Search results

53,847 results

View results as:
Number of results to display per page
Book
653 p., [8] p. of plates : col. ill. ; 23 cm
  • La question du modèle -- Mythes -- Apollon "Pothos" -- Un Ganymède aquatique -- Hyacinthe changé en fleur -- Deux images de Narcisse -- Intermèdescomiques -- Médée et les garçons -- Florence, capitale de la, culture gay -- Double Italie -- Mariage pour tous ? -- Bouteilles à la mer -- L'errance du chevalier (à propos du Don Quichotte de Cervantès) -- Les masques du séducteur (sur Don Juan) -- Rembrandt aux yeux hagards -- Jeremy Bentham, prophète désarmé -- Le secret d'Octave (à propos d'Armance de Stendhal) -- "Je respire par sa bouche" (sur Vautrin) -- Il lacerato spirito (sur Giuseppe Verdi) -- L'ange de la destruction (sur Stevenson) -- La persécution de l'Innocent (à propos de Billy Budd de Melville) -- Langueurs, affrontements, fusions (sur plusieurs livres de Joseph Conrad) -- Sous l'oeil de la police (à propos de Tonio Krüger de Thomas Mann) -- Phares -- Un signe fort de tolérance : Théophile Gautier -- Une capitulation de Zola -- Une stratégie d'autodestruction : Oscar Wilde -- Les débuts du roman gay en France -- Amitiés particulières (Paul Bourget, Roger Peyrefitte, Montherlant, Martin du Gard) -- Les canailles sublimées : Georges Eekhoud -- L'école des garçons : André Gide et Marc Allégret -- Les homophobes contre-attaquent -- Le sexe surnaturel de la beauté (à propos du Livre blanc de Jean Cocteau) -- La honte du colonel (sur Roger Martin du Gard) -- Une élégance désespérée (Pierre Herbart) -- Une aristocratie morale (François Augiéras) -- Un clairon populaire (Jean-Louis Bory) -- Un bréviaire optimiste : Marcel Jouhandeau -- Une occasion manquée : Maurice, d'Edward Morgan Forster -- Le lys et la rose : Federico Garda Lorca -- La gloire du violoniste (à propos d'Umberto Saba) -- De l'ombre à la lumière (Giorgio Bassani, Sandro Penna, Tony Duvert) -- Agressif par culpabilité (Pier Paolo Pasolini) -- Cérémonies secrètes (à propos des Amours interdites de Yukio Mishima) -- Le garçon du fleuve (à propos de Diadorim de Joâo Guimarâes Rosa) -- Du nouveau chez les détectives : Joseph Hansen -- De diverses manières d'être gay aujourd'hui selon les pays, les moeurs, les religions -- France, 1953 : Roger Stéphane -- Pologne, 1982 : Marian Pankowski -- Angleterre, 1964 : Christopher Isherwood -- Cuba, 1966: Lezama Lima et Arenas -- Etats-Unis, 1999 : Annie Proulx -- Russie, 2000 : Ludmila Oulitskaïa -- Mexique, 2006 : Carlos Fuentes -- Égypte, 2006 : Mohamed Leftah -- De tous les pays, de tous les temps -- Pour faire le tour du monde à toutes les époques -- Promenades -- La mélancolie homosexuelle -- Le Jardin de Jabel : Promenade aux Tuileries -- Coercitions, dissuasions, échappatoires -- La Bibliothèque gay idéale.
"Tant par l'ampleur de son érudition que par la diversité des champs intellectuels (philosophie, psychanalyse, psychiatrie), artistiques (littérature, théâtre, opéra, peinture...), historiques (de la mythologie grecque à nos jours) et géographiques (Europe, Amérique, Asie...) parcourus, défrichés, analysés, ce livre explore un thème qui traverse plus ou moins explicitement la culture mondiale. L'inclination personnelle de l'artiste n'est pas ici le sujet : c'est l'homosexualité dans l'oeuvre qui passionne Dominique Fernandez. Car selon qu'elle peut se dire ou doit se travestir, que l'artiste se condamne au cryptage ou s'autorise l'affichage, l'homosexualité devient le marqueur d'une manière d'histoire culturelle des moeurs. Après une introduction qui dénonce la responsabilité de Freud et des psychiatres dans le renforcement de l'homophobie, une première partie revisite les mythes antiques (Apollon, Ganymède, Hyacinthe, Narcisse, Médée...) ; une deuxième examine la face cachée d'oeuvres (Armante, Billy Budd, Tonio Kffiger), d'artistes (Rembrandt, Verdi, Stevenson, Conrad) ou de personnages (Don Quichotte, Don Juan, Vautrin...) ; une troisième présente les "phares" de la cause homosexuelle, de Théophile Gautier à Mishima, et les diverses manières d'être gay aujourd'hui, selon les pays, les moeurs, les religions. Un monument d'hommage à la création, où se succèdent analyses textuelles et perspectives transversales, plongées dans les oeuvres et panoramas sur des sujets universels."--P. [4] of cover.
  • La question du modèle -- Mythes -- Apollon "Pothos" -- Un Ganymède aquatique -- Hyacinthe changé en fleur -- Deux images de Narcisse -- Intermèdescomiques -- Médée et les garçons -- Florence, capitale de la, culture gay -- Double Italie -- Mariage pour tous ? -- Bouteilles à la mer -- L'errance du chevalier (à propos du Don Quichotte de Cervantès) -- Les masques du séducteur (sur Don Juan) -- Rembrandt aux yeux hagards -- Jeremy Bentham, prophète désarmé -- Le secret d'Octave (à propos d'Armance de Stendhal) -- "Je respire par sa bouche" (sur Vautrin) -- Il lacerato spirito (sur Giuseppe Verdi) -- L'ange de la destruction (sur Stevenson) -- La persécution de l'Innocent (à propos de Billy Budd de Melville) -- Langueurs, affrontements, fusions (sur plusieurs livres de Joseph Conrad) -- Sous l'oeil de la police (à propos de Tonio Krüger de Thomas Mann) -- Phares -- Un signe fort de tolérance : Théophile Gautier -- Une capitulation de Zola -- Une stratégie d'autodestruction : Oscar Wilde -- Les débuts du roman gay en France -- Amitiés particulières (Paul Bourget, Roger Peyrefitte, Montherlant, Martin du Gard) -- Les canailles sublimées : Georges Eekhoud -- L'école des garçons : André Gide et Marc Allégret -- Les homophobes contre-attaquent -- Le sexe surnaturel de la beauté (à propos du Livre blanc de Jean Cocteau) -- La honte du colonel (sur Roger Martin du Gard) -- Une élégance désespérée (Pierre Herbart) -- Une aristocratie morale (François Augiéras) -- Un clairon populaire (Jean-Louis Bory) -- Un bréviaire optimiste : Marcel Jouhandeau -- Une occasion manquée : Maurice, d'Edward Morgan Forster -- Le lys et la rose : Federico Garda Lorca -- La gloire du violoniste (à propos d'Umberto Saba) -- De l'ombre à la lumière (Giorgio Bassani, Sandro Penna, Tony Duvert) -- Agressif par culpabilité (Pier Paolo Pasolini) -- Cérémonies secrètes (à propos des Amours interdites de Yukio Mishima) -- Le garçon du fleuve (à propos de Diadorim de Joâo Guimarâes Rosa) -- Du nouveau chez les détectives : Joseph Hansen -- De diverses manières d'être gay aujourd'hui selon les pays, les moeurs, les religions -- France, 1953 : Roger Stéphane -- Pologne, 1982 : Marian Pankowski -- Angleterre, 1964 : Christopher Isherwood -- Cuba, 1966: Lezama Lima et Arenas -- Etats-Unis, 1999 : Annie Proulx -- Russie, 2000 : Ludmila Oulitskaïa -- Mexique, 2006 : Carlos Fuentes -- Égypte, 2006 : Mohamed Leftah -- De tous les pays, de tous les temps -- Pour faire le tour du monde à toutes les époques -- Promenades -- La mélancolie homosexuelle -- Le Jardin de Jabel : Promenade aux Tuileries -- Coercitions, dissuasions, échappatoires -- La Bibliothèque gay idéale.
"Tant par l'ampleur de son érudition que par la diversité des champs intellectuels (philosophie, psychanalyse, psychiatrie), artistiques (littérature, théâtre, opéra, peinture...), historiques (de la mythologie grecque à nos jours) et géographiques (Europe, Amérique, Asie...) parcourus, défrichés, analysés, ce livre explore un thème qui traverse plus ou moins explicitement la culture mondiale. L'inclination personnelle de l'artiste n'est pas ici le sujet : c'est l'homosexualité dans l'oeuvre qui passionne Dominique Fernandez. Car selon qu'elle peut se dire ou doit se travestir, que l'artiste se condamne au cryptage ou s'autorise l'affichage, l'homosexualité devient le marqueur d'une manière d'histoire culturelle des moeurs. Après une introduction qui dénonce la responsabilité de Freud et des psychiatres dans le renforcement de l'homophobie, une première partie revisite les mythes antiques (Apollon, Ganymède, Hyacinthe, Narcisse, Médée...) ; une deuxième examine la face cachée d'oeuvres (Armante, Billy Budd, Tonio Kffiger), d'artistes (Rembrandt, Verdi, Stevenson, Conrad) ou de personnages (Don Quichotte, Don Juan, Vautrin...) ; une troisième présente les "phares" de la cause homosexuelle, de Théophile Gautier à Mishima, et les diverses manières d'être gay aujourd'hui, selon les pays, les moeurs, les religions. Un monument d'hommage à la création, où se succèdent analyses textuelles et perspectives transversales, plongées dans les oeuvres et panoramas sur des sujets universels."--P. [4] of cover.
Art & Architecture Library
Status of items at Art & Architecture Library
Art & Architecture Library Status
Stacks
PN56 .H57 F47 2015 Unavailable In process Request
Music score
1 score (78 pages) ; 31 cm
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Scores
(no call number) Unavailable In process Request
Music score
1 score (liii, 209 pages) ; 31 cm.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks (Limited loan)
(no call number) Unavailable In process

4. Charles Gounod [2015]

Book
176 p. : ill., music ; 20 cm.
  • Du Quartier latin aux collines de Rome -- La conversion romaine -- L'abbé Gounod -- La fête impériale -- Faust -- De Marguerite à Mireille -- De Juliette à Pauline -- Le maître de l'école française -- Vers la séparation de l'Eglise et de l'Opéra ? -- Clefs et points d'orgue.
"Fils d'un peintre et d'unepianiste, aussi à l'aise dans le dessin que dans la composition, Charles Gounod (1818-1893) fut élève de Reicha et Lesueur. Premier grand prix de Rome à 21 ans, il rentre de la Ville éternelle imprégné d'un profond sentiment religieux et se passionne pour la musique sacrée, signant certaines oeuvres "Abbé Gounod" et envisageant alors une vocation religieuse. L'appel de l'Opéra sera finalement plus fort. "Il y a deux natures dans la personne artistique de Gounod, disait Saint-Saëns : la nature chrétienne et la nature païenne. Parfois les deux natures se superposent comme dans Faust", d'après la pièce de Goethe, d'abord joué au Théâtre-Lyrique où il remporte un formidable succès avec 70 représentations la première année. Il reste à ce jour une des oeuvres lyriques les plus jouées et emblématiques du XIXème siècle français. Dans sa quête de simplicité, d'élégance et d'expression, Gounod a toujours placé la mélodie au premier plan, entraînant dans son sillage Massenet, Bizet, Saint-Saëns, Chabrier et Fauré. Outre les douze opéras, son catalogue comprend de nombreuses messes, deux symphonies, cinq quatuors à cordes et une multitude de mélodies. Ce nouveau volume de la collection horizons vous propose de redécouvrir la vie et l'oeuvre d'un grand nom de la musique française à travers une synthèse illustrée et complétée de nombreuses annexes."--P. [4] of cover.
  • Du Quartier latin aux collines de Rome -- La conversion romaine -- L'abbé Gounod -- La fête impériale -- Faust -- De Marguerite à Mireille -- De Juliette à Pauline -- Le maître de l'école française -- Vers la séparation de l'Eglise et de l'Opéra ? -- Clefs et points d'orgue.
"Fils d'un peintre et d'unepianiste, aussi à l'aise dans le dessin que dans la composition, Charles Gounod (1818-1893) fut élève de Reicha et Lesueur. Premier grand prix de Rome à 21 ans, il rentre de la Ville éternelle imprégné d'un profond sentiment religieux et se passionne pour la musique sacrée, signant certaines oeuvres "Abbé Gounod" et envisageant alors une vocation religieuse. L'appel de l'Opéra sera finalement plus fort. "Il y a deux natures dans la personne artistique de Gounod, disait Saint-Saëns : la nature chrétienne et la nature païenne. Parfois les deux natures se superposent comme dans Faust", d'après la pièce de Goethe, d'abord joué au Théâtre-Lyrique où il remporte un formidable succès avec 70 représentations la première année. Il reste à ce jour une des oeuvres lyriques les plus jouées et emblématiques du XIXème siècle français. Dans sa quête de simplicité, d'élégance et d'expression, Gounod a toujours placé la mélodie au premier plan, entraînant dans son sillage Massenet, Bizet, Saint-Saëns, Chabrier et Fauré. Outre les douze opéras, son catalogue comprend de nombreuses messes, deux symphonies, cinq quatuors à cordes et une multitude de mélodies. Ce nouveau volume de la collection horizons vous propose de redécouvrir la vie et l'oeuvre d'un grand nom de la musique française à travers une synthèse illustrée et complétée de nombreuses annexes."--P. [4] of cover.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks
ML410 .G7 B78 2015 Unavailable On order Request
Music score
1 vocal score (viii, 98 pages) ; 31 cm.
  • Se di lauri il crine adorno : aria for tenor (second draft), no. 8 in Mitridate, re di Ponto, K. 87/74a
  • Lungi da te, mio bene : aria for soprano (first draft), no. 13 in Mitridate, re di Ponto, K. 87/74a
  • Nel grave tormento : aria for soprano (first draft), no. 14 in Mitridate, re di Ponto, K. 87/74a
  • Der Liebe himmlisches Gefühl : aria for soprano, K. 119/382h
  • In te spero, o sposo amato : aria for soprano, K. 440/383h
  • Müsst ich auch durch tausend Drachen : aria for tenor, K. 435/416b
  • Ah! spiegarti, oh Dio, vorrei : rejected insertion aria for soprano, K. 178/417e, written for Pasquale Anfossi's Il curioso indiscreto
  • Giunse il momento alfine-- Non tardar, amato bene : rejected act-4 scena for soprano, written for Le nozze di Figaro, K. 492
  • Schon lacht der holde Frühling : insertion aria for soprano, K. 580, written for Giovanni Paisiello's Der Barbier von Seviglia (Il barbiere di Siviglia).
  • Se di lauri il crine adorno : aria for tenor (second draft), no. 8 in Mitridate, re di Ponto, K. 87/74a
  • Lungi da te, mio bene : aria for soprano (first draft), no. 13 in Mitridate, re di Ponto, K. 87/74a
  • Nel grave tormento : aria for soprano (first draft), no. 14 in Mitridate, re di Ponto, K. 87/74a
  • Der Liebe himmlisches Gefühl : aria for soprano, K. 119/382h
  • In te spero, o sposo amato : aria for soprano, K. 440/383h
  • Müsst ich auch durch tausend Drachen : aria for tenor, K. 435/416b
  • Ah! spiegarti, oh Dio, vorrei : rejected insertion aria for soprano, K. 178/417e, written for Pasquale Anfossi's Il curioso indiscreto
  • Giunse il momento alfine-- Non tardar, amato bene : rejected act-4 scena for soprano, written for Le nozze di Figaro, K. 492
  • Schon lacht der holde Frühling : insertion aria for soprano, K. 580, written for Giovanni Paisiello's Der Barbier von Seviglia (Il barbiere di Siviglia).
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks (Limited loan)
(no call number) Unavailable In process
Book
236 p. ; 21 cm
"Une farandole silencieuse au clair de lune accueille Fennella pour son arrivée à Wannock Manor, cette vaste demeure aristocratique où elle débutera dès le lendemain matin, à six heures, comme domestique. Pendant ce temps, Jeanette pleure rageusement sur le cadavre d'une mouche dans une suite du Grand Hôtel de Brighton, où elle est femme de chambre. Deux scènes de la vie quotidienne, en Angleterre, en 1947. Deux existences que tout semble séparer, dans ce pays où les différences de classe sont encore un obstacle infranchissable entre les êtres. Fennella a perdu la parole à la suite d'un traumatisme. Jeanette est une jeune veuve de guerre qui a perdu tout espoir dans la vie. Une lettre mal adressée et une passion commune pour l'opéra vont provoquer leur rencontre et bouleverser leurs destins. Le cheminement intérieur de deux femmes en quête d'absolu et d'émancipation, c'est ce que raconte ce roman sombre comme le monde dans lequel elles semblent enfermées, et lumineux comme l'amour qui les pousse à s'en libérer."--P. [4] of cover.
"Une farandole silencieuse au clair de lune accueille Fennella pour son arrivée à Wannock Manor, cette vaste demeure aristocratique où elle débutera dès le lendemain matin, à six heures, comme domestique. Pendant ce temps, Jeanette pleure rageusement sur le cadavre d'une mouche dans une suite du Grand Hôtel de Brighton, où elle est femme de chambre. Deux scènes de la vie quotidienne, en Angleterre, en 1947. Deux existences que tout semble séparer, dans ce pays où les différences de classe sont encore un obstacle infranchissable entre les êtres. Fennella a perdu la parole à la suite d'un traumatisme. Jeanette est une jeune veuve de guerre qui a perdu tout espoir dans la vie. Une lettre mal adressée et une passion commune pour l'opéra vont provoquer leur rencontre et bouleverser leurs destins. Le cheminement intérieur de deux femmes en quête d'absolu et d'émancipation, c'est ce que raconte ce roman sombre comme le monde dans lequel elles semblent enfermées, et lumineux comme l'amour qui les pousse à s'en libérer."--P. [4] of cover.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
PQ2703 .H49 D36 2015 Unavailable At bindery Request
Book
350 p. : ill. ; 21 cm.
  • Débuts et carrière en Pologne -- Prélude (1919-1952) -- Où un jeu d'enfant devient un art (1952-1972) -- Trouver sa voix à l'Académie Chopin (1972-1975) -- Passer la rampe et les frontières (1976-1983) -- Obstinément polonaise (1984-2010) -- Tribulations et réussites européennes -- La France à la croisée des chemins (1983-2012) -- Autres cieux, autres scènes (1984-2012) -- L'Espagne : une attirance mutuelle (1981-2014) -- Conquérir l'Amérique du Nord -- Les États-Unis, un défi qui vaut les voyages (1982-2013) -- Le Canada, espace de liberté (1984-2008) -- Épilogue -- Du contralto.
"Agile à l'extrême, irisée, sinueuse, immense, sachant se faire impérieuse, poignante, enjôleuse, hilarante, la voix de contralto d'Ewa Podles a fait irruption dans tous les répertoires, ou presque : bel canto rossinien, musique baroque et contemporaine, mélodie russe, lied, symphonie romantique, opéra verdien ou straussien. Admirée par ses pairs, ovationnée par le public tout au long de sa carrière, encensée par la critique, parfois contestée, voire dédaignée, Ewa Podles a poursuivi son chemin avec une exigence artistique inébranlable qui a parfois pu aller jusqu'à l'intransigeance. Intriguée par le pouvoir de fascination de l'artiste, l'auteur a voulu interroger son itinéraire. Les témoignages des proches et ce qu'Ewa Podles raconte elle-même renseignent sur les circonstances de son enfance et de sa formation musicale. A travers les souvenirs qu'elle a bien voulu confier avec une franchise non dénuée d'humour, les rencontres avec certains de ses amis et collègues, la lecture de nombreux articles et interviews, le lecteur voit apparaître différents fils rouges, éphémères ou durables, qui ont créé autour de la chanteuse un réseau d'admirateurs passionnés et une aura particulière. Après ses jeunes années, les débuts et l'essentiel de sa carrière en Pologne, ce livre retrace le parcours d'Ewa Podles en Europe et en Amérique du Nord, avec ses rencontres, ses anecdotes, ses luttes, ses chances et ses malchances. A travers cette structure, l'auteur dresse un portrait sans complaisance, plus kaléidoscopique que linéaire de l'artiste chanteuse et femme hors du commun en quête d'authenticité et de la joie de chanter."--P. [4] of cover.
  • Débuts et carrière en Pologne -- Prélude (1919-1952) -- Où un jeu d'enfant devient un art (1952-1972) -- Trouver sa voix à l'Académie Chopin (1972-1975) -- Passer la rampe et les frontières (1976-1983) -- Obstinément polonaise (1984-2010) -- Tribulations et réussites européennes -- La France à la croisée des chemins (1983-2012) -- Autres cieux, autres scènes (1984-2012) -- L'Espagne : une attirance mutuelle (1981-2014) -- Conquérir l'Amérique du Nord -- Les États-Unis, un défi qui vaut les voyages (1982-2013) -- Le Canada, espace de liberté (1984-2008) -- Épilogue -- Du contralto.
"Agile à l'extrême, irisée, sinueuse, immense, sachant se faire impérieuse, poignante, enjôleuse, hilarante, la voix de contralto d'Ewa Podles a fait irruption dans tous les répertoires, ou presque : bel canto rossinien, musique baroque et contemporaine, mélodie russe, lied, symphonie romantique, opéra verdien ou straussien. Admirée par ses pairs, ovationnée par le public tout au long de sa carrière, encensée par la critique, parfois contestée, voire dédaignée, Ewa Podles a poursuivi son chemin avec une exigence artistique inébranlable qui a parfois pu aller jusqu'à l'intransigeance. Intriguée par le pouvoir de fascination de l'artiste, l'auteur a voulu interroger son itinéraire. Les témoignages des proches et ce qu'Ewa Podles raconte elle-même renseignent sur les circonstances de son enfance et de sa formation musicale. A travers les souvenirs qu'elle a bien voulu confier avec une franchise non dénuée d'humour, les rencontres avec certains de ses amis et collègues, la lecture de nombreux articles et interviews, le lecteur voit apparaître différents fils rouges, éphémères ou durables, qui ont créé autour de la chanteuse un réseau d'admirateurs passionnés et une aura particulière. Après ses jeunes années, les débuts et l'essentiel de sa carrière en Pologne, ce livre retrace le parcours d'Ewa Podles en Europe et en Amérique du Nord, avec ses rencontres, ses anecdotes, ses luttes, ses chances et ses malchances. A travers cette structure, l'auteur dresse un portrait sans complaisance, plus kaléidoscopique que linéaire de l'artiste chanteuse et femme hors du commun en quête d'authenticité et de la joie de chanter."--P. [4] of cover.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks
ML420 .P673 C67 2014 Unavailable On order Request
Music score
1 score (104 pages) ; 31 cm
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Scores
(no call number) Unavailable In process Request
Book
x, 332 pages, 8 unnumbered pages of plates : illustrations, maps, plates, genealogical table ; 24 cm
"Hannibal lived a life of incredible feats of daring and survival, massive military engagements, and ultimate defeat. A citizen of Carthage and military commander in Punic Spain, he famously marched his war elephants and huge army over the Alps into Rome's own heartland to fight the Second Punic War. Yet the Romans were the ultimate victors. They eventually captured and destroyed Carthage, and thus it was they who wrote the legend of Hannibal: a brilliant and worthy enemy whose defeat represented military glory for Rome. In this groundbreaking biography Eve MacDonald expands the memory of Hannibal beyond his military feats and tactics. She considers him in the wider context of the society and vibrant culture of Carthage which shaped him and his family, employing archaeological findings and documentary sources not only from Rome but also the wider Mediterranean world of the third century B.C. MacDonald also analyzes Hannibal's legend over the millennia, exploring how statuary, Jacobean tragedy, opera, nineteenth-century fiction, and other depictions illuminate the character of one of the most fascinating military personalities in all of history"-- Provided by publisher.
"Hannibal lived a life of incredible feats of daring and survival, massive military engagements, and ultimate defeat. A citizen of Carthage and military commander in Punic Spain, he famously marched his war elephants and huge army over the Alps into Rome's own heartland to fight the Second Punic War. Yet the Romans were the ultimate victors. They eventually captured and destroyed Carthage, and thus it was they who wrote the legend of Hannibal: a brilliant and worthy enemy whose defeat represented military glory for Rome. In this groundbreaking biography Eve MacDonald expands the memory of Hannibal beyond his military feats and tactics. She considers him in the wider context of the society and vibrant culture of Carthage which shaped him and his family, employing archaeological findings and documentary sources not only from Rome but also the wider Mediterranean world of the third century B.C. MacDonald also analyzes Hannibal's legend over the millennia, exploring how statuary, Jacobean tragedy, opera, nineteenth-century fiction, and other depictions illuminate the character of one of the most fascinating military personalities in all of history"-- Provided by publisher.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
DG249 .M33 2015 Unavailable In process Request
Book
191 p. ; 22 cm
  • Avant-propos -- Du "local" au "global" -- Tous les présents du monde -- Une scène sans histoire ? -- Les traces du temps -- Post Tenebras Lux -- Les pirates de l'Amazone -- "Comment faire la classe ?" -- Des passés à revendre -- Une ère amnésique? -- Les petits plaisirs du passé -- Si Versailles m'était conté -- La manie des commémorations -- Une histoire mondialisée -- La Chine et le monde -- Il était une fois dans l'Est -- Confucius contre Avatar -- Rome n'est plus dans Rome -- "L'avenir est un miroir où se reflète le passé" -- L'illusion de la transparence -- L'histoire selon Sokourov -- L'histoire est une arche -- Un nouveau film d'histoire -- Une tétralogie -- La fabrique des détails -- Les apprentis sorciers -- L'opéra n'est pas un livre d'histoire -- Le Trouvère de Bruxelles -- Les avatars du Ring -- Les temps mouvants de l'oeuvre d'art -- L'histoire, à quoi bon ? -- À monde globalisé, histoire globale ? -- Trois mondes au lieu d'un -- Décloisonner -- Recadrer -- Reconnecter -- Un Indien à la Scala -- Le local : impasse ou carrefour? -- "De la taille du monde" -- L'or noir de Salinas -- Quelle heure est-il là-bas? -- Vertus de l'anachronisme -- Naissance de l'Europe -- Cap sur le XVIe siècle -- Le virage vers l'Ouest -- Un monde en mouvement -- Prise de risque et démesure -- L'appropriation du monde -- L'émergence du local -- La peur du contact -- Ouvrir l'histoire européenne -- L'Europe hors d'elle-même -- Quand les mondes ont commencé à se mêler -- La première mondialisation européenne -- Opaques ou perméables ? -- L'intrusion européenne -- Qu'est-ce qu'être métis? -- Tout ne se métisse pas -- L'étape américaine -- Les maillons humains -- Les maillons humains -- Les germes d'une "conscience-monde" -- Échapper à la mondialisation ? -- Epilogue : Quelle histoire enseigner ? -- Une histoire globale de l'Amazonie -- Roubaix, ville métisse -- La leçon du Nouveau Monde -- Appendice : L'historien et les lycéens, par Laurent Guitton.
"Comment intéresser les nouvelles générations à l'histoire ? Le récit de notre épopée nationale ne dit pas grand-chose sur les racines de notre monde globalisé. Pas plus que les produits dérivés de l'histoire fabriqués par des industries culturelles : des jeux vidéo aux reconstructions historiques à grand spectacle, le passé recyclé donne rarement des clefs pour comprendre le présent. Quant aux diverses commémorations orchestrées ici ou là, elles privilégient trop souvent la scène nationale, sans apporter de réponse aux préoccupations d'aujourd'hui. Alors quelle histoire enseigner? Comment construire une mémoire critique face à tous ces passés reconstruits selon les intérêts des uns et des autres, voire face à l'histoire virtuelle ? "L'avenir est un miroir où se reflète le passé." Serge Gruzinski se fait ici l'avocat d'une histoire qui permet de faire dialoguer le passé et le présent. Une histoire globale donc, qui décentre notre regard et se focalise sur une étape cruciale pour l'humanité : la Renaissance. Avec la conquête des océans, l'Europe découvre qu'il existe des mondes différents et prend ainsi conscience d'elle-même. Soudain, tout change d'échelle. Les horizons s'élargissent, des sociétés qui s'ignoraient entrent en contact, parfois au prix d'affrontements d'une extrême violence. Mais les hommes et les idées commencent à circuler, voire à se mêler, tandis que les premiers réseaux commerciaux se tissent autour du globe. Un immense bouleversement pour les contemporains dont l'histoire éclaire, par bien des situations concrètes, les mondes mêlés dans lesquels nous vivons."--P. [4] of cover.
  • Avant-propos -- Du "local" au "global" -- Tous les présents du monde -- Une scène sans histoire ? -- Les traces du temps -- Post Tenebras Lux -- Les pirates de l'Amazone -- "Comment faire la classe ?" -- Des passés à revendre -- Une ère amnésique? -- Les petits plaisirs du passé -- Si Versailles m'était conté -- La manie des commémorations -- Une histoire mondialisée -- La Chine et le monde -- Il était une fois dans l'Est -- Confucius contre Avatar -- Rome n'est plus dans Rome -- "L'avenir est un miroir où se reflète le passé" -- L'illusion de la transparence -- L'histoire selon Sokourov -- L'histoire est une arche -- Un nouveau film d'histoire -- Une tétralogie -- La fabrique des détails -- Les apprentis sorciers -- L'opéra n'est pas un livre d'histoire -- Le Trouvère de Bruxelles -- Les avatars du Ring -- Les temps mouvants de l'oeuvre d'art -- L'histoire, à quoi bon ? -- À monde globalisé, histoire globale ? -- Trois mondes au lieu d'un -- Décloisonner -- Recadrer -- Reconnecter -- Un Indien à la Scala -- Le local : impasse ou carrefour? -- "De la taille du monde" -- L'or noir de Salinas -- Quelle heure est-il là-bas? -- Vertus de l'anachronisme -- Naissance de l'Europe -- Cap sur le XVIe siècle -- Le virage vers l'Ouest -- Un monde en mouvement -- Prise de risque et démesure -- L'appropriation du monde -- L'émergence du local -- La peur du contact -- Ouvrir l'histoire européenne -- L'Europe hors d'elle-même -- Quand les mondes ont commencé à se mêler -- La première mondialisation européenne -- Opaques ou perméables ? -- L'intrusion européenne -- Qu'est-ce qu'être métis? -- Tout ne se métisse pas -- L'étape américaine -- Les maillons humains -- Les maillons humains -- Les germes d'une "conscience-monde" -- Échapper à la mondialisation ? -- Epilogue : Quelle histoire enseigner ? -- Une histoire globale de l'Amazonie -- Roubaix, ville métisse -- La leçon du Nouveau Monde -- Appendice : L'historien et les lycéens, par Laurent Guitton.
"Comment intéresser les nouvelles générations à l'histoire ? Le récit de notre épopée nationale ne dit pas grand-chose sur les racines de notre monde globalisé. Pas plus que les produits dérivés de l'histoire fabriqués par des industries culturelles : des jeux vidéo aux reconstructions historiques à grand spectacle, le passé recyclé donne rarement des clefs pour comprendre le présent. Quant aux diverses commémorations orchestrées ici ou là, elles privilégient trop souvent la scène nationale, sans apporter de réponse aux préoccupations d'aujourd'hui. Alors quelle histoire enseigner? Comment construire une mémoire critique face à tous ces passés reconstruits selon les intérêts des uns et des autres, voire face à l'histoire virtuelle ? "L'avenir est un miroir où se reflète le passé." Serge Gruzinski se fait ici l'avocat d'une histoire qui permet de faire dialoguer le passé et le présent. Une histoire globale donc, qui décentre notre regard et se focalise sur une étape cruciale pour l'humanité : la Renaissance. Avec la conquête des océans, l'Europe découvre qu'il existe des mondes différents et prend ainsi conscience d'elle-même. Soudain, tout change d'échelle. Les horizons s'élargissent, des sociétés qui s'ignoraient entrent en contact, parfois au prix d'affrontements d'une extrême violence. Mais les hommes et les idées commencent à circuler, voire à se mêler, tandis que les premiers réseaux commerciaux se tissent autour du globe. Un immense bouleversement pour les contemporains dont l'histoire éclaire, par bien des situations concrètes, les mondes mêlés dans lesquels nous vivons."--P. [4] of cover.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
D16.8 .G788 2015 Unavailable At bindery Request

11. Iolanta [2012]

Music recording
2 audio discs (68:25; 24:41) : digital CD audio ; 4 3/4 in. Sound: digital; optical. Digital: audio file; CD audio.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Recordings
MCD 27295 Unknown
Book
xlviii, 331 pages ; 24 cm
  • Situating Holbrooke in British musical history / Paul Watt and Anne-Marie Forbes
  • Joseph Holbrooke : a life in outline / Rob Barnett
  • Friendship with Granville Bantock / David Craik
  • Celtic connections and T.E. Ellis / Anne-Marie Forbes
  • Holbrooke's chamber music and the specter of mass culture / Paul Hopwood
  • Holbrooke and chamber opera : Pierrot and Pierrette and The enchanted garden / Paul Rodmell
  • Holbrooke and Poe revisited : refiguring The raven as the musical uncanny / Michael Allis
  • A "nationalist in art" : Holbrooke's Contemporary British composers / Paul Watt.
  • Situating Holbrooke in British musical history / Paul Watt and Anne-Marie Forbes
  • Joseph Holbrooke : a life in outline / Rob Barnett
  • Friendship with Granville Bantock / David Craik
  • Celtic connections and T.E. Ellis / Anne-Marie Forbes
  • Holbrooke's chamber music and the specter of mass culture / Paul Hopwood
  • Holbrooke and chamber opera : Pierrot and Pierrette and The enchanted garden / Paul Rodmell
  • Holbrooke and Poe revisited : refiguring The raven as the musical uncanny / Michael Allis
  • A "nationalist in art" : Holbrooke's Contemporary British composers / Paul Watt.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks
ML410 .H743 J73 2015 Unknown
Music score
1 study score (168 p.) ; 30 cm.
Stanford University Libraries
Status of items at Stanford University Libraries
Stanford University Libraries Status
On order
(no call number) Unavailable On order Request
Book
134 p., xvi p. of plates : ill. (some col.) ; 21 cm.
  • Le fantôme des théâtres lyriques français -- Le premier grand opéra de Wagner -- L'emblème du wagnérisme français -- Le modèle de l'Éden-Théâtre -- Avant le spectacle -- Pendant le spectacle -- Après le spectacle -- Lohengrin sur Seine -- Mobilisation générale au Théâtre des Arts de Rouen -- Un événement culturel, politique, touristique et médiatique -- Le succès de la production -- D'un fleuve à l'autre -- Les conditions locales -- Avant la première -- Le personnel musical -- La représentation -- Sur le chemin du retour -- Revoir Paris -- Épilogue : Une France piquée de la tarentule wagnérienne.
"L'entrée de Lohengrin au répertoire de l'Opéra de Paris le 16 septembre 1891 met un terme définitif à trente ans de rejet des oeuvres de Richard Wagner sur les scènes lyriques parisiennes. C'est néanmoins en dehors de la capitale que la wagnéromanie française de la dernière décennie du me siècle avait vu le jour puisque, dans les six premiers mois de l'année 1891, Lohengrin avait été représenté à cent quatre reprises dans six autres villes : Rouen, Angers, Nantes, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Bayonne. Cet ouvrage accorde une large place à ces différentes représentations et tente de réaliser une reconstitution minutieuse de ce qu'était une production wagnérienne dans les régions françaises à la fin du me siècle. Les décors, les costumes, les chanteurs, l'orchestre et les conditions du spectacle sont au centre de cette étude dont l'approche est tout autant auditive que visuelle : qu'entendent et que voient en 1891 des spectateurs qui, pour une très large part, assistent à une représentation d'un opéra de Wagner pour la première fois ? Loin d'entraîner des troubles identiques à ceux que la capitale avait connus à l'occasion d'une unique représentation de Lohengrin en 1887, les mises à la scène de 1891 attirent un public nombreux sur lequel s'opère une fascination que l'on tentera de comprendre. Plus largement, cet ouvrage revient sur l'introduction du wagnérisme en France et sur les rapports compliqués qu'entretiennent les deux pays voisins après la guerre de 1870."--P. [4] of cover.
  • Le fantôme des théâtres lyriques français -- Le premier grand opéra de Wagner -- L'emblème du wagnérisme français -- Le modèle de l'Éden-Théâtre -- Avant le spectacle -- Pendant le spectacle -- Après le spectacle -- Lohengrin sur Seine -- Mobilisation générale au Théâtre des Arts de Rouen -- Un événement culturel, politique, touristique et médiatique -- Le succès de la production -- D'un fleuve à l'autre -- Les conditions locales -- Avant la première -- Le personnel musical -- La représentation -- Sur le chemin du retour -- Revoir Paris -- Épilogue : Une France piquée de la tarentule wagnérienne.
"L'entrée de Lohengrin au répertoire de l'Opéra de Paris le 16 septembre 1891 met un terme définitif à trente ans de rejet des oeuvres de Richard Wagner sur les scènes lyriques parisiennes. C'est néanmoins en dehors de la capitale que la wagnéromanie française de la dernière décennie du me siècle avait vu le jour puisque, dans les six premiers mois de l'année 1891, Lohengrin avait été représenté à cent quatre reprises dans six autres villes : Rouen, Angers, Nantes, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Bayonne. Cet ouvrage accorde une large place à ces différentes représentations et tente de réaliser une reconstitution minutieuse de ce qu'était une production wagnérienne dans les régions françaises à la fin du me siècle. Les décors, les costumes, les chanteurs, l'orchestre et les conditions du spectacle sont au centre de cette étude dont l'approche est tout autant auditive que visuelle : qu'entendent et que voient en 1891 des spectateurs qui, pour une très large part, assistent à une représentation d'un opéra de Wagner pour la première fois ? Loin d'entraîner des troubles identiques à ceux que la capitale avait connus à l'occasion d'une unique représentation de Lohengrin en 1887, les mises à la scène de 1891 attirent un public nombreux sur lequel s'opère une fascination que l'on tentera de comprendre. Plus largement, cet ouvrage revient sur l'introduction du wagnérisme en France et sur les rapports compliqués qu'entretiennent les deux pays voisins après la guerre de 1870."--P. [4] of cover.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks
ML410 .W137 S56 2015 Unavailable On order Request
Book
126 p. ; 21 cm.
"Le mal n'est pas un sujet exclusivement moral pour dénoncer des comportements abusifs. Il est au coeur du théâtre, de l'opéra, du cinéma, de la littérature où il montre des figures ultimes, supérieures, qui ne vont pas sans vertus. Le mal est vécu comme l'intrusion démoniaque de forces qui ne sont pas reconnaissables, des forces qui échappent au quotidien et avec lesquelles il s'agira de composer sans disposer de règles. Autant de transgressions dont la philosophie a traité sous le nom de passion. Le mal n'est pas simplement une mauvaise conduite réprouvée par une société aux valeurs relatives et changeantes. Il fait l'expérience d'une rencontre terrible, bouleversante, qui va au coeur des ténèbres, là où défaille notre propre limite, où s'éveillent angoisse et stupeur devant tout ce qui conteste notre pouvoir d'agir. Le mal dessine une frontière, une ligne d'affrontement pour celui qui va au bout de ce qu'il peut. Il y découvre des mondes impossibles à évaluer de manière empirique, placés hors de nos maximes étriquées. Il s'agira donc d'une approche ontologique, élaborée "par-delà le bien et le mal", loin de tout manichéisme. Ce livre vaut ainsi comme une Critique de la raison pathétique s'ouvrant à des vertus prises forcément a priori ne disposant d'aucune règle antérieure. L'opinion ne permet pas d'en juger et le tribunal des moeurs ne saurait en mesurer la justesse. Se rencontrent ainsi des monstres et des terreurs dont l'imagination rend l'affrontement accessible par des recours au mythe ou encore à des personnages dont la grandeur dépasse toute interprétation moralisante comme le montre Flaubert mis en procès pour sa version d'Emma Bovary."--P. [4] of cover.
"Le mal n'est pas un sujet exclusivement moral pour dénoncer des comportements abusifs. Il est au coeur du théâtre, de l'opéra, du cinéma, de la littérature où il montre des figures ultimes, supérieures, qui ne vont pas sans vertus. Le mal est vécu comme l'intrusion démoniaque de forces qui ne sont pas reconnaissables, des forces qui échappent au quotidien et avec lesquelles il s'agira de composer sans disposer de règles. Autant de transgressions dont la philosophie a traité sous le nom de passion. Le mal n'est pas simplement une mauvaise conduite réprouvée par une société aux valeurs relatives et changeantes. Il fait l'expérience d'une rencontre terrible, bouleversante, qui va au coeur des ténèbres, là où défaille notre propre limite, où s'éveillent angoisse et stupeur devant tout ce qui conteste notre pouvoir d'agir. Le mal dessine une frontière, une ligne d'affrontement pour celui qui va au bout de ce qu'il peut. Il y découvre des mondes impossibles à évaluer de manière empirique, placés hors de nos maximes étriquées. Il s'agira donc d'une approche ontologique, élaborée "par-delà le bien et le mal", loin de tout manichéisme. Ce livre vaut ainsi comme une Critique de la raison pathétique s'ouvrant à des vertus prises forcément a priori ne disposant d'aucune règle antérieure. L'opinion ne permet pas d'en juger et le tribunal des moeurs ne saurait en mesurer la justesse. Se rencontrent ainsi des monstres et des terreurs dont l'imagination rend l'affrontement accessible par des recours au mythe ou encore à des personnages dont la grandeur dépasse toute interprétation moralisante comme le montre Flaubert mis en procès pour sa version d'Emma Bovary."--P. [4] of cover.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
BJ1402 .M374 2015 Unavailable In process Request
Book
378 p., [16] p. of plates : ill. (some col.) ; 24 cm.
  • Les initiations d'un révolutionnaire chrétien -- Sweet Auburn Avenue . -- Atlanta, capitale de l'amertume sudiste -- La contre-société d'Ebenezer -- Au nom du Père -- À l'école des libres penseurs -- La vocation de Martin -- Gandhi, Marx et Coretta -- De l'amour chrétien à la satyagraha -- À la gauche de Karl Marx: non-violence et lutte des classes -- Amour sacré, amour profane -- L'âge de l'Histoire -- Désobéissance civile et révolution démocratique -- Montgomery: la désobéissance civile en actes -- L'Internationale des colonisés -- SNCC, une jeunesse sans dieu ni maître -- De la force brute à la force du droit -- Birmingham: l'outrage au monde -- Les masses noires marchent sur Washington -- Johnson et King : la justice à quatre mains -- Le prix de la victoire -- Les fêlures d'un homme célébré, harcelé et tourmenté -- Malcolm X ou le frère ennemi -- Selma: reprendre la route -- Le chemin de croix d'un radical -- Des droits civiques aux droits de l'homme -- Martin Luther King, entends-tu les cris du ghetto ? -- Le Vietnam ou les trois crimes de l'Amérique -- Le poison des inégalités sociales -- La Campagne des pauvres ou la Commune américaine -- "I am a man".
"Peu de figures universellement célébrées sont aussi mal connues que Martin Luther King Jr. La lutte pour les droits civiques et l'égalité des Noirs dont le pasteur baptiste prit la tête est remémorée comme un appel à la fraternité et à l'unité nationale que l'Amérique sut entendre. Ce récit édifiant a considérablement aseptisé la force révolutionnaire de sa pensée et la brutalité de l'oppression contre laquelle il s'insurgeait. Qui se souvient qu'à peine un an après avoir reçu le prix Nobel de la paix, King déclara que son rêve était devenu un cauchemar en raison de l'enracinement du système d'exploitation capitaliste ? La fin de la ségrégation institutionnelle en 1964 n'était à ses yeux qu'une étape. L'ultime phase de son combat, qui culmina avec la "Campagne des pauvres" et que son assassinat en 1968 laissa inachevée, fut quasiment effacée de la mémoire des États-Unis et avec elle le sens profond de son engagement. Penseur de la justice sociale, Martin Luther King opéra une extraordinaire synthèse entre christianisme, liturgie noire, non-violence, désobéissance civile et marxisme. C'est ce militant avant-gardiste et radical à la postérité édulcorée que cet ouvrage entend faire redécouvrir en l'inscrivant dans une tradition de dissidence américaine trop souvent ignorée."--P. [4] of cover.
  • Les initiations d'un révolutionnaire chrétien -- Sweet Auburn Avenue . -- Atlanta, capitale de l'amertume sudiste -- La contre-société d'Ebenezer -- Au nom du Père -- À l'école des libres penseurs -- La vocation de Martin -- Gandhi, Marx et Coretta -- De l'amour chrétien à la satyagraha -- À la gauche de Karl Marx: non-violence et lutte des classes -- Amour sacré, amour profane -- L'âge de l'Histoire -- Désobéissance civile et révolution démocratique -- Montgomery: la désobéissance civile en actes -- L'Internationale des colonisés -- SNCC, une jeunesse sans dieu ni maître -- De la force brute à la force du droit -- Birmingham: l'outrage au monde -- Les masses noires marchent sur Washington -- Johnson et King : la justice à quatre mains -- Le prix de la victoire -- Les fêlures d'un homme célébré, harcelé et tourmenté -- Malcolm X ou le frère ennemi -- Selma: reprendre la route -- Le chemin de croix d'un radical -- Des droits civiques aux droits de l'homme -- Martin Luther King, entends-tu les cris du ghetto ? -- Le Vietnam ou les trois crimes de l'Amérique -- Le poison des inégalités sociales -- La Campagne des pauvres ou la Commune américaine -- "I am a man".
"Peu de figures universellement célébrées sont aussi mal connues que Martin Luther King Jr. La lutte pour les droits civiques et l'égalité des Noirs dont le pasteur baptiste prit la tête est remémorée comme un appel à la fraternité et à l'unité nationale que l'Amérique sut entendre. Ce récit édifiant a considérablement aseptisé la force révolutionnaire de sa pensée et la brutalité de l'oppression contre laquelle il s'insurgeait. Qui se souvient qu'à peine un an après avoir reçu le prix Nobel de la paix, King déclara que son rêve était devenu un cauchemar en raison de l'enracinement du système d'exploitation capitaliste ? La fin de la ségrégation institutionnelle en 1964 n'était à ses yeux qu'une étape. L'ultime phase de son combat, qui culmina avec la "Campagne des pauvres" et que son assassinat en 1968 laissa inachevée, fut quasiment effacée de la mémoire des États-Unis et avec elle le sens profond de son engagement. Penseur de la justice sociale, Martin Luther King opéra une extraordinaire synthèse entre christianisme, liturgie noire, non-violence, désobéissance civile et marxisme. C'est ce militant avant-gardiste et radical à la postérité édulcorée que cet ouvrage entend faire redécouvrir en l'inscrivant dans une tradition de dissidence américaine trop souvent ignorée."--P. [4] of cover.
Green Library
Status of items at Green Library
Green Library Status
Stacks Find it
E185.97 .K5 L36 2015 Unavailable On order Request
Book
xxxix, 584 pages : illustrations, music ; 29 cm
  • Part I: Elements 1 Sound: Pitch, Dynamics, and Tone Color 2 Performing Media: Voices and Instruments 3 Rhythm 4 Music Notation 5 Melody 6 Harmony 7 Key 8 Musical Texture 9 Musical Form 10 Performance 11 Musical Style Part II: The Middle Ages 1 Music an the Middle Ages (450-1450) 2 Gregorian Chant 3 Secular Music in the Middle Ages 4 The Development of Polyphony: Organum 5 Fourteenth-Century Music: The "New Art" in Italy and France Part III: The Renaissance 1 Music in the Renaissance (1450-1600) 2 Sacred Music in the Renaissance 3 Secular Music in the Renaissance 4 The Venetian School: From Renaissance to Baroque Part IV: The Baroque Period 1 Baroque Music (1600-1750) 2 Music in Baroque Society 3 The Concerto Grosso and Ritornello Form 4 The Fugue 5 The Elements of Opera 6 Opera in the Baroque Era 7 Claudio Monteverdi 8 Henry Purcell 9 The Baroque Sonata 10 Arcangelo Corelli 11 Antonio Vivaldi 12 Johann Sebastion Bach 13 The Baroque Suite 14 The Chorale and Church Cantata 15 The Oratorio 16 George Frideric Handel Part V: The Classical Period 1 The Classical Style (1750-1820) 2 Composer, Patron, and Public in the Classical Period 3 Sonata Form 4 Theme and Variations 5 Minuet and Trio 6 Rondo 7 The Classical Symphony 8 The Classical Concerto 9 Classical Chamber Music 10 Joseph Haydn 11 Wolfgang Amadeus Mozart 12 Ludwig van Beethoven Part VI: The Romantic Period 1 Romanticism in Music (1820-1900) 2 Romantic Composers and Their Public 3 The Art Song 4 Franz Schubert 5 Robert Schumann 6 Clara Wieck Schumann 7 Frederic Chopin 8 Franz Liszt 9 Felix Mendelssohn 10 Program Music 11 Hector Berlioz 12 Nationalism in Nineteenth-Century Music 13 Peter Ilyich Tchaikovsky 14 Bedrich Smetana 15 Antonin Dvorak 16 Johannes Brahms 17 Giuseppe Verdi 18 Giacomo Puccini 19 Richard Wagner 20 Gustav Mahler Part VII: The Twentieth Century and Beyond 1 Musical Styles: 1900-1945 2 Music and Musicians in Society since 1900 3 Impressionism and Symbolism 4 Claude Debussy 5 Maurice Ravel 6 Neoclassicism 7 Igor Stravinsky 8 Expressionism 9 Arnold Schoenberg 10 Alban Berg 11 Anton Webern 12 Bela Bartok 13 Dmitiri Shostakovich 14 Music in America 15 Amy Beach 16 Charles Ives 17 George Gershwin 18 William Grant Still 19 Aaron Copland 20 Alberto Ginastera 21 Musical Styles Since 1945 22 Music Since 1945: Eight Representative Pieces Part VIII: Jazz 1 Jazz Styles: 1900-1950 2 Ragtime 3 Blues 4 New Orleans Style 5 Swing 6 Bebop 7 Jazz Style Since 1950 Part IX: Music for Stage and Screen 1 Musical Theater 2 Leonard Bernstein 3 Music in Film Part X: Rock 1 Rock Styles 2 Rock in American Society 3 The Beatles Part XI: Nonwestern Music 1 Music in Nonwestern Cultures 2 Music in Sub-Saharan Africa 3 Classical Music of India 4 Koto Music of Japan Appendixes 1 Glossary 2 Tone Color and Harmonic Series 3 Bibliography and Selected Reading Acknowledgments Photo Credits Index.
  • (source: Nielsen Book Data)
McGraw-Hill is revolutionizing the Music Appreciation course by introducing its first personalized digital learning experience with Roger Kamien's Music: An Appreciation. Using this market-leading instrument that brings great music to the course in more ways than ever before, students are now transformed into active participants in the Music Appreciation space. The result is active listening, active reading, and active learning.
(source: Nielsen Book Data)
  • Part I: Elements 1 Sound: Pitch, Dynamics, and Tone Color 2 Performing Media: Voices and Instruments 3 Rhythm 4 Music Notation 5 Melody 6 Harmony 7 Key 8 Musical Texture 9 Musical Form 10 Performance 11 Musical Style Part II: The Middle Ages 1 Music an the Middle Ages (450-1450) 2 Gregorian Chant 3 Secular Music in the Middle Ages 4 The Development of Polyphony: Organum 5 Fourteenth-Century Music: The "New Art" in Italy and France Part III: The Renaissance 1 Music in the Renaissance (1450-1600) 2 Sacred Music in the Renaissance 3 Secular Music in the Renaissance 4 The Venetian School: From Renaissance to Baroque Part IV: The Baroque Period 1 Baroque Music (1600-1750) 2 Music in Baroque Society 3 The Concerto Grosso and Ritornello Form 4 The Fugue 5 The Elements of Opera 6 Opera in the Baroque Era 7 Claudio Monteverdi 8 Henry Purcell 9 The Baroque Sonata 10 Arcangelo Corelli 11 Antonio Vivaldi 12 Johann Sebastion Bach 13 The Baroque Suite 14 The Chorale and Church Cantata 15 The Oratorio 16 George Frideric Handel Part V: The Classical Period 1 The Classical Style (1750-1820) 2 Composer, Patron, and Public in the Classical Period 3 Sonata Form 4 Theme and Variations 5 Minuet and Trio 6 Rondo 7 The Classical Symphony 8 The Classical Concerto 9 Classical Chamber Music 10 Joseph Haydn 11 Wolfgang Amadeus Mozart 12 Ludwig van Beethoven Part VI: The Romantic Period 1 Romanticism in Music (1820-1900) 2 Romantic Composers and Their Public 3 The Art Song 4 Franz Schubert 5 Robert Schumann 6 Clara Wieck Schumann 7 Frederic Chopin 8 Franz Liszt 9 Felix Mendelssohn 10 Program Music 11 Hector Berlioz 12 Nationalism in Nineteenth-Century Music 13 Peter Ilyich Tchaikovsky 14 Bedrich Smetana 15 Antonin Dvorak 16 Johannes Brahms 17 Giuseppe Verdi 18 Giacomo Puccini 19 Richard Wagner 20 Gustav Mahler Part VII: The Twentieth Century and Beyond 1 Musical Styles: 1900-1945 2 Music and Musicians in Society since 1900 3 Impressionism and Symbolism 4 Claude Debussy 5 Maurice Ravel 6 Neoclassicism 7 Igor Stravinsky 8 Expressionism 9 Arnold Schoenberg 10 Alban Berg 11 Anton Webern 12 Bela Bartok 13 Dmitiri Shostakovich 14 Music in America 15 Amy Beach 16 Charles Ives 17 George Gershwin 18 William Grant Still 19 Aaron Copland 20 Alberto Ginastera 21 Musical Styles Since 1945 22 Music Since 1945: Eight Representative Pieces Part VIII: Jazz 1 Jazz Styles: 1900-1950 2 Ragtime 3 Blues 4 New Orleans Style 5 Swing 6 Bebop 7 Jazz Style Since 1950 Part IX: Music for Stage and Screen 1 Musical Theater 2 Leonard Bernstein 3 Music in Film Part X: Rock 1 Rock Styles 2 Rock in American Society 3 The Beatles Part XI: Nonwestern Music 1 Music in Nonwestern Cultures 2 Music in Sub-Saharan Africa 3 Classical Music of India 4 Koto Music of Japan Appendixes 1 Glossary 2 Tone Color and Harmonic Series 3 Bibliography and Selected Reading Acknowledgments Photo Credits Index.
  • (source: Nielsen Book Data)
McGraw-Hill is revolutionizing the Music Appreciation course by introducing its first personalized digital learning experience with Roger Kamien's Music: An Appreciation. Using this market-leading instrument that brings great music to the course in more ways than ever before, students are now transformed into active participants in the Music Appreciation space. The result is active listening, active reading, and active learning.
(source: Nielsen Book Data)
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks
MT90 .K34 2015 Unknown
Book
254 p. : ill. ; 24 cm.
  • Les auteures et auteurs -- Principales abréviations utilisées -- Artistes en famille : Influences croisées -- De père en fille -- Sabina Pasqual, comédienne-chanteuse à Madrid (1688-1727) : mère, épouse et fille de musiciens, du "duo" à la carrière soliste -- Duos et couples à l'Opéra-Comique dans la première moitié du XVIIIe siècle -- Ladies of English Music (1910-1934) : le règne des soeurs Harrison -- Les couples d'artistes : complémentarité, rivalité, subordination -- Favart, Laruette, Trial et Dugazon : chanteuses à la Comédie-Italienne, mariées à des artistes -- La poétesse Jehanne d'Orliac (1883-1974) et la pianiste Geneviève Dehelly (1885-1970) : un duo entre littérature et musique -- Vitézslava Kaprdlovd et Bohuslav Martini I : entre émulation et complémentarité (1937-1940) -- Construction mutuelle, construction parallèle: la compositrice Éliane Radigue et le plasticien Arman (1950-1971) -- Les duos face à la société : de la nécessité au choix -- Les jongleresses au Moyen Âge: seules ou accompagnées ? -- Élisabeth Jacquet de La Guerre en duo avec sa famille, son milieu et son roi -- En solo plus souvent qu'en duo : les femmes organistes de 1790 -- Compositrices et mariées au XIXe siècle: quatre itinéraires positif.
"Des trompetteresses au Moyen Âge, des directrices de troupes théâtrales à l'âge baroque, des femmes organistes en nombre avant la Révolution, des compositrices célébrées en leur temps quoique oubliées de nos jours... tant de musiciennes enfin, d'hier à aujourd'hui! Un continent englouti reparait ici, soutenant de son insistante présence les revendications actuelles de féminisation des métiers de la musique... Mais au delà de cette nécessaire mise en lumière, ce livre pose une question nouvelle : comment ces musiciennes ont-elles réussi à exprimer leur art en vivant aux côtés d'hommes et de femmes également artistes? Qu'elles en soient filles, soeurs, mères, compagnes ou amies, comment ces musiciennes sont-elles parvenues à s'accomplir en tant qu'interprètes ou compositrices ? Loin d'être univoques, les réponses déclinent des nuances inattendues, qui remettent en cause bien des stéréotypes de genre et permettent de dépasser le cliché de la femme muse inspiratrice de l'artiste."--P. [4] of cover.
  • Les auteures et auteurs -- Principales abréviations utilisées -- Artistes en famille : Influences croisées -- De père en fille -- Sabina Pasqual, comédienne-chanteuse à Madrid (1688-1727) : mère, épouse et fille de musiciens, du "duo" à la carrière soliste -- Duos et couples à l'Opéra-Comique dans la première moitié du XVIIIe siècle -- Ladies of English Music (1910-1934) : le règne des soeurs Harrison -- Les couples d'artistes : complémentarité, rivalité, subordination -- Favart, Laruette, Trial et Dugazon : chanteuses à la Comédie-Italienne, mariées à des artistes -- La poétesse Jehanne d'Orliac (1883-1974) et la pianiste Geneviève Dehelly (1885-1970) : un duo entre littérature et musique -- Vitézslava Kaprdlovd et Bohuslav Martini I : entre émulation et complémentarité (1937-1940) -- Construction mutuelle, construction parallèle: la compositrice Éliane Radigue et le plasticien Arman (1950-1971) -- Les duos face à la société : de la nécessité au choix -- Les jongleresses au Moyen Âge: seules ou accompagnées ? -- Élisabeth Jacquet de La Guerre en duo avec sa famille, son milieu et son roi -- En solo plus souvent qu'en duo : les femmes organistes de 1790 -- Compositrices et mariées au XIXe siècle: quatre itinéraires positif.
"Des trompetteresses au Moyen Âge, des directrices de troupes théâtrales à l'âge baroque, des femmes organistes en nombre avant la Révolution, des compositrices célébrées en leur temps quoique oubliées de nos jours... tant de musiciennes enfin, d'hier à aujourd'hui! Un continent englouti reparait ici, soutenant de son insistante présence les revendications actuelles de féminisation des métiers de la musique... Mais au delà de cette nécessaire mise en lumière, ce livre pose une question nouvelle : comment ces musiciennes ont-elles réussi à exprimer leur art en vivant aux côtés d'hommes et de femmes également artistes? Qu'elles en soient filles, soeurs, mères, compagnes ou amies, comment ces musiciennes sont-elles parvenues à s'accomplir en tant qu'interprètes ou compositrices ? Loin d'être univoques, les réponses déclinent des nuances inattendues, qui remettent en cause bien des stéréotypes de genre et permettent de dépasser le cliché de la femme muse inspiratrice de l'artiste."--P. [4] of cover.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks
ML82 .M87 2015 Unavailable On order Request

19. Opera [2015]

Book
112 pages : illustrations ; 18 cm.
Stanford University Libraries
Status of items at Stanford University Libraries
Stanford University Libraries Status
On order
(no call number) Unavailable On order Request
Book
191 p. : ill. (chiefly col.) ; 31 cm.
  • Avant-propos / Delphine Pinasa -- Éditorial / Jérôme Deschamps -- Introduction / Agnès Terrier -- Costume, répertoire et société à l'Opéra Comique -- Les spectacles de la Foire et l'Opéra-Comique, pionniers de la réforme du costume au premier XVIIIe siècle -- Les sabots de Justine Favart -- "Un habit d'homme pour une bête ?" -- 36 Le costume d'opéra-comique pendant la Révolution et le début du Consulat (1789-1801) -- L'atelier de costumes - sa politique et son organisation (1801-1832) -- Costume, répertoire et société à l'Opéra-Comique (1801-1848) -- "Une affaire de la plus haute importance", le costume et la pose chez la créatrice de -- Les costumes de l'Opéra Comique sous la direction d'Albert Carré (1898-194) -- Trésors, secrets et patrimoine -- La renaissance des ateliers de couture de l'Opéra Comique -- Cinq créateurs costumes à la Salle Favart.
"En 2015, l'Opéra Comique célèbre son tricentenaire au Centre national du costume de scène, dans la ville natale de l'un de ses premiers compositeurs, Antoine Dauvergne. Dernier né des plus anciennes institutions théâtrales de France, après l'Opéra de Paris et la Comédie-Française, l'Opéra Comique a toujours conjugué création et tradition à travers les métamorphoses de son genre éminemment populaire, l'opéra-comique. Son histoire mouvementée, son art du spectacle et les chefs-d'oeuvre de son répertoire, emblèmes de notre patrimoine musical, revivent à travers une centaine de costumes, des plus anciens du CNCS aux plus récemment produits par le Central Costumes du théâtre, dont les savoir-faire et les réalisations sous la direction de Jérôme Deschamps sont aussi à l'honneur dans cet ouvrage. Dès le XVIIIe siècle se dessinent les trois spécificités de cet art tricentenaire : la vérité, le caractère et la fantaisie."--P. [4] of cover.
  • Avant-propos / Delphine Pinasa -- Éditorial / Jérôme Deschamps -- Introduction / Agnès Terrier -- Costume, répertoire et société à l'Opéra Comique -- Les spectacles de la Foire et l'Opéra-Comique, pionniers de la réforme du costume au premier XVIIIe siècle -- Les sabots de Justine Favart -- "Un habit d'homme pour une bête ?" -- 36 Le costume d'opéra-comique pendant la Révolution et le début du Consulat (1789-1801) -- L'atelier de costumes - sa politique et son organisation (1801-1832) -- Costume, répertoire et société à l'Opéra-Comique (1801-1848) -- "Une affaire de la plus haute importance", le costume et la pose chez la créatrice de -- Les costumes de l'Opéra Comique sous la direction d'Albert Carré (1898-194) -- Trésors, secrets et patrimoine -- La renaissance des ateliers de couture de l'Opéra Comique -- Cinq créateurs costumes à la Salle Favart.
"En 2015, l'Opéra Comique célèbre son tricentenaire au Centre national du costume de scène, dans la ville natale de l'un de ses premiers compositeurs, Antoine Dauvergne. Dernier né des plus anciennes institutions théâtrales de France, après l'Opéra de Paris et la Comédie-Française, l'Opéra Comique a toujours conjugué création et tradition à travers les métamorphoses de son genre éminemment populaire, l'opéra-comique. Son histoire mouvementée, son art du spectacle et les chefs-d'oeuvre de son répertoire, emblèmes de notre patrimoine musical, revivent à travers une centaine de costumes, des plus anciens du CNCS aux plus récemment produits par le Central Costumes du théâtre, dont les savoir-faire et les réalisations sous la direction de Jérôme Deschamps sont aussi à l'honneur dans cet ouvrage. Dès le XVIIIe siècle se dessinent les trois spécificités de cet art tricentenaire : la vérité, le caractère et la fantaisie."--P. [4] of cover.
Music Library
Status of items at Music Library
Music Library Status
Stacks
ML1727.8 .P37 O587 2015 Unavailable On order Request