Search results

6,949 results

View results as:
Number of results to display per page
Book
250 p. ; 25 cm.
  • Introduction
  • The "Anonymus Aurelianensis III"
  • The commentator's text of the Analytica priora
  • The "Anonymus Aurelianensis III" and the ancient tradition
  • The edition and notes
  • Conspectus siglorum
  • Anonymus Aurelianensis III in Aristotelis analytica priora.
"This is the first critical edition of the earliest known Latin commentary on Aristotle's Prior Analytics, the Anonymus Aurelianensis III. In addition to the critical text, Christina Thomsen Thörnqvist's edition contains a comparative analysis of the anonymous commentary and the extant Greek commentaries as well as a full comparison between Boethius' translation and the translation used by the commentator. The edition provides a solid foundation for further study on the earliest medieval exegesis on the Prior Analytics and is an essential resource for any scholar who wants to learn more about the development of logic in general and the medieval reception of Aristotelian syllogistic in particular."-- Provided by publisher.
  • Introduction
  • The "Anonymus Aurelianensis III"
  • The commentator's text of the Analytica priora
  • The "Anonymus Aurelianensis III" and the ancient tradition
  • The edition and notes
  • Conspectus siglorum
  • Anonymus Aurelianensis III in Aristotelis analytica priora.
"This is the first critical edition of the earliest known Latin commentary on Aristotle's Prior Analytics, the Anonymus Aurelianensis III. In addition to the critical text, Christina Thomsen Thörnqvist's edition contains a comparative analysis of the anonymous commentary and the extant Greek commentaries as well as a full comparison between Boethius' translation and the translation used by the commentator. The edition provides a solid foundation for further study on the earliest medieval exegesis on the Prior Analytics and is an essential resource for any scholar who wants to learn more about the development of logic in general and the medieval reception of Aristotelian syllogistic in particular."-- Provided by publisher.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
B440 .A97 2014 Unknown
Book
ix, 93 pages : illustrations ; 24 cm.
SAL1&2 (on-campus shelving)
Status of items at SAL1&2 (on-campus shelving)
SAL1&2 (on-campus shelving) Status
Stacks Request
QB85 .P47 2015 Unknown
Book
xvi, 322 pages : illustrations ; 24 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3131 .K59813 2015 Unknown

4. Praecepta tonica [2015]

Book
xlix, 218 pages ; 24 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA625 .P55 2015 Unavailable In process Request
Book
296 pages ; 23 cm.
  • Vorwort
  • Vorbemerkung
  • Alkimenes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Aristagoras
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Fragmenta
  • ... (Mammakythos) 'Der Stumpfsinnige'
  • Arkesilaos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Fragmenta
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Chionides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Hērōes) 'Die Heroen'
  • ... (Persai ē Assyrioi) 'Die Perser bzw. die Assyrer'
  • ... (Ptōchoi) 'Die Bettler'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • [Diop]eithes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Ekphantides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Peirai) 'Die Proben'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Euphronios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Euxenides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Hegemon von Thasos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmentum
  • ... (Philinna) 'Philinna'
  • Ion von Chios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kallias
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ...(Aigyptios) 'Der Ägypter'
  • ... (Atalantai) 'Die Atalanten' bzw. 'Atalante und ihre Begleiterinnen'
  • ... (Batrachoi) 'Die Frösche'
  • ... (Ent]era sidēra) 'Die eisernen [Eingeweid] e'
  • ... (Kyklōpes) 'Die Kyklopen'
  • ... (Pedētai) 'Die Gefesselten'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • ... (Scholazontes) 'Die Müßiggänger'
  • ... (Hyp]era sidēra) 'Die eisernen [Mörserkeul]en'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Kallistratos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kantharos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Aēdones) 'Die Nachtigallen'
  • ... (Mēdeia) 'Medea'
  • ... (Myrmēkes) 'Die Ameisen'
  • ... (Symmachiai) 'Die Allianzen'
  • ... (Tēreus) 'Tereus'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Literatur
  • Indices.
  • Vorwort
  • Vorbemerkung
  • Alkimenes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Aristagoras
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Fragmenta
  • ... (Mammakythos) 'Der Stumpfsinnige'
  • Arkesilaos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Fragmenta
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Chionides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Hērōes) 'Die Heroen'
  • ... (Persai ē Assyrioi) 'Die Perser bzw. die Assyrer'
  • ... (Ptōchoi) 'Die Bettler'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • [Diop]eithes
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonium
  • Ekphantides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Peirai) 'Die Proben'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Euphronios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Euxenides
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Hegemon von Thasos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmentum
  • ... (Philinna) 'Philinna'
  • Ion von Chios
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kallias
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ...(Aigyptios) 'Der Ägypter'
  • ... (Atalantai) 'Die Atalanten' bzw. 'Atalante und ihre Begleiterinnen'
  • ... (Batrachoi) 'Die Frösche'
  • ... (Ent]era sidēra) 'Die eisernen [Eingeweid] e'
  • ... (Kyklōpes) 'Die Kyklopen'
  • ... (Pedētai) 'Die Gefesselten'
  • ... (Satyroi) 'Die Satyrn'
  • ... (Scholazontes) 'Die Müßiggänger'
  • ... (Hyp]era sidēra) 'Die eisernen [Mörserkeul]en'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Kallistratos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Kantharos
  • Einleitung
  • Kommentar
  • Testimonia
  • Fragmenta
  • ... (Aēdones) 'Die Nachtigallen'
  • ... (Mēdeia) 'Medea'
  • ... (Myrmēkes) 'Die Ameisen'
  • ... (Symmachiai) 'Die Allianzen'
  • ... (Tēreus) 'Tereus'
  • Incertarum fabularum fragmenta
  • Literatur
  • Indices.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
Stacks Request
PA3161 .B35 2014 Available
Book
lxxvi, 298 pages : illustration ; 26 cm.
The 'Sacrum Armamentarium' by Andronikos Kamateros is one of the most important and voluminous remaining Byzantine 'inedita' from the 12th century. Written for Emperor Manuel Komnenos (1143-1180), this writing is a 'stockpile' of theological texts to be used in refuting the theological argumentations of the opponents of the Orthodox Church. The 'Sacrum Armamentarium' consists of two distinct parts: the first one dedicated to the Latin Church and the second one dedicated to the Armenian Church. Each part contains a dialogue between the emperor and the representatives sent from Rome and Armenia, claimed to be 'verbatim' transcriptions of real discussions, and an anthological section. This volume presents the first critical edition of the anti-Latin part only; the topics under discussion in this part cover two of the points of disagreement between Catholicism and Orthodoxy: the primacy of the Roman Church and the procession of the Holy Spirit, the 'Filioque'.
The 'Sacrum Armamentarium' by Andronikos Kamateros is one of the most important and voluminous remaining Byzantine 'inedita' from the 12th century. Written for Emperor Manuel Komnenos (1143-1180), this writing is a 'stockpile' of theological texts to be used in refuting the theological argumentations of the opponents of the Orthodox Church. The 'Sacrum Armamentarium' consists of two distinct parts: the first one dedicated to the Latin Church and the second one dedicated to the Armenian Church. Each part contains a dialogue between the emperor and the representatives sent from Rome and Armenia, claimed to be 'verbatim' transcriptions of real discussions, and an anthological section. This volume presents the first critical edition of the anti-Latin part only; the topics under discussion in this part cover two of the points of disagreement between Catholicism and Orthodoxy: the primacy of the Roman Church and the procession of the Holy Spirit, the 'Filioque'.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
BR60 .C53 V.75 Unknown
Book
4 volumes ; 25 cm
  • Bd. 1. Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • bd. 2. Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • bd. 3. Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • bd. 4. Register.
  • Band 1
  • Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • Einleitung
  • Die Wichtigsten Ergebnisse
  • Aristarch (Zenodot und Aristophanes Byzantius)
  • Aristarchs Termini
  • Die D-Scholien
  • Demetrios Ixion
  • Die Paradosis
  • Methodik und Wissenschaftsgeschichte
  • Das Register
  • Der Homertext und die Gelehrten
  • Einige Ergebnisse und Überlegungen
  • Interpunktion
  • Zetemata (Zoilos, Aristoteles)
  • Zenodot
  • Aristophanes Byzantius
  • Demetrios Ixion
  • Aristonikos (Ak)
  • Didymos (Di)
  • Nikanor (Ni)
  • Herodian (Hd)
  • Die D-Scholien (...)
  • Der Codex Venetus A
  • Kurznoten (At)
  • Aristarchs Randzeichen
  • Collector (Coll)
  • Exegetische Scholien (Codex Townleianus T)
  • Anlage und Gestalt der Sammlung
  • Literatur
  • Zeichen und Abkürzungen
  • Handschriften der Odyssee
  • Handschriften der Ilias
  • Dank
  • Ausgabe und Kommentar A (1) - H (7)
  • Band 2
  • Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • Band 3
  • Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • Band 4
  • Register
  • Zum Register (Blatt 1-6)
  • Namen und Begriffe (7-251)
  • sermo Homericus (252-1886)
  • sermo grammaticus (1887-3036).
  • Bd. 1. Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • bd. 2. Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • bd. 3. Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • bd. 4. Register.
  • Band 1
  • Einleitung, Ausgabe und Kommentar Buch A (1)-H (7)
  • Einleitung
  • Die Wichtigsten Ergebnisse
  • Aristarch (Zenodot und Aristophanes Byzantius)
  • Aristarchs Termini
  • Die D-Scholien
  • Demetrios Ixion
  • Die Paradosis
  • Methodik und Wissenschaftsgeschichte
  • Das Register
  • Der Homertext und die Gelehrten
  • Einige Ergebnisse und Überlegungen
  • Interpunktion
  • Zetemata (Zoilos, Aristoteles)
  • Zenodot
  • Aristophanes Byzantius
  • Demetrios Ixion
  • Aristonikos (Ak)
  • Didymos (Di)
  • Nikanor (Ni)
  • Herodian (Hd)
  • Die D-Scholien (...)
  • Der Codex Venetus A
  • Kurznoten (At)
  • Aristarchs Randzeichen
  • Collector (Coll)
  • Exegetische Scholien (Codex Townleianus T)
  • Anlage und Gestalt der Sammlung
  • Literatur
  • Zeichen und Abkürzungen
  • Handschriften der Odyssee
  • Handschriften der Ilias
  • Dank
  • Ausgabe und Kommentar A (1) - H (7)
  • Band 2
  • Ausgabe und Kommentar Buch Th (8)-O (15)
  • Band 3
  • Ausgabe und Kommentar Buch P (16)-O (24)
  • Band 4
  • Register
  • Zum Register (Blatt 1-6)
  • Namen und Begriffe (7-251)
  • sermo Homericus (252-1886)
  • sermo grammaticus (1887-3036).
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
Stacks
Request
PA4035 .T45 2014 BD.1 Available
PA4035 .T45 2014 BD.2 Available
PA4035 .T45 2014 BD.3 Available
PA4035 .T45 2014 BD.4 Available
Book
538 pages ; 23 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3161 .O78 2014 Unknown
Book
2 v. ; 24 cm.
  • t. 1. Introduction et traduction -- t. 2. Commentaire.
  • La physique, livre VI -- Introduction au livre vi de la physique d'Aristote -- Au coeur de la question de l'être -- Aristote rompt avec ses prédécesseurs. -- L'élaboration de la notion d'acte chez Aristote -- En réponse à Zénon -- Via l'usage novateur du verbe conjugué -- Les commentateurs de Physique VI et de Métaphysique e 6, 1048b18-35, de part et d'autre -- Une métaphysique sans Physique VI -- Un livre VI sans perspective métaphysique -- Pour une lecture intégrale de Physique VI suivant son fil narratif -- Synopsis du livre VI -- Présentation des trois problématiques traversant le livre VI -- Les apories de Zénon d'Elee sur le mouvement -- Aristote témoin -- Les apories de Zénon sur le mouvement sont présentées par Aristote à l'intérieur de Physique VI -- Les apories aujourd'hui -- Le corpus de Zénon recréé par Hermann Diels et son impact -- Interprétation des apories sans référence à Aristote : par exemple, l'interprétation de l'expression Katà TÙ kov -- Lire Aristote pour lire Zénon -- Formalisation des règles pratiquées par les commentateurs -- Questions soulevées par les commentateurs concernant l'ensemble des quatre apories sur le mouvement -- Les quatre apories sur le mouvement forment un tout ordonné -- Les apories sont fondées sur deux prémisses -- Les deux prémisses contradictoires touchent successivement la grandeur, le temps et le mouvement -- Les adversaires réels de Zénon -- La réponse d'Aristote aux apories de Zénon -- L'histoire de l'atomisme antique -- Critique aristotélicienne de l'atomisme de Leucippe et de Démocrite -- Réponses des atomistes post-aristotéliciens Epicure et Diodore -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois -- Le mouvement de l'indivisible -- Isomorphisme des grandeurs indivisibles et le mouvement saccadé -- Théorie des deux niveaux et le mouvement accidentel -- Isomorphisme et théorie de l'atome à deux niveaux : deux solutions concurrentes chez Epicure ? -- La théorie des minima et la différence de taille -- La reprise de l'isomorphisme sous l'influence de Diodore ? -- Diodore Cronos -- Bilan -- La métaphysiques aristotélicienne -- Une problématique posée sans la perspective de Physique VI -- Une interprétation marquée par l'absence d'héritage exégétique et par l'approche de la philosophie analytique -- Un test des temps de conjugaison comme outil de classification des verbes -- Les diverses propositions de modification de la classification aristotélicienne -- Le désir de classer tous les verbes -- Les deux problèmes énoncés par Ackrill -- Les solutions suggérées par les commentateurs -- La solution se trouve en De l'âme III 6 -- Le désir de rendre compte des déterminations temporelles contradictoires de l'acte attribuées par Aristote -- Le désir de comprendre le test en lui-même et le sens du parfait -- L'interprétation temporelle d'Ackrill : le parfait à sens de passé -- Les réactions des commentateurs contre l'interprétation d'Ackrill -- L'interprétation aspectuelle de Graham : le parfait à sens de présent, le sens habituel à l'époque d'Aristote ? -- Brague : le parfait à sens de présent, un sens exceptionnel à l'époque d'Aristote ?
  • L'interprétation aspectuelle du parfait à sens de présent, une interprétation influente -- Les arguments contre l'interprétation aspectuelle à sens de présent -- Sens habituel et sens exceptionnel du parfait chez Aristote -- Quel est le sens habituel du parfait chez Aristote ? -- Le sens habituel du parfait à l'époque d'Aristote -- Le sens habituel du parfait chez Aristote -- Aristote a-t-il fait un usage habituel ou un usage exceptionnel du parfait en Métaphysique 0 6, 1048b18-35 9 -- Bilan -- Le croisement des trois problématiques -- En réponse aux historiens de l'atomisme -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas une innovation d'Aristote, mais est tiré des apories de Zénon -- Aristote reste le penseur de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, ainsi que du rapport être et temps -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas posé seulement contre l'atomisme, mais il sert d'abord à répondre à Zénon et à fonder son ontologie -- Diodore et Epicure ne sont pas les seuls à avoir repris positivement les conséquences jugées absurdes tirées de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, c'est-à-dire la possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer -- La possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer n'est pas assimilable au terme Kivia -- L'indivisible dont il est question au livre VI n'est pas seulement l'indivisible atomiste -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois, loin d'être une nouveauté attribuable à Diodore et Epicure, est une reprise de l'arrangement des indivisibles selon l'interlocuteur de Zénon -- Le terme ôyicoç des apories de Zénon à Epicure -- Filiation de Zénon à Epicure -- Les caractéristiques sont identiques -- L'emprunt -- Impact de la filiation -- Il n'est pas question du point sans extension en VI 1, 231a21-618, mais bien du point avec extension : la négligence attribuée à Aristote quant aux modes d'arrangement des indivisibles n'est pas avérée -- Le point a-t-il un sens extensif ou inextensif en VI 1 ? -- Bilan des récupérations atomistes -- En réponse aux commentateurs des apories de Zénon -- L'isomorphisme de la grandeur et du temps ne constitue pas seulement une solution "suffisante quant à la demande" selon Aristote -- La distinction entre l'infini potentiel et l'infini actuel ne peut pas constituer la réponse finale d'Aristote à Zénon, car cela ne dit pas ce que constitue l'être de la grandeur -- En Physique VIII 8, Aristote ne s'attaque pas à la même cible -- Ce n'est pas un hasard si les apories se trouvent au livre VI : il s'y trouve en effet également la réponse d'Aristote à Zénon -- Les fils qui relient les apories à VI 1-2 -- Les fils qui relient VI 1-2 au reste du livre VI -- Le livre VI présente un développement progressif et sa lecture doit être linéaire des chapitres 1 à 10 -- Aristote répond à Zénon au livre VI en déterminant de manière novatrice ce qui donne de l'être et de l'unité au mouvement -- L'être indivisible n'est pas composant, mais limite -- L'être limite indivisible est sans grandeur -- L'être limite indivisible et sans grandeur est distinct du mobile, et son acte est distinct du mouvement : c'est la forme qui se réalise à la fin du changement, cause formelle, efficiente et finale
  • L'être limite indivisible et sans grandeur en acte "reste le même et dans le même", tel que l'être de Parménide -- En réponse aux commentateurs de la métaphysiques d'Aristote -- La source de l'expression conjuguant le présent et le parfait d'un même verbe et les posant sous la relation de la simultanéité est en Physique VI -- Plusieurs références internes dans le corpus confirment Physique VI comme cette source -- La possibilité d' "avoir été mû" sans avoir été "en train de se mouvoir" est aussi la reprise d'une expression originaire de VI 1 -- De l'âme, III 7, 431a6-7, fait référence à Physique VI 5 -- Ethique à Nicomaque X 3 fait référence à Physique VI -- Aristote ne peut avoir repris ces expressions qu'à la suite d'un cheminement -- Ce cheminement se trouve en Physique VI -- Cheminement de VI I à VIS et son impact sur le sens du parfait.
  • La physique, livre VI -- Réponse négative d'Aristote aux apories de Zénon : le mouvement, comme toute grandeur, n'est pas compose d'indivisibles -- Premier argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles concernant l'arrangement des indivisibles -- Deuxième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles à partir de l'extension de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement au verbe conjugué (le double geste aristotélicien) -- Troisième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles reposant sur la différence de vitesse comme donnée d'expérience -- Réponse positive d'Aristote aux apories de Zénon : ce que le mouvement est, et quel est son être -- Fondation de l'indivisible sans grandeur, le "maintenant" limite, dans lequel il ne peut y avoir ni mouvement ni repos -- Isomorphisme de tout ce qui est relatif au mouvement : le temps, le mouvement, le fait d'être mû, ce qui est mû, la grandeur parcourue, exception faite de sa forme, divisible seulement par accident -- Isomorphisme des sans grandeur relatifs au mouvement, permettant de dégager l'acte indivisible du mouvement comme tel, l'acte d'achèvement qui se produit à la fin du mouvement et qui correspond à l'avènement de la forme -- "Pour toutes les choses qui sont divisibles et continues", c'est-à-dire ce qui change et le changement comme tel, à l'exclusion de ce qui est indivisible : ce qui change et ce qui a changé se précèdent toujours l'un l'autre -- Démonstration de l'isomorphisme des grandeurs relatives au changement en tant qu'elles peuvent être finies ou infinies -- L'acte d'achèvement, dégagé en VI 5 comme ce qui se produit dans le "maintenant" et alors associé à la forme, est "ce qui demeure toujours selon une même chose", sans être pour autant un repos ni un arrêt, déclarant ainsi l'ensemble des développements du livre VI comme une réponse à Parménide et Zénon. -- Les quatre apories cinématiques de Zénon et autres difficultés -- L'indivisible ne peut pas se mouvoir, sinon par accident.
"Comprendre l'expression de Métaphysique 0 6, 1048b18-35, à partir de sa source. Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-IIIe siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce premier tome une traduction du livre VI attentive au travail opéré par Aristote sur le langage, et précédée d'une introduction aux grands axes exégétiques qui le traversent."--P. [4] of cover.

"Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-Ille siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce second tome un commentaire analytique soucieux d'éclairer les enjeux et les grands axes exégétiques qui traversent le livre VI."--P. [4] of cover.
  • t. 1. Introduction et traduction -- t. 2. Commentaire.
  • La physique, livre VI -- Introduction au livre vi de la physique d'Aristote -- Au coeur de la question de l'être -- Aristote rompt avec ses prédécesseurs. -- L'élaboration de la notion d'acte chez Aristote -- En réponse à Zénon -- Via l'usage novateur du verbe conjugué -- Les commentateurs de Physique VI et de Métaphysique e 6, 1048b18-35, de part et d'autre -- Une métaphysique sans Physique VI -- Un livre VI sans perspective métaphysique -- Pour une lecture intégrale de Physique VI suivant son fil narratif -- Synopsis du livre VI -- Présentation des trois problématiques traversant le livre VI -- Les apories de Zénon d'Elee sur le mouvement -- Aristote témoin -- Les apories de Zénon sur le mouvement sont présentées par Aristote à l'intérieur de Physique VI -- Les apories aujourd'hui -- Le corpus de Zénon recréé par Hermann Diels et son impact -- Interprétation des apories sans référence à Aristote : par exemple, l'interprétation de l'expression Katà TÙ kov -- Lire Aristote pour lire Zénon -- Formalisation des règles pratiquées par les commentateurs -- Questions soulevées par les commentateurs concernant l'ensemble des quatre apories sur le mouvement -- Les quatre apories sur le mouvement forment un tout ordonné -- Les apories sont fondées sur deux prémisses -- Les deux prémisses contradictoires touchent successivement la grandeur, le temps et le mouvement -- Les adversaires réels de Zénon -- La réponse d'Aristote aux apories de Zénon -- L'histoire de l'atomisme antique -- Critique aristotélicienne de l'atomisme de Leucippe et de Démocrite -- Réponses des atomistes post-aristotéliciens Epicure et Diodore -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois -- Le mouvement de l'indivisible -- Isomorphisme des grandeurs indivisibles et le mouvement saccadé -- Théorie des deux niveaux et le mouvement accidentel -- Isomorphisme et théorie de l'atome à deux niveaux : deux solutions concurrentes chez Epicure ? -- La théorie des minima et la différence de taille -- La reprise de l'isomorphisme sous l'influence de Diodore ? -- Diodore Cronos -- Bilan -- La métaphysiques aristotélicienne -- Une problématique posée sans la perspective de Physique VI -- Une interprétation marquée par l'absence d'héritage exégétique et par l'approche de la philosophie analytique -- Un test des temps de conjugaison comme outil de classification des verbes -- Les diverses propositions de modification de la classification aristotélicienne -- Le désir de classer tous les verbes -- Les deux problèmes énoncés par Ackrill -- Les solutions suggérées par les commentateurs -- La solution se trouve en De l'âme III 6 -- Le désir de rendre compte des déterminations temporelles contradictoires de l'acte attribuées par Aristote -- Le désir de comprendre le test en lui-même et le sens du parfait -- L'interprétation temporelle d'Ackrill : le parfait à sens de passé -- Les réactions des commentateurs contre l'interprétation d'Ackrill -- L'interprétation aspectuelle de Graham : le parfait à sens de présent, le sens habituel à l'époque d'Aristote ? -- Brague : le parfait à sens de présent, un sens exceptionnel à l'époque d'Aristote ?
  • L'interprétation aspectuelle du parfait à sens de présent, une interprétation influente -- Les arguments contre l'interprétation aspectuelle à sens de présent -- Sens habituel et sens exceptionnel du parfait chez Aristote -- Quel est le sens habituel du parfait chez Aristote ? -- Le sens habituel du parfait à l'époque d'Aristote -- Le sens habituel du parfait chez Aristote -- Aristote a-t-il fait un usage habituel ou un usage exceptionnel du parfait en Métaphysique 0 6, 1048b18-35 9 -- Bilan -- Le croisement des trois problématiques -- En réponse aux historiens de l'atomisme -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas une innovation d'Aristote, mais est tiré des apories de Zénon -- Aristote reste le penseur de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, ainsi que du rapport être et temps -- L'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement n'est pas posé seulement contre l'atomisme, mais il sert d'abord à répondre à Zénon et à fonder son ontologie -- Diodore et Epicure ne sont pas les seuls à avoir repris positivement les conséquences jugées absurdes tirées de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement, c'est-à-dire la possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer -- La possibilité d'avoir changé sans avoir été en train de changer n'est pas assimilable au terme Kivia -- L'indivisible dont il est question au livre VI n'est pas seulement l'indivisible atomiste -- L'arrangement des indivisibles selon l'ordre un deux trois, loin d'être une nouveauté attribuable à Diodore et Epicure, est une reprise de l'arrangement des indivisibles selon l'interlocuteur de Zénon -- Le terme ôyicoç des apories de Zénon à Epicure -- Filiation de Zénon à Epicure -- Les caractéristiques sont identiques -- L'emprunt -- Impact de la filiation -- Il n'est pas question du point sans extension en VI 1, 231a21-618, mais bien du point avec extension : la négligence attribuée à Aristote quant aux modes d'arrangement des indivisibles n'est pas avérée -- Le point a-t-il un sens extensif ou inextensif en VI 1 ? -- Bilan des récupérations atomistes -- En réponse aux commentateurs des apories de Zénon -- L'isomorphisme de la grandeur et du temps ne constitue pas seulement une solution "suffisante quant à la demande" selon Aristote -- La distinction entre l'infini potentiel et l'infini actuel ne peut pas constituer la réponse finale d'Aristote à Zénon, car cela ne dit pas ce que constitue l'être de la grandeur -- En Physique VIII 8, Aristote ne s'attaque pas à la même cible -- Ce n'est pas un hasard si les apories se trouvent au livre VI : il s'y trouve en effet également la réponse d'Aristote à Zénon -- Les fils qui relient les apories à VI 1-2 -- Les fils qui relient VI 1-2 au reste du livre VI -- Le livre VI présente un développement progressif et sa lecture doit être linéaire des chapitres 1 à 10 -- Aristote répond à Zénon au livre VI en déterminant de manière novatrice ce qui donne de l'être et de l'unité au mouvement -- L'être indivisible n'est pas composant, mais limite -- L'être limite indivisible est sans grandeur -- L'être limite indivisible et sans grandeur est distinct du mobile, et son acte est distinct du mouvement : c'est la forme qui se réalise à la fin du changement, cause formelle, efficiente et finale
  • L'être limite indivisible et sans grandeur en acte "reste le même et dans le même", tel que l'être de Parménide -- En réponse aux commentateurs de la métaphysiques d'Aristote -- La source de l'expression conjuguant le présent et le parfait d'un même verbe et les posant sous la relation de la simultanéité est en Physique VI -- Plusieurs références internes dans le corpus confirment Physique VI comme cette source -- La possibilité d' "avoir été mû" sans avoir été "en train de se mouvoir" est aussi la reprise d'une expression originaire de VI 1 -- De l'âme, III 7, 431a6-7, fait référence à Physique VI 5 -- Ethique à Nicomaque X 3 fait référence à Physique VI -- Aristote ne peut avoir repris ces expressions qu'à la suite d'un cheminement -- Ce cheminement se trouve en Physique VI -- Cheminement de VI I à VIS et son impact sur le sens du parfait.
  • La physique, livre VI -- Réponse négative d'Aristote aux apories de Zénon : le mouvement, comme toute grandeur, n'est pas compose d'indivisibles -- Premier argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles concernant l'arrangement des indivisibles -- Deuxième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles à partir de l'extension de l'isomorphisme de la grandeur, du temps et du mouvement au verbe conjugué (le double geste aristotélicien) -- Troisième argument contre la composition du continu par des grandeurs indivisibles reposant sur la différence de vitesse comme donnée d'expérience -- Réponse positive d'Aristote aux apories de Zénon : ce que le mouvement est, et quel est son être -- Fondation de l'indivisible sans grandeur, le "maintenant" limite, dans lequel il ne peut y avoir ni mouvement ni repos -- Isomorphisme de tout ce qui est relatif au mouvement : le temps, le mouvement, le fait d'être mû, ce qui est mû, la grandeur parcourue, exception faite de sa forme, divisible seulement par accident -- Isomorphisme des sans grandeur relatifs au mouvement, permettant de dégager l'acte indivisible du mouvement comme tel, l'acte d'achèvement qui se produit à la fin du mouvement et qui correspond à l'avènement de la forme -- "Pour toutes les choses qui sont divisibles et continues", c'est-à-dire ce qui change et le changement comme tel, à l'exclusion de ce qui est indivisible : ce qui change et ce qui a changé se précèdent toujours l'un l'autre -- Démonstration de l'isomorphisme des grandeurs relatives au changement en tant qu'elles peuvent être finies ou infinies -- L'acte d'achèvement, dégagé en VI 5 comme ce qui se produit dans le "maintenant" et alors associé à la forme, est "ce qui demeure toujours selon une même chose", sans être pour autant un repos ni un arrêt, déclarant ainsi l'ensemble des développements du livre VI comme une réponse à Parménide et Zénon. -- Les quatre apories cinématiques de Zénon et autres difficultés -- L'indivisible ne peut pas se mouvoir, sinon par accident.
"Comprendre l'expression de Métaphysique 0 6, 1048b18-35, à partir de sa source. Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-IIIe siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce premier tome une traduction du livre VI attentive au travail opéré par Aristote sur le langage, et précédée d'une introduction aux grands axes exégétiques qui le traversent."--P. [4] of cover.

"Le livre VI est majeur pour l'histoire de la philosophie ancienne et pour la philosophie moderne. Il est l'unique témoin des quatre apories de Zénon sur le mouvement, qui n'auraient été résolues selon Russell qu'au tournant du XXe siècle avec les mathématiques modernes. Il offre le point d'ancrage d'un travail sur le verbe, qui a littéralement enthousiasmé la philosophie analytique du langage dès 1950. Pour les philosophes des IV-Ille siècles av. J.-C., il était déjà au coeur d'un débat animé. Les apories de Zénon ont toujours constitué un défi pour ceux qui voulaient les résoudre. L'aristotélisme et l'atomisme n'ont cessé de s'affronter sur les idées mêmes déployées au livre VI : l'histoire de l'atomisme nous montre que Diodore et Épicure ont repris ces idées, dont l'usage du verbe conjugué et l'égalité de structure de l'être et du temps, pour les utiliser d'une manière détournée contre l'aristotélisme. Le livre VI apparaît, au regard de cette histoire, comme un tournant ontologique et sémantique. Son intérêt est immense pour la philosophie d'Aristote elle-même, que cette approche, riche en références, espère rendre vivante. On trouvera dans ce second tome un commentaire analytique soucieux d'éclairer les enjeux et les grands axes exégétiques qui traversent le livre VI."--P. [4] of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
In process Request
Q151 .D84 2014 T.1 Available
Q151 .D84 2014 T.2 Available
Book
x, 295 pages : facsimiles ; 25 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
B434 .A928 2013 Unknown
Book
xvii, 369 pages : illustrations ; 25 cm
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA260 .C58 2014 Unknown
Book
xiv, 432 pages : ill. ; 24 cm.
"The fragmentary remains of the Carmen Saliare have been the object of scholarly discussions for centuries, but no exhaustive collection has been published after 1894. This work intends to fill this gap by gathering all the testimonies on this ancient hymn. This new commentary takes into account all the various issues posed by the text. First of all, it undertakes a philological reassessment of the most important manuscripts in which the fragments are preserved (Varro's De Lingua Latina, T. Scaurus' De Orthographia and Festus' De Verborum Significatione). The readings thus established are the basis for the ensuing linguistic analysis conducted on the fragments, in which new suggestions are proposed. In the hypothetical restoration of the text, a scheme of antiphonic recitation is reconstructed in which different "voices" are identified. The review of the testimonies as a whole--together with a comprehensive collection of the classical sources on the Salian tradition--presents a picture of the linguistic and cultural frame in which the hymn was composed. By combining linguistic, philological and cultural data, this work offers a thorough survey of the Carmen Saliare to scholars interested in the most ancient phase of old Latin"-- Publisher's Web site.
"The fragmentary remains of the Carmen Saliare have been the object of scholarly discussions for centuries, but no exhaustive collection has been published after 1894. This work intends to fill this gap by gathering all the testimonies on this ancient hymn. This new commentary takes into account all the various issues posed by the text. First of all, it undertakes a philological reassessment of the most important manuscripts in which the fragments are preserved (Varro's De Lingua Latina, T. Scaurus' De Orthographia and Festus' De Verborum Significatione). The readings thus established are the basis for the ensuing linguistic analysis conducted on the fragments, in which new suggestions are proposed. In the hypothetical restoration of the text, a scheme of antiphonic recitation is reconstructed in which different "voices" are identified. The review of the testimonies as a whole--together with a comprehensive collection of the classical sources on the Salian tradition--presents a picture of the linguistic and cultural frame in which the hymn was composed. By combining linguistic, philological and cultural data, this work offers a thorough survey of the Carmen Saliare to scholars interested in the most ancient phase of old Latin"-- Publisher's Web site.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA6029 .R5 S27 2014 Unavailable In process Request
Book
viii, 206 p. ; 24 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3 .B45 V.332 Unknown
Book
xi, 301 pages : illustrations ; 25 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
BS2584 .C6 L46 2014 Unknown
Book
415 pages ; 23 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
B434 .F39 2014 Unavailable At bindery Request
Book
1 vol. (242 p., pag. double p. [44]-92, [104]-122 et 128) ; 20 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
(no call number) Unavailable In process Request
Book
293 pages, lxiv pages of plates : illustrations, maps, plans ; 24 cm.
  • Rome, A.D. 193
  • Creating the message : elements of Severan propaganda
  • Usurping history in the Roman Forum
  • Respecting tradition in the Campus Martius
  • Proclaiming the dynasty : a bold, new Rome
  • Living in Rome : the Palatine & beyond
  • Supplying the city : administration & public works
  • Conclusion : Severan Rome, A.D. 212
  • Appendix I : miscellaneous & doubtful buildings
  • Appendix II : selected documents pertaining to the building program of L. Septimius Severus.
"Examines the topography of Severan Rome and its role in Severus' political agenda. Although some elements reflect the emperor's concern for establishing his own legitimacy and the eventual succession of his sons, other aspects of the Severan program are tied to the emperor's broader programs of legal, military, and bureaucratic reforms. This book investigates major areas reshaped by Severus, e.g., the Roman Forum, the Campus Martius, and the Palatine, as well as individual monuments, e.g., the Septizodium, in an analysis of his building program."--Back cover.
  • Rome, A.D. 193
  • Creating the message : elements of Severan propaganda
  • Usurping history in the Roman Forum
  • Respecting tradition in the Campus Martius
  • Proclaiming the dynasty : a bold, new Rome
  • Living in Rome : the Palatine & beyond
  • Supplying the city : administration & public works
  • Conclusion : Severan Rome, A.D. 212
  • Appendix I : miscellaneous & doubtful buildings
  • Appendix II : selected documents pertaining to the building program of L. Septimius Severus.
"Examines the topography of Severan Rome and its role in Severus' political agenda. Although some elements reflect the emperor's concern for establishing his own legitimacy and the eventual succession of his sons, other aspects of the Severan program are tied to the emperor's broader programs of legal, military, and bureaucratic reforms. This book investigates major areas reshaped by Severus, e.g., the Roman Forum, the Campus Martius, and the Palatine, as well as individual monuments, e.g., the Septizodium, in an analysis of his building program."--Back cover.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
870.5 .C697 V.345 Unavailable At bindery Request
Book
554 pages : illustrations ; 25 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3948 .D17 A63 2014 Unknown
Book
lviii, 48 pages : facsimile ; 24 cm.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PA3892 .I7 2014 Unknown
Book
124 p. ; 22 cm.
  • La place du sport dans l'éducation athénienne -- La place des jeunes filles -- Projet de Philostrate -- Définition du gymnase -- Définition de la gymnastique et des exercices -- Le médecin, le gymnaste, le pédotribe, des spécialités ? -- Le gymnaste -- Le kairos -- Le kairos de Lysippe -- Kairos et symmétria -- La symmétria, suite -- De l'utilité de connaître les symmetrias -- Le Canon de Polyclète comme moyenne -- Le traité De la danse (De saltatione) de Lucien et le Canon de Polyclète -- Les Athlètes -- Les grands dans leur petitesse -- Matière et forme. Santé et beauté. Comparaison avec la statue -- La tête -- La forme de la tête. La norme de la tête -- Les phoxoi, les "têtes pointues" -- Types d'exercices : jeux de balle, lutte, ... danse -- Quelques exercices -- La musique, la danse -- Conseils d'hygiène aux athlètes -- La rétention du souffle -- La gymnastique et la guerre -- Décadence. L'air du temps -- Vue de Philostrate sur l'origine de la guerre -- L'enrôlement des filles.
"Le traité De la Gymnastique est une oeuvre de Philostrate l'Ancien, écrivain du Hic siècle de notre ère (vivant peut-être sous le règne de l'empereur Héliogabale). Il s'agit du seul texte complet sur ce sujet qui nous soit parvenu. Publié pour la première fois au XIXe siècle, il traite d'un sujet majeur pour les Anciens : la question des rapports entre la forme du vivant, la santé et la beauté. Quelle opinion faut-il adopter sur la gymnastique ? Quelle autre, si ce n'est de la tenir pour une science (sophia), composée de médecine et de pédotribie, science annexe de la précédente ? Le pédotribe exécute les manoeuvres que le gymnaste ordonne, sous le regard du médecin. Le gymnaste, dit Philostrate, est le meilleur juge de la nature."--P. [4] of cover.
  • La place du sport dans l'éducation athénienne -- La place des jeunes filles -- Projet de Philostrate -- Définition du gymnase -- Définition de la gymnastique et des exercices -- Le médecin, le gymnaste, le pédotribe, des spécialités ? -- Le gymnaste -- Le kairos -- Le kairos de Lysippe -- Kairos et symmétria -- La symmétria, suite -- De l'utilité de connaître les symmetrias -- Le Canon de Polyclète comme moyenne -- Le traité De la danse (De saltatione) de Lucien et le Canon de Polyclète -- Les Athlètes -- Les grands dans leur petitesse -- Matière et forme. Santé et beauté. Comparaison avec la statue -- La tête -- La forme de la tête. La norme de la tête -- Les phoxoi, les "têtes pointues" -- Types d'exercices : jeux de balle, lutte, ... danse -- Quelques exercices -- La musique, la danse -- Conseils d'hygiène aux athlètes -- La rétention du souffle -- La gymnastique et la guerre -- Décadence. L'air du temps -- Vue de Philostrate sur l'origine de la guerre -- L'enrôlement des filles.
"Le traité De la Gymnastique est une oeuvre de Philostrate l'Ancien, écrivain du Hic siècle de notre ère (vivant peut-être sous le règne de l'empereur Héliogabale). Il s'agit du seul texte complet sur ce sujet qui nous soit parvenu. Publié pour la première fois au XIXe siècle, il traite d'un sujet majeur pour les Anciens : la question des rapports entre la forme du vivant, la santé et la beauté. Quelle opinion faut-il adopter sur la gymnastique ? Quelle autre, si ce n'est de la tenir pour une science (sophia), composée de médecine et de pédotribie, science annexe de la précédente ? Le pédotribe exécute les manoeuvres que le gymnaste ordonne, sous le regard du médecin. Le gymnaste, dit Philostrate, est le meilleur juge de la nature."--P. [4] of cover.
SAL3 (off-campus storage)
Status of items at SAL3 (off-campus storage)
SAL3 (off-campus storage) Status
Stacks Request
PA4272 .F7 2014 Available