énoncés par Ackrill -- Les solutions suggérées par les commentateurs -- La solution se trouve en De l'âme III 6 -- Le désir de rendre compte des déterminations temporelles contradictoires de l'acte attribuées par Aristote -- Le désir de comprendre le test en lui-même et le sens du parfait -- L'interprétation temporelle d'Ackrill : le parfait à sens de passé -- Les réactions des commentateurs contre l'interprétation d'Ackrill -- L'interprétation aspectuelle de Graham : le parfait à sens de présent, le sens habituel à l'époque d'Aristote ? -- Brague : le parfait à sens de présent, un sens exceptionnel à l'époque d'Aristote ?
  • L'interprétation aspectuelle du parfait à sens de présent, une interprétation influente -- Les arguments contre l'interprétation aspectuelle à sens de présent -- Sens habituel et sens exceptionnel du parfait chez Aristote -- Quel est le sens habituel du parfait chez Aristote ? -- Le sens habituel du parfait à l'époque d'Aristote -- Le sens habituel du parfait chez Aristote -- Aristote a-t-il fait un usage habituel ou un usage exceptionnel du parfait en Métaphysique 0 6, 1048b18-35 9 -- Bilan -- Le croisement des trois problématiques -- En réponse aux historiens de l'atomisme -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas une innovation d'Aristote, mais est tiré des apories de Zénon -- Aristote reste le penseur de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, ainsi que du rapport être et temps -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas posé seulement contre l'atomisme, mais il sert d'abord à répondre à Zénon et à fonder son ontologie -- Diodore et Epicure ne sont pas les seuls à avoir repris positivement les conséquences jugées absurdes tirées de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, c'est-à-dire la possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer -- La possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer n'est pas assimilable au terme Kivia -- L'indivisible dont il est question au livre VI n'est pas seulement l'indivisible atomiste -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois, loin d'être une nouveauté attribuable à Diodore et Epicure, est une reprise de l'arrangement des indivisibles selon l'interlocuteur de Zénon -- Le terme ôyicoç des apories de Zénon à Epicure -- Filiation de Zénon à Epicure -- Les caractéristiques sont identiques -- L'emprunt -- Impact de la filiation -- Il n'est pas question du point sans extension en VI 1, 231a21-618, mais bien du point avec extension : la négligence attribuée à Aristote quant aux modes d'arrangement des indivisibles n'est pas avérée -- Le point a-t-il un sens extensif ou inextensif en VI 1 ? -- Bilan des récupérations atomistes -- En réponse aux commentateurs des apories de Zénon -- L'isomorphisme de la grandeur et du temps ne constitue pas seulement une solution "suffisante quant à la demande" selon Aristote -- La distinction entre l'infini potentiel et l'infini actuel ne peut pas constituer la réponse finale d'Aristote à Zénon, car cela ne dit pas ce que constitue l'être de la grandeur -- En Physique VIII 8, Aristote ne s'attaque pas à la même cible -- Ce n'est pas un hasard si les apories se trouvent au livre VI : il s'y trouve en effet également la réponse d'Aristote à Zénon -- Les fils qui relient les apories à VI 1-2 -- Les fils qui relient VI 1-2 au reste du livre VI -- Le livre VI présente un développement progressif et sa lecture doit être linéaire des chapitres 1 à 10 -- Aristote répond à Zénon au livre VI en déterminant de manière novatrice ce qui donne de l'être et de l'unité au mouvement -- L'être indivisible n'est pas composant, mais limite -- L'être limite indivisible est sans grandeur -- L'être limite indivisible et sans grandeur est distinct du mobile, et son acte est distinct du mouvement : c'est la forme qui se réalise à la fin du changement, cause formelle, efficiente et finale
  • L'être limite indivisible et sans grandeur en acte "reste le même et dans le même", tel que l'être de Parménide -- En réponse aux commentateurs de la métaphysiques d'Aristote -- La source de l'expression conjuguant le présent et le parfait d'un même verbe et les posant sous la relation de la simultanéité est en Physique VI -- Plusieurs références internes dans le corpus confirment Physique VI comme cette source -- La possibilité d' "avoir été mû" sans avoir été "en train de se mouvoir" est aussi la reprise d'une expression originaire de VI 1 -- De l'âme, III 7, 431a6-7, fait référence à Physique VI 5 -- Ethique à Nicomaque X 3 fait référence à Physique VI -- Aristote ne peut avoir repris ces expressions qu'à la suite d'un cheminement -- Ce cheminement se trouve en Physique VI -- Cheminement de VI I à VIS et son impact sur le sens du parfait.
  • La physique, livre VI -- Réponse négative d'Aristote aux apories de Zénon : le mouvement, comme toute grandeur, n'est pas compose d'indivisibles -- Premier argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles concernant l'arrangement des indivisibles -- Deuxième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles à partir de l'extension de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement au verbe conjugué (le double geste aristotélicien) -- Troisième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles reposant sur la différence de vitesse comme donnée d'expérience -- Réponse positive d'Aristote aux apories de Zénon : ce que le mouvement est, et quel est son être -- Fondation de l'indivisible sans grandeur, le "maintenant" limite, dans lequel il ne peut y avoir ni mouvement ni repos -- Isomorphisme de tout ce qui est relatif au mouvement : le temps, le mouvement, le fait d'être mû, ce qui est mû, la grandeur parcourue, exception faite de sa forme, divisible seulement par accident -- Isomorphisme des sans grandeur relatifs au mouvement, permettant de dégager l'acte indivisible du mouvement comme tel, l'acte d'achèvement qui se produit à la fin du mouvement et qui correspond à l'avènement de la forme -- "Pour toutes les choses qui sont divisibles et continues", c'est-à-dire ce qui change et le changement comme tel, à l'exclusion de ce qui est indivisible : ce qui change et ce qui a changé se précèdent toujours l'un l'autre -- Démonstration de l'isomorphisme des grandeurs relatives au changement en tant qu'elles peuvent être finies ou infinies -- L'acte d'achèvement, dégagé en VI 5 comme ce qui se produit dans le "maintenant" et alors associé à la forme, est "ce qui demeure toujours selon une même chose", sans être pour autant un repos ni un arrêt, déclarant ainsi l'ensemble des développements du livre VI comme une réponse à Parménide et Zénon. -- Les quatre apories cinématiques de Zénon et autres difficultés -- L'indivisible ne peut pas se mouvoir, sinon par accident.
"Comprendre l'expression de Métaphysique 0 6, 1048b18-35, à partir de sa source. Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-IIIe siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce premier tome une traduction du livre VI attentive au travail opéré par Aristote sur le langage, et précédée d'une introduction aux grands axes exégétiques qui le traversent."--P. [4] of cover.

"Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-Ille siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce second tome un commentaire analytique soucieux d'éclairer les enjeux et les grands axes exégétiques qui traversent le livre VI."--P. [4] of cover.
  • t. 1. Introduction et traduction -- t. 2. Commentaire.
  • La physique, livre VI -- Introduction au livre vi de la physique d'Aristote -- Au coeur de la question de l'être -- Aristote rompt avec ses prédécesseurs. -- L'élaboration de la notion d'acte chez Aristote -- En réponse à Zénon -- Via l'usage novateur du verbe conjugué -- Les commentateurs de Physique VI et de Métaphysique e 6, 1048b18-35, de part et d'autre -- Une métaphysique sans Physique VI -- Un livre VI sans perspective métaphysique -- Pour une lecture intégrale de Physique VI suivant son fil narratif -- Synopsis du livre VI -- Présentation des trois problématiques traversant le livre VI -- Les apories de Zénon d'Elee sur le mouvement -- Aristote témoin -- Les apories de Zénon sur le mouvement sont présentées par Aristote à l'intérieur de Physique VI -- Les apories aujourd'hui -- Le corpus de Zénon recréé par Hermann Diels et son impact -- Interprétation des apories sans référence à Aristote : par exemple, l'interprétation de l'expression Katà TÙ kov -- Lire Aristote pour lire Zénon -- Formalisation des règles pratiquées par les commentateurs -- Questions soulevées par les commentateurs concernant l'ensemble des quatre apories sur le mouvement -- Les quatre apories sur le mouvement forment un tout ordonné -- Les apories sont fondées sur deux prémisses -- Les deux prémisses contradictoires touchent successivement la grandeur, le temps et le mouvement -- Les adversaires réels de Zénon -- La réponse d'Aristote aux apories de Zénon -- L'histoire de l'atomisme antique -- Critique aristotélicienne de l'atomisme de Leucippe et de Démocrite -- Réponses des atomistes post-aristotéliciens Epicure et Diodore -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois -- Le mouvement de l'indivisible -- Isomorphisme des grandeurs indivisibles et le mouvement saccadé -- Théorie des deux niveaux et le mouvement accidentel -- Isomorphisme et théorie de l'atome à deux niveaux : deux solutions concurrentes chez Epicure ? -- La théorie des minima et la différence de taille -- La reprise de l'isomorphisme sous l'influence de Diodore ? -- Diodore Cronos -- Bilan -- La métaphysiques aristotélicienne -- Une problématique posée sans la perspective de Physique VI -- Une interprétation marquée par l'absence d'héritage exégétique et par l'approche de la philosophie analytique -- Un test des temps de conjugaison comme outil de classification des verbes -- Les diverses propositions de modification de la classification aristotélicienne -- Le désir de classer tous les verbes -- Les deux problèmes énoncés par Ackrill -- Les solutions suggérées par les commentateurs -- La solution se trouve en De l'âme III 6 -- Le désir de rendre compte des déterminations temporelles contradictoires de l'acte attribuées par Aristote -- Le désir de comprendre le test en lui-même et le sens du parfait -- L'interprétation temporelle d'Ackrill : le parfait à sens de passé -- Les réactions des commentateurs contre l'interprétation d'Ackrill -- L'interprétation aspectuelle de Graham : le parfait à sens de présent, le sens habituel à l'époque d'Aristote ? -- Brague : le parfait à sens de présent, un sens exceptionnel à l'époque d'Aristote ?
  • L'interprétation aspectuelle du parfait à sens de présent, une interprétation influente -- Les arguments contre l'interprétation aspectuelle à sens de présent -- Sens habituel et sens exceptionnel du parfait chez Aristote -- Quel est le sens habituel du parfait chez Aristote ? -- Le sens habituel du parfait à l'époque d'Aristote -- Le sens habituel du parfait chez Aristote -- Aristote a-t-il fait un usage habituel ou un usage exceptionnel du parfait en Métaphysique 0 6, 1048b18-35 9 -- Bilan -- Le croisement des trois problématiques -- En réponse aux historiens de l'atomisme -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas une innovation d'Aristote, mais est tiré des apories de Zénon -- Aristote reste le penseur de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, ainsi que du rapport être et temps -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas posé seulement contre l'atomisme, mais il sert d'abord à répondre à Zénon et à fonder son ontologie -- Diodore et Epicure ne sont pas les seuls à avoir repris positivement les conséquences jugées absurdes tirées de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, c'est-à-dire la possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer -- La possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer n'est pas assimilable au terme Kivia -- L'indivisible dont il est question au livre VI n'est pas seulement l'indivisible atomiste -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois, loin d'être une nouveauté attribuable à Diodore et Epicure, est une reprise de l'arrangement des indivisibles selon l'interlocuteur de Zénon -- Le terme ôyicoç des apories de Zénon à Epicure -- Filiation de Zénon à Epicure -- Les caractéristiques sont identiques -- L'emprunt -- Impact de la filiation -- Il n'est pas question du point sans extension en VI 1, 231a21-618, mais bien du point avec extension : la négligence attribuée à Aristote quant aux modes d'arrangement des indivisibles n'est pas avérée -- Le point a-t-il un sens extensif ou inextensif en VI 1 ? -- Bilan des récupérations atomistes -- En réponse aux commentateurs des apories de Zénon -- L'isomorphisme de la grandeur et du temps ne constitue pas seulement une solution "suffisante quant à la demande" selon Aristote -- La distinction entre l'infini potentiel et l'infini actuel ne peut pas constituer la réponse finale d'Aristote à Zénon, car cela ne dit pas ce que constitue l'être de la grandeur -- En Physique VIII 8, Aristote ne s'attaque pas à la même cible -- Ce n'est pas un hasard si les apories se trouvent au livre VI : il s'y trouve en effet également la réponse d'Aristote à Zénon -- Les fils qui relient les apories à VI 1-2 -- Les fils qui relient VI 1-2 au reste du livre VI -- Le livre VI présente un développement progressif et sa lecture doit être linéaire des chapitres 1 à 10 -- Aristote répond à Zénon au livre VI en déterminant de manière novatrice ce qui donne de l'être et de l'unité au mouvement -- L'être indivisible n'est pas composant, mais limite -- L'être limite indivisible est sans grandeur -- L'être limite indivisible et sans grandeur est distinct du mobile, et son acte est distinct du mouvement : c'est la forme qui se réalise à la fin du changement, cause formelle, efficiente et finale
  • L'être limite indivisible et sans grandeur en acte "reste le même et dans le même", tel que l'être de Parménide -- En réponse aux commentateurs de la métaphysiques d'Aristote -- La source de l'expression conjuguant le présent et le parfait d'un même verbe et les posant sous la relation de la simultanéité est en Physique VI -- Plusieurs références internes dans le corpus confirment Physique VI comme cette source -- La possibilité d' "avoir été mû" sans avoir été "en train de se mouvoir" est aussi la reprise d'une expression originaire de VI 1 -- De l'âme, III 7, 431a6-7, fait référence à Physique VI 5 -- Ethique à Nicomaque X 3 fait référence à Physique VI -- Aristote ne peut avoir repris ces expressions qu'à la suite d'un cheminement -- Ce cheminement se trouve en Physique VI -- Cheminement de VI I à VIS et son impact sur le sens du parfait.
  • La physique, livre VI -- Réponse négative d'Aristote aux apories de Zénon : le mouvement, comme toute grandeur, n'est pas compose d'indivisibles -- Premier argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles concernant l'arrangement des indivisibles -- Deuxième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles à partir de l'extension de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement au verbe conjugué (le double geste aristotélicien) -- Troisième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles reposant sur la différence de vitesse comme donnée d'expérience -- Réponse positive d'Aristote aux apories de Zénon : ce que le mouvement est, et quel est son être -- Fondation de l'indivisible sans grandeur, le "maintenant" limite, dans lequel il ne peut y avoir ni mouvement ni repos -- Isomorphisme de tout ce qui est relatif au mouvement : le temps, le mouvement, le fait d'être mû, ce qui est mû, la grandeur parcourue, exception faite de sa forme, divisible seulement par accident -- Isomorphisme des sans grandeur relatifs au mouvement, permettant de dégager l'acte indivisible du mouvement comme tel, l'acte d'achèvement qui se produit à la fin du mouvement et qui correspond à l'avènement de la forme -- "Pour toutes les choses qui sont divisibles et continues", c'est-à-dire ce qui change et le changement comme tel, à l'exclusion de ce qui est indivisible : ce qui change et ce qui a changé se précèdent toujours l'un l'autre -- Démonstration de l'isomorphisme des grandeurs relatives au changement en tant qu'elles peuvent être finies ou infinies -- L'acte d'achèvement, dégagé en VI 5 comme ce qui se produit dans le "maintenant" et alors associé à la forme, est "ce qui demeure toujours selon une même chose", sans être pour autant un repos ni un arrêt, déclarant ainsi l'ensemble des développements du livre VI comme une réponse à Parménide et Zénon. -- Les quatre apories cinématiques de Zénon et autres difficultés -- L'indivisible ne peut pas se mouvoir, sinon par accident.
"Comprendre l'expression de Métaphysique 0 6, 1048b18-35, à partir de sa source. Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-IIIe siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce premier tome une traduction du livre VI attentive au travail opéré par Aristote sur le langage, et précédée d'une introduction aux grands axes exégétiques qui le traversent."--P. [4] of cover.

"Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-Ille siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce second tome un commentaire analytique soucieux d'éclairer les enjeux et les grands axes exégétiques qui traversent le livre VI."--P. [4] of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
Stacks
Request
Q151 .D84 2014 T.1 Available
Q151 .D84 2014 T.2 Available
Book
x, 295 pages : facsimiles ; 25 cm.
  • Preforatory note Acknowledgements PROLEGOMENA I. A New, Independent Manuscript of Metaph. LAMBDA II. The Affiliations of the Hitherto Known Codices III. Sources of the Indirect Tradition and Editorial Approaches TEXT CRITICAL NOTES APPENDIX An Amply Annotated Humanistic Translation of Metaphysics Lambda Unduly Fallen Into Oblivion An Inaccurately Catalogued Greek Manuscript from the Renaissance Period Bibliography Abstract Index.
  • (source: Nielsen Book Data)
A title that draws upon many hitherto unexplored sources of the direct and indirect tradition, inter alia upon an independent Greek manuscript the author has discovered in the Vatican Library.
(source: Nielsen Book Data)
  • Preforatory note Acknowledgements PROLEGOMENA I. A New, Independent Manuscript of Metaph. LAMBDA II. The Affiliations of the Hitherto Known Codices III. Sources of the Indirect Tradition and Editorial Approaches TEXT CRITICAL NOTES APPENDIX An Amply Annotated Humanistic Translation of Metaphysics Lambda Unduly Fallen Into Oblivion An Inaccurately Catalogued Greek Manuscript from the Renaissance Period Bibliography Abstract Index.
  • (source: Nielsen Book Data)
A title that draws upon many hitherto unexplored sources of the direct and indirect tradition, inter alia upon an independent Greek manuscript the author has discovered in the Vatican Library.
(source: Nielsen Book Data)
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
B434 .A928 2013 Unknown
Book
xvii, 369 pages : illustrations ; 25 cm
Effective as either a primary or secondary textbook, Attica: Intermediate Classical Greek fills a gap in the available materials by simultaneously providing a much-needed grammar review and an introduction to primary texts that students will be working with in the second and third year of study. Through comprehensive exercises, extensive explanatory notes, and an ancillary website with additional materials, this text gives students the skills they need to become comfortable with advanced second-year literary material.
(source: Nielsen Book Data)
Effective as either a primary or secondary textbook, Attica: Intermediate Classical Greek fills a gap in the available materials by simultaneously providing a much-needed grammar review and an introduction to primary texts that students will be working with in the second and third year of study. Through comprehensive exercises, extensive explanatory notes, and an ancillary website with additional materials, this text gives students the skills they need to become comfortable with advanced second-year literary material.
(source: Nielsen Book Data)
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA260 .C58 2014 Unknown